Qui n’a jamais joué au téléphone arabe quand il était petit ? Avouez, c’était le meilleur truc de tous les temps : tu partais de « Je veux aller jouer dehors » et ça finissait en « J’aime le shampoing au poulet ». Mais ce jeu a dû trop marquer l’esprit de certains parce que des nostalgiques se sont mis à lancer des rumeurs sur des marques et les ont bien mises dans la merde. Il faut savoir s’arrêter à un moment donné.

1. Les bonbons Pop Rocks et l'enfant qui explose

Les rumeurs ont d’abord commencé avec le mélange bonbon + soude, une boisson non-alcoolisée qui ferait bouillir l’estomac. Et très vite, la rumeur s’est vite aggravée : John Gilchrist, enfant acteur qui incarnait Mikey dans une pub pour les céréales Life, serait mort, son estomac ayant explosé après qu’il ait bu du Coca après avoir mangé des Pop Rocks. Ce qui était bien évidemment complètement faux. Les ventes de bonbons ont chuté malgré une campagne de pub nationale de la part de la marque Life montrant que le petit Mikey était toujours vivant. Une seconde rumeur, affirmant qu’il s’agissait d’un sosie, a fini d’achever l’entreprise qui a abandonné la production de Pop Rocks dans les années 80 avant de reprendre quelques années plus tard.

2. Les chewing-gums Bubble Yum aux œufs d'araignées

En 1976 débarque sur le marché Bubble Yum, les premiers chewing-gums à pâte molle, qui permettaient de faire des bulles après quelques mastications. Une révolution que tout le monde s’arrache…. Jusqu’à trouver ça chelou. Si la gomme est aussi molle c’est qu’elle doit être faite avec des œufs d’araignées. Bin oui ! Les ventes chutent instantanément malgré les tentatives des services de communication de rattraper le coup. Non mais franchement…

3. Taco Bell et sa fausse viande de bœuf

En 2011, une rumeur laisse entendre que Taco Bell, chaîne de restauration rapide, n’utiliserait que 33% de bœuf dans ses viandes. Cette idée fait scandale alors même que la chaîne affirme qu’il a 88% de bœuf et 12% d’ingrédients secrets dans ses produits. Un journal satyrique produit alors un article, laissant croire que Taco Bell fait importer de la viande de chat et de chien depuis la Chine. L’entreprise doit alors révéler le reste de sa recette : de l’eau et des épices en tout genre. Wow, dingue.

4. Snapple et le Klu Klux Klan

Dans les années 90, l’entreprise de jus de fruits lance ses thés glacés avec une représentation de la Boston Tea Party, qui comprend un bateau dans un port. Cette image lance une énorme polémique : le bateau représenterait une scène d’esclavage. Un K sur le côté de la bouteille alimente encore plus la rumeur : cela ne peut que représenter le Klu Klux Klan. Les fondateurs ont tenu à rappeler qu’ils étaient quand même trois juifs de Brooklyn, ce qui rendait un peu impossible une quelconque appartenance au Klan.

5. Pepsi et les seringues dans ses canettes

En 1990, un employé a trouvé une seringue dans une bouteille de Pepsi. La bouteille a été retirée de la vente et donnée aux bureaux de la Santé et du bien-être du Canada, mais cet incident a contribué à lancer une gigantesque rumeur. Un homme de 82 ans aurait retrouvé une seringue dans sa canette de Pepsi Diet et par la suite, d’autres consommateurs en auraient aussi retrouvé, ainsi que des balles ou encore des vis. Il a plus tard été démontré que ces rumeurs avaient juste pour but de faire de l’argent puisque les lanceurs espéraient que Pepsi leur donnerait de l’argent liquide pour ne pas porter plainte.

View this post on Instagram

In a mani mood ?? ?: @mariaclaracarvalho_blog

A post shared by pepsi (@pepsi) on

6. Procter and Gamble, donateur à l'Église de Satan

Le président du groupe qui détient des marques comme Lacoste, Hugo Boss, Tampax, Head & Shoulders ou encore Monsieur Propre aurait déclaré à la télévision, en 1994, sur le plateau de l’émission Phil Donahue Show, qu’une partie des bénéfices de l’entreprise irait à l’association satanique. Les consommateurs se sont alors mis à « trouver » des signes diaboliques partout, d’un homme à corne au nombre 666. Il s’est avéré que le président de Procter and Gamble n’était jamais apparu au Phil Donahue Show. Amway, une entreprise concurrente, a par la suite été accusée d’avoir participé à l’élaboration de ces rumeurs.

7. KFC et les poulets génétiquement modifiés

Selon une étude menée par l’Université du New-Hampshire, le fast-food KFC aurait modifié génétiquement ses poulets afin qu’ils n’aient plus de bec ni de plumes mais plusieurs ailes. J’ose même pas imaginer à quoi ça doit ressembler. Toujours est-il qu’aucune étude de ce type n’est pas parue. L’Université du New-Hampshire a d’ailleurs démenti son existence.

J’aurais bien ajouté un point McDo mais y a beaucoup trop de légendes urbaines pour que ça rentre en un paragraphe. D’ailleurs il n’y a pas que les marques qui sont victimes de fausses rumeurs : les stars aussi se font bull-shiter.

Sources : Mythe ou réalité, Gastronomiac, Libération, Listverse.