A l’heure où l’on s’interroge sur les raisons de la désaffection du public pour la Ligue 1 et le foot en général, il serait peut-être temps de repenser entre-autre la façon de retransmettre les rencontres. Un sujet sur lequel la technologie avance beaucoup plus vite que les instances du foot.

1. Choisir ses commentaires à la carte

Demain, il sera possible de suivre une rencontre avec les commentaires en anglais, en breton ou en basque. A moins que vous ne préfériez les meilleures blagues de Laurent Paganelli, ou les analyses enflammées (non) de Mickaël Landreau… Toutes les options sont envisageables (ndr. La NBA offre déjà un bon exemple de possibilités), y compris celle d’opter pour la touche « mute » pour ne conserver que les sons du terrain (ballons, joueurs et arbitre) et des tribunes en vue d’une immersion optimale.

2. Incruster les données et stats de son choix

La Premier League propose déjà quelques rares statistiques pendant les rencontres pendant qu’en France on a encore le droit à la question à 10 000 balles ou à voter pour la note du match ! Puisque les datas sont partout, pourquoi en priver les téléspectateurs qui pourraient par exemple sélectionner les stats qu’ils souhaitent voir apparaître à l’écran, que ce soit pour un joueur en particulier (distance parcourue, vitesse moyenne, nombre de ballons touchés…) ou pour l’ensemble d’une équipe (possession, expected goals, etc.).

3. Changer de caméra en cours de match

A l’image de ce que propose Canal+ avec son « second écran » pour le rugby et la Formule 1, on attend impatiemment de pouvoir jouer les Jean-Jacques Ansellem (ou les Laurent Lachand) en modifiant l’angle des caméras en fonction des actions. De toute façon, ce ne sera pas pire que la succession de plans resserrés dont les diffuseurs de la Ligue 1 abusent plus qu’ailleurs (jusqu’à deux fois plus qu’en Angleterre par exemple). Sans doute, une façon de fragmenter les actions en zoomant sur le joueur, quand autour, collectivement, il ne se passe strictement rien.

4. Placer une mini-caméra et un micro sur l’arbitre

Imaginez une caméra embarquée qui permettrait de suivre une rencontre en mode FPS dans la peau de l’homme en noir (prévoir le sac à vomi). Avec le son évidemment en plus pour profiter des échanges avec les joueurs, ou avec les copains le long des lignes de touches et ceux de la VAR. Cet outillage permettrait également à l’arbitre, comme au rugby, d’expliquer aux téléspectateurs, chacune de ses décisions les plus « discutables » (penalty, coup-franc, cartons…).

5. Incruster un logiciel de lecture labiale

Et enfin savoir en direct les mots doux que se soufflent les joueurs sur le terrain. Ceux qu’ils balancent à leur coach au moment de sortir énervé du terrain ou, mieux encore, d’enfin comprendre ce que se racontent les remplaçants quand ils discutent entre-eux pendant les rencontres.

6. Noter et commenter les joueurs en direct

Plutôt que de noter à la louche les joueurs à la fin des matchs sans trop se souvenir de leurs actions pendant les dernières 90 minutes, cet outil/appli permettrait de laisser des observations sur n’importe quel joueur tout au long de la rencontre. Une sorte de pense-bête, partagé ou non avec ses contacts (ou plus si affinité), accompagné de point + ou – que l’on attribuerait à chaque action notoire comme autant de points de repère en vue de la note finale.

7. Influencer les choix du coach par un système de votes

Vu que les supporters passent leur temps à pourrir les choix des coachs, on aurait presque envie de les laisser se démerder tout seuls. Un système de votes réservé aux abonnés du club (afin d’éviter les trolls des équipes adverses) permettrait ainsi d’influencer les décisions du staff en cours de match. Système de jeu, consignes individuelles, remplacements etc. Libre à ce dernier de tenir compte de l’avis du peuple ou d’assumer seul ses choix de jeu. Une belle boîte de Pandore à manier avec précaution.

8. Balancer des messages dans le stade et à l’écran depuis son téléphone

Pour faire simple, ça fonctionnerait sur le même principe des messages diffusés en sous-titres des clips musicaux. Un service réservé aux abonnés et/ou supporters du club évoluant à domicile qui donnerait la possibilité, contre micro-paiement, de passer le message de leur choix (Karine69 je t’M) à l’écran mais aussi dans le stade. Un service à consommer avec modération afin d’éviter les insultes et les inévitables saillies de trolls.

9. Sauvegarder des actions à revoir plus tard

A l’image de ce qui se fait sur PS4, l’abonné aurait la possibilité de sauvegarder en appuyant sur une simple touche, la dernière minute écoulée, afin de revoir une action un peu plus tard. Et pourquoi pas se créer son propre résumé de la rencontre plutôt que devoir subir les montages des chaînes sans aucune possibilité de personnalisation.

10. Choisir les joueurs à interviewer et les questions à poser

Que ce soit à la mi-temps, à la fin d’une rencontre ou lors des conférences de presse, un peu plus d’interactivité avec le public serait la bienvenue. Que ce soit le choix du joueur à interviewer, ou les questions à lui poser, chaque téléspectateur pourrait soumettre ses propositions aux votes des abonnés. Une bonne façon de rompre avec la litanie des questions et réponses connues d’avance à laquelle on a le droit à chaque rencontre.

Canal+ si tu nous lis !

Et vous, vous êtes abonnés à quelle chaîne télévision de football ?