Inutile de vous présenter Google. Google est dans vos ordinateurs, dans vos outils de travail, dans vos téléphones, dans votre maison via les assistants ménagers et parfois, peut-être, il est même dans votre lit (vérifiez quand même). On n’arrête plus cette machine gourmande qui est plus puissante que de nombreux pays et les futurs projets de la compagnie pourraient clairement remplacer des métiers jusqu’ici occupés par des humains. Parce que oui, une intelligence artificielle ne prend pas de congés payés, ne doit pas partir plus tôt pour aller chercher les enfants à l’école et ne se cogne pas le genou sur un coin de table pour avoir un arrêt de travail.

1. Les dermatologues

Se faire analyser les grains de beauté est chiant, mais prendre rendez-vous chez un dermato l’est encore plus. Ça commence en patientant 45 minutes au téléphone tout en ratant sa crème brulée pour finalement obtenir un créneau huit ans plus tard. Eh bien Google va prochainement vous permettre d’analyser vos grains de beauté grâce à votre appareil photo, l’idée étant de favoriser l’image au texte dans la recherche de symptômes. Bon, évidemment ça ne remplacera pas totalement un dermatologue, mais quand même. Encore un des outils Google qu’on ne connaissait pas.

2. Les psys

Vous en avez marre que votre psy vous répète à chaque séance « le port du maillot de bain est prohibé dans mon cabinet », « votre peur des vérandas est liée à votre petite enfance » ou encore « vous n’avez pas besoin de ramener votre propre fauteuil à chaque rendez-vous » ? Nous sommes d’accord. Eh bien Google vient de créer une intelligence artificielle avec laquelle vous pouvez tenir une vraie conversation, ce qui va d’une part remplacer vos amis mais aussi votre psy, puisque quitte à parler à quelqu’un qui prend des notes autant que ce soit un ordinateur qui fait ça gratos. Une intelligence artificielle vous écoute vraiment, en fait elle vous écoute tellement qu’elle sait ce que vous aimez et vous le propose sous forme de publicités. C’est beau.

3. Les livreurs

Aller chercher un colis ou à manger soi même c’est chiant, mais se faire livrer par un humain c’est franchement encore plus chiant. Il faut toujours laisser un pourboire et être à son domicile sur une tranche horaire de deux semaines consécutives. C’est pour cela que Google (et un peu Amazon aussi) tentent de travailler sur la livraison par drones. Et un drone c’est cool, ça vole, ça filme et ça fout plein de gens au chômage.

4. Les chauffeurs

Bon, on parle pas de chauffeurs privés, faut être riche pour en avoir un, mais plutôt les taxis et les VTC. Vous en avez marre que le chauffeur vous refuse une course, vous demande de tenir le volant pendant qu’il se gratte le nez ou qu’il vous engueule parce que vous vomissez dans sa voiture ? Eh bien grâce aux voitures intelligentes tout cela appartiendra bientôt au passé. Les véhicules se piloteront d’eux mêmes et il n’y aura aucun problème, parce que remettre sa vie entre les mains d’une intelligence artificielle semble être une idée qui ne comporte aucun risque.

5. Les cosmonautes

Aller dans l’espace pour jouer aux cartes en apesanteur et manger des criquets ça coûte cher au contribuable. Donc plutôt que de payer des vacances à Thomas Pesquet on peut tout aussi bien obtenir de meilleurs résultats avec des robots comme le courageux Curiosity. Et ça Google l’a bien compris en lançant le projet « Lunar XPRIZE » qui demande aux participants de faire atterrir un robot sur la lune (alunir du coup) et de récupérer les images capturées par la machine. Si un robot peut faire tout ça, nul doute qu’un mec qui fait ses besoins dans sa combinaison ne sera plus irremplaçable.

6. Les diabètologues

Google veut s’attaquer à la médecine, vous l’aurez bien compris. En lançant des lentilles connectées qui vont surveiller votre taux de sucre dans la sang, le firme espère aider les personnes atteintes de diabète et ainsi remplacer les diabètologues. Bon, en vrai ça ne va pas réellement les remplacer hein, c’est juste un plus qui pourra aider les gens.

Crédits photo : Topito

7. Les vendeurs et réparateurs de smartphones

Vous en avez votre claque de changer de téléphone tous les six mois parce que vous le faites tomber dans votre bol de soupe continuellement ? Comme je vous comprends. Eh bien raquer pour un nouveau smartphone ou pour des réparations qui coûtent plus cher que la construction d’un immeuble sera bientôt derrière nous grâce au projet « Ara » qui vise à faire des téléphones modulaires. En gros ce sera un peu comme des LEGO et on pourra changer les différentes pièces de nos smartphones sans changer le tout (ajouter un nouvel appareil photo, nouvel écran…) De quoi remplacer le travail de nombreuses personnes, et ça c’est franchement cool.

8. Les opticiens

Non seulement les opticiens font toujours la vieille blague de mettre des verres qui rendent tout flou, mais en plus ils essaient toujours de nous revendre leurs vieilles montures en bois de cagette à 500€ qui pète avant même qu’on les touche. Eh bien grâce au Google Glass non seulement on pourra voir beaucoup mieux, mais on pourra en plus voir en réalité augmentée. En gros vous pourrez être en cours ou au travail et faire semblant de travailler comme d’habitude mais là vous jouerez à Pokémon Go tranquillement sans vous faire griller. L’avenir on vous dit.

9. Les pompes funèbres

Dans la longue liste des projets que le géant tente de mener, on trouve également celui de « repousser la mort » en allongeant l’espérance de vie. Supprimer la mort une bonne fois pour toutes, ça ne vous rappelle rien ? Non, c’est normal, ça n’est jamais arrivé. En attendant c’est les médecins légistes et les sociétés de pompes funèbres qui seraient franchement bien emmerdés, parce que la mort c’est un peu leur gagne-pain à ces gens là.

10. Les employés de Google

Forcément, à force de se surpasser et de créer des intelligences artificielles, les employés de Google doivent s’attendre à être remplacés par leur propre création. Et en même temps ça ne sera qu’un juste retour des choses, à force de foutre tout le monde au chômage ça leur pendait au nez à ces cons là.

Bon c’est quand même un monde meilleur qui nous attend. Alors ok, on aura plus une thune vu qu’on sera tous au chômage pour se payer tout ça mais quand même, c’est beau. Vous pouvez aller voir les recherches sur Google les plus connes et aussi les mots à ne jamais chercher sur Google, c’est bien d’être au courant.

Sources : Business Insider, Numerama, Journal du geek, HongKiat, SefiSoft, MarketWatch.