Vous ne le savez peut-être pas, mais beaucoup de joueurs de foot sont bi-nationaux, et ont du « choisir » un pays pour lequel jouer. Imaginez si KB9 avait joué pour l’Algérie (parce qu’il aurait pu), on aurait moins fait les malins, et c’est pas le seul. Alors vérifions un peu ce qu’il se passerait si les cartes étaient redistribuées.

1. Karim Benzema aurait pu jouer pour l'Algérie

On commence fort, sachez que le KB9 aurait pu jouer pour l’Algérie. Benzema est né à Bron, dans la banlieue Lyonnaise, et il a grandi dans cette même ville. La question pour Benzema ne s’est jamais vraiment posée, il a commencé le foot à l’âge de 9 ans dans sa ville natale de Bron, puis a vite été repéré par l’OL et s’est formé par la suite chez les Lyonnais. Mais il a quand même la double nationalité, donc techniquement il aurait pu jouer pour l’Algérie. Imaginez simplement si ça avait été le cas…après étant donné que Benzema n’a pas été sélectionné pendant de nombreuses années peut-être que ça aurait pas changé grand chose finalement.

Crédits photo (CC BY 3.0) : Real Madrid

2. Aubameyang aurait pu jouer pour les bleus

Comme on le sait Aubameyang a une double nationalité : Gabonaise et française. Et au grand malheur des bleus, il a fait le choix de jouer pour le Gabon même s’il a fait tout son parcours junior dans des clubs français, et qu’il a toujours joué en Europe. Il est né à Laval, mais choisira tout de même d’évoluer en tant qu’international au Gabon, bien qu’il ait été convoité par la France, un choix plus que louable.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Chensiyuan

3. Riyad Mahrez pour la France

Encore un bel étalon perdu pour la France (excusez mon expression). Mahrez qui évolue dans l’équipe d’Algérie, avec laquelle il a remporté la CAN 2019, aurait tout à fait pu jouer en France étant donné qu’il a aussi la nationalité française. Mahrez est né à Sarcelle et même s’il a été convoité par les sélectionneurs français, il déclare en 2016 dans la presse : « Mon père me prenait souvent avec lui en vacances en Algérie, je me sentais depuis plus algérien, et ça me tenait à cœur de porter le maillot de l’Algérie. Je suis très content d’avoir exaucé ce rêve ». Il a pas eu totalement tort le petit Riyad, il est clairement le meneur de jeu algérien et celui qui offre la CAN aux fennecs en 2019, c’est pas rien.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Ben Sutherland from Crystal Palace, London, UK

4. Mario Gomez, et l'Espagne

Gomez qui a toujours évolué avec l’Allemagne aurait pu jouer pour l’Espagne, néanmoins l’Espagne ne l’a jamais sollicité et il a donc logiquement joué pour l’Allemagne sans se poser trop de questions.Gomez explique qu’il se sent autant espagnol qu’allemand, mais que pour le football, il soutiendra toujours l’Allemagne. Bon c’est assez logique étant donné qu’il a joué pour eux.

5. Boateng pour le Ghana

Et voici un autre Allemand qui aurait pu évoluer dans une équipe différente. Cette fois, il s’agit du Ghana. Joueur emblématique du Bayern, Boateng évolue aujourd’hui au sein de l’OL, et il a toujours joué dans des équipes européennes. Il fait rapidement partie des espoirs de l’équipe nationale allemande et continuera d’évoluer avec la Mannschaft par la suite, même s’il a déjà été convoité par le Ghana. Son frère Kevin-Prince Boateng décidera lui, de jouer avec le Ghana.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : ?????? ????

6. Camoranesi, pour l'Argentine

Le joueur italien est né en Argentine de parents immigrés italiens, et a commencé ses débuts dans le football professionnel dans son pays de naissance. En 2002, il rejoint les rangs de la Juve, et fait de l’oeil au sélectionneur italien. Comme Camoranesi possède une double nationalité grâce à ses parents, il accepte et débute avec la Squadra Azzura. Il aura bien fait, car c’est avec eux qu’il remporte la Coupe du monde 2006.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Biser Todorov

7. Deco, pour le Brésil

Deco a joué pour le Portugal, alors qu’il aurait pu jouer pour le Brésil. Né au Brésil d’un père d’origine portugaise, il va être naturalisé à la fin des années 90 après avoir joué dans plusieurs clubs portugais, notamment le Benfica et Porto.

Deco deviendra avec les portugais, un des meilleurs milieu de terrain de son époque, il sera finaliste de l’euro en 2004, mais aussi 3eme à la Coupe du Monde 2006.

Crédits photo (Creative Commons) : Darz Mol

8. Ryan Giggs a joué pour le Pays de Galle alors qu'il aurait pu jouer pour l'Angleterre

Ryan Giggs a fait un choix audacieux (et qui n’a pas trop payé en terme de palmarès) de jouer pour le Pays de Galle plutôt que l’Angleterre. Il a passé toute sa carrière à Manchester United, devenant une légende du club, et pourtant il choisira son pays de coeur, le Pays de Galle.Il fera la fierté des gallois, mais il ne gagnera pas grand chose avec eux.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : ??????? ?????????

9. Kanouté, pour la France

Comme pas mal de joueurs dans ce top, Kanouté aurait pu jouer pour la France mais a voulu évoluer avec le Mali. Il avait d’abord été sélectionné par les U-19 de l’équipe de France, mais sachant que c’est un binational, il obtient un accord de la FIFA pour jouer avec le Mali qui l’appelle à la veille de la CAN 2019. Le Mali est arrivé 4eme lors de cette édition, donc c’est pas degueu.

Crédits photo : Fondo Andaluz de Municipios para la Solidaridad Internacional FAMSI

10. Miroslave Klose, pour la Pologne

On ne le sait sûrement pas, mais les deux parents de Klose son d’origine polonaise, et c’est lorsque que Klose à 9 ans qu’ils décident tous d’immigrer en Allemagne. Mais heureusement que Klose a fait le choix de jouer pour l’Allemagne étant donné qu’il va devenir l’un des meilleurs joueurs de l’histoire des ce pays. Vainqueur de la Coupe du Monde 2014, meilleur buteur de l’histoire de la Coupe du Monde, deuxième joueur le plus capé en équipe nationale, bref il est plutôt très fort.

Crédits photo : Sven Mandel

11. Nico Kovac, pour l'Allemagne

Le joueur Croate est né en Allemagne, de parents croates et a fait le choix de jouer pour le pays originaire de ses parents. Il devient rapidement un joueur très important pour la sélection croateavec laquelle il participe à la Coupe du monde 2002, 2006 mais aussi à l’Euro 2004 et 2008.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Sven Mandel

12. Marco Senna, pour le Brésil

Marco Senna a été un international espagnol pendant quelques années, mais sachant qu’il est né au Brésil, il aurait pu jouer pour la Seleçao. Il a évolué comme milieu défensif au Brésil pendant la grande majorité de sa carrière avant de s’essayer en Europe à Villarreal. La fédération espagnole fait ensuite tout son possible, jusqu’à kidnapper ses parents, non ok j’ai menti. Pour lui l’Espagne aura été un choix payant, parce qu’après sa naturalisation, il participera à la Coupe du Monde 2006 et remportera l’Euro en 2008.

Crédits photo (CC BY 3.0) : Delatorre

13. David Trezeguet, pour l'Argentine

Je sais vous êtes choqué.e.s, et pourtant c’est vrai Trezeguet aurait pu jouer pour l’Argentine.Trezeguet est né à Rouen, de parents Argentins et très jeune, il retourne en Argentine. Il passe donc ses jeunes années à Buenos Aires, mais rêve d’évoluer en France, il fait ainsi une demande de passeport français auprès du consulat de France en Argentine. En 1995, il fait des essais au PSG mais les dirigeants le refusent finalement (mdr ces gros bouffons), heureusement l’AS Monaco va croire en lui et le signer rapidement. Quelques temps plus tard il évolue avec l’équipe de France espoirs. La suite on la connait, il sera vainqueur de la coupe du monde 1998 et finaliste en 2006, ouais heureusement qu’il rêvait petit de jouer en France.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Save the Dream from Doha, Qatar

14. Patrick Vieira, pour le Sénégal

Viera est né au Sénégal, et débarque à Trappes avec sa famille lorsqu’il est jeune ado. Il évolue d’abord dans le club local. Il est rapidement remarquer par les sélectionneurs français et en 1995 il est convoqué en équipe de France espoir par Domenech. A 20 ans il connaît sa première sélection sous le maillot de l’équipe de France, et en 1998 Aimé Jacquet le conserve dans son groupe pour disputer la coupe du monde qu’il remportera, tout comme l’Euro 2000, et comme Trézégute, il sera aussi finaliste de la Coupe du monde en 2006.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Simon Heseltine

15. Zidane, pour l'Algérie

On termine ce top en beauté par une info de folie, Zidane, dans un autre monde, aurait pu jouer pour l’Algérie (truc de fou). Zizou est né à Marseille, de parents algériens, et il a donc la double nationalité. Comme on le sait, Zidane a tout de suite évolué dans les équipes jeunes de la sélection française, donc aucun doute n’a plané sur le joueur, heureusement pour nous.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Walterlan Papetti

On va pas refaire le monde, mais imaginez simplement si Zidane avait joué pour l’Algérie. Noooon je rigole. Mais imaginez quand même…