Avoir des enfants ça représente pas mal de galères, on en convient. Mais c’est aussi une sacrée partie de poilades. Parce que oui, il arrive bien souvent que tes enfants soient plus drôles que toi et c’est plutôt une bonne nouvelle. On vous a demandé ainsi à quels moment vous vous étiez retrouvé en galère de rire juste parce que vous expliquiez un trucs absurde au mioche. Et bah c’est pas joli joli, mais c’est rigolo rigolo.

1. OK AWKWARD

« Quand avec son papa nous écoutions notre fils de 5 ans expliquer comment il avait réussi à s’endormir malgré son pouce blessé, celui qu’il suce pour s’endormir : « Et je suçais, je suçais… Au bout d’un moment j’avais plus mal! » « C’est bien mon chaton, sucer avec persévérance, c’est la clef… »

C’est vrai que le concept de double-sens est assez difficile à expliquer pour un enfant de cet âge là. Et tant mieux. Sinon gros malaise.

2. Anatomie à revoir

« Mon fils tombe. Je lui demande où il a mal. Il me répond « au genou » en me montrant son front. »

Ouais bah et vous vous avez eu combien au bac d’abord ?

Quand ton enfant a un petit bobo

Il n'y a pas de petites urgences. ! Avec Benoit Blanc et Sophie Lavernhe

Posted by Topito on Monday, January 28, 2019

3. Petite mise au point

« Lui expliquer que non la femelle du lièvre n’est pas la levrette. »

Mais alors qui est le mari de la levrette ?

4. Stop insulte

« Il ne faut pas traiter ses copines de « ZIZI ». »

Bon en même temps, s’il est en CP, ça passe.

5. Inventif

« Devoir expliquer à son fils que faire tourner sa montre autour de son pénis n’est pas l’idée la plus intelligente qu’il ait eut… »

A quel moment ?

6. Frustrant

« Expliquer à mon fils qui était en grande section maternelle qu’il ne faut pas faire pipi dans les buissons de la cour de l’école. »

Même s’il continuera très certainement cette pratique une fois adulte.

Crédits photo : Topito

7. *Quand tu es le monsieur*

« Quand ma fille de 5 ans a pointé un monsieur (à côté de nous) du doigt dans le métro en me demandant à voix haute si il était enceinte. »

Et en même temps pourquoi pas ?

8. Sangsue

« Quand j’ai dû expliquer à ma fille de 3 ans que non, ça ne se faisait pas de lécher les bras des personnes endormies sur la plage, même si le monsieur en question ressemblait à son grand-père… »

OK mais en même temps, d’où tu lèches le bras de ton grand-père jeune enfant ?

9. Chou

« Quand elle s’est cognée le pied et qu’elle m’a dit qu’elle avait mal à sa chaussette »

MDR.

10. Bien éduquée

« Quand je lui amène son chocolat alors qu’elle regarde les dessins animés. Moi « merci ? ». Elle « de rien ». »

En même temps la politesse est là, c’est juste pas le bon ordre.

11. Hello gâchis

« Quand j’ai du lui expliquer que, couper les fils des écouteurs, ça ne fera pas d’eux des Air Pod. »

Les boules.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Maurizio Pesce from Milan, Italia

12. Malentendu

« Quand j’ai dû expliquer à ma fille que même si elle voulait être propriétaire d’un zoo quand elle serait grande, on ne disait pas je veux être zoophile «

Big up à la commu des zoophiles.

13. #cannibalisme

« Quand enceinte j’ai du expliquer à ma fille que non, je n’avais pas mangé un bébé pour qu’il soit dans mon ventre »

Je comprends pas le cheminement de pensée de l’enfant. Si on devait manger les bébés pour les concevoir, il faudrait bien qu’ils soient nés d’abord une première fois quelque part. Bref, zéro logique.

14. "Mhh. Soup."

« Quand j’ai expliqué à mes enfants que « non, on ne peut pas faire pipi dans le bac à jouets du jardin pour faire la soupe ». »

Cela dit, c’est un bon moyen de leur faire apprécier la sousoupe.

15.

Ultra lol les blagues d’enfants.