Île des Canaries, Lanzarote est reconnue en tant que réserve de biosphère par l’Unesco. Un endroit unique sur bien des points qui avec les années, est devenu de plus en plus plébiscité. On y vient en vacances et on n’a plus envie d’en partir. Véritable star de cinéma, muse pour les artistes, modèle photo parfait, Lanzarote est un poème que la nature a façonné…

1. On se croirait sur une autre planète

Effectivement, c’est flagrant. Ici plus que n’importe où ailleurs dans les Canaries ou même en Espagne. Stellaire… C’est le mot qui vient en premier à l’esprit. Et puis même la Nasa vient s’y entraîner. Des contrées lunaires, des lacs fantasmagoriques comme le Charco Verde sur la playa de los Ciclos, des montagnes intimidantes et des étendues désertiques… Lanzarote, c’est vraiment de la science-fiction.

2. Les paysages sont très variés

Pourtant, même si on limite souvent Lanzarote à ces paysages lunaires, l’île sait faire preuve d’une belle variété. Ce qui est plutôt étonnant vu sa petite superficie. Avec une partie nord plutôt accidentée et montagneuse, un centre squaté par les volcans et un superbe parc naturel dont on vous cause plus bas, et un sud caractérisé par ses plages paradisiaques, Lanzarote justifie les périples en voiture qui du coup, s’avèrent particulièrement spectaculaires.

3. C'est un lieu de tournage très prisé

De par sa nature très atypique, Lanzarote a très tôt tapé dans l’œil des réalisateurs. Il est en effet assez simple ici de tourner au cœur de paysages surréalistes pouvant évoquer Mars ou une planète inconnue. Un peu comme dans USS Callister, le premier épisode de la saison 4 de Black Mirror. Lanzarote qu’on a également pu voir dans Un million d’années avant Jésus-Christ avec Raquel Welch, Les nains aussi ont commencé petits, de Werner Herzog, Au cœur de l’océan, de Ron Howard, Le Choc des Titans, de Louis Letterier ou encore Étreintes brisées, de Pedro Almodovar. Sans oublier nombre de publicités et autres clips musicaux. Et à chaque fois c’est pareil : Lanzarote vole la vedette aux célébrités. Bon, à part dans le Almodovar parce que rien ni personne ne peut éclipser Penélope Cruz.

4. Le climat est idéal

Et par idéal, on veut bien sûr dire ni trop chaud, ni trop froid. Ici, pas de grosse canicule l’été comme à Madrid par exemple. L’hiver ? Plutôt doux si on considère que le mercure ne descend que très rarement en dessous de 12 ou 13 degrés. Seul tout petit problème : le vent. Il est quasiment omniprésent et parfois super chaud et chargé de sable. Bon après il faut mal tomber…

5. Pour l'architecture unique

Si un personnage est rattaché à Lanzarote, c’est bien César Manrique. Un artiste un peu fantasque qui a profité de son installation sur l’île pour laisser s’exprimer toute sa créativité. Toujours soucieux de respecter la nature et ses inclinaisons, Manrique a construit d’étonnantes maisons mais aussi créé des espaces aujourd’hui très populaires comme le jardin des cactus.

6. On y surfe

Ce n’est pas pour rien si on compare Lanzarote à Hawaï. Il y a des vagues en abondance toute l’année (en particulier l’hiver, où elles sont généralement plus hautes) et les spots sont légion. On peut par exemple citer El Quemao, le plus célèbre, La Santa, Caleta de Famara ou encore San Juan, qui a d’ailleurs déjà accueilli une étape des championnats du monde.

7. Le vin est excellent et on y mange super bien

C’est dans la belle vallée de la Geria qu’on trouve des vignes curieusement cultivées à même la lave. Une autre particularité ? Elle sont regroupées en bosquets et protégées du vent par de petites murailles. Vignes qui donnent notamment un délicieux blanc sec qu’on déguste volontiers dans les bodégas. Côté assiette, c’est toute la richesse bariolée de la gastronomie de Caraïbes qui se dévoile avec des spécialités comme le poulpe grillé, les patelles, les pommes de terre au sel accompagnées de Mojo rouge et vert et, pour le dessert, une petite part de gofio, un gâteau à la farine grillée.

8. Les plages sont paradisiaques

Et oui, nul besoin d’aller en Polynésie ou sur l’île Maurice pour profiter de magnifiques plages. Ici, il y a largement de quoi faire !

9. Le parc national de Timanfaya

L’une des nombreuses richesses de l’île. Un parc de 25 volcans, accessible contre la somme de 10 euros. Certaines parties ne sont visibles qu’à pied et d’autres en bus. Pas de voiture particulière dans ce sanctuaire. Un site véritablement exceptionnel !

10. Ce n'est pas loin

Lanzarote est à seulement 4 heures de Paris en avion. Il est donc facile d’y aller pour le week-end ou pour un séjour plus long. Cela dépend bien sûr de la période choisie, mais généralement, il est possible de trouver des tarifs très avantageux. Y compris concernant l’hébergement. Surtout si on réserve longtemps avant.

On s’y rejoint ?