Si vous êtes du genre à attendre le dernier moment pour réfléchir à un plan pour vos prochaines vacances, les professionnels du tourisme de leur côté, planchent déjà sur les séjours qu’ils vous proposeront en 2050. Le monde d’après c’est pour demain !

1. Des vacances à la mer à Niort ou à Nîmes

Avec la montée du niveau des océans, certaines villes côtières se sont transformées en nouvelles Atlantides, pendant que d’autres ont découvert les joies du tourisme balnéaire. Une autre façon d’être sous l’eau pendant une partie de l’année pour des villes comme Niort ou encore Nîmes qui ont dû s’adapter au flux de vacanciers pendant leur transhumance annuelle vers les plages.

2. Une virée en amoureux dans la stratosphère

En 2050, décrocher les étoiles en signe d’amour n’est plus seulement une promesse en l’air. Dans les pas de Virgin Galactic qui a depuis longtemps ouvert la voie (lactée) aux vols commerciaux dans l’espace, les compagnies low-cost envoient chaque jour des charters de touristes dans la stratosphère pour des selfies en apesanteur. Une virée dans l’espace devenue presque aussi banale qu’un vol Paris-Barcelone il y a 40 ans. En réalité, le vrai trip pour faire baver les collègues est clairement de s’envoler pour un séjour sur la Lune. Un peu cher, mais une vue à couper le souffle sur la planète qui crame !

3. Un séjour en réalité virtuelle à Bangkok

Né d’un partenariat entre la Nasa, Microsoft et Google, le monde de 2050 est devenu un immense open world que l’on peut visiter en temps réel à l’aide d’un casque de réalité virtuelle et de nouveaux gadgets qui permettent à la technologie de se connecter à nos émotions et à nos sens. Idéal pour voyager sans bouger de chez soi, cette technologie offre non seulement l’image, mais aussi les sons et les odeurs. On peut également interagir avec d’autres voyageurs en ligne, ou locaux connectés, pour par exemple commander un souvenir sur un marché flottant de Bangkok et se le faire livrer chez soi en 24H via amazon Prime.

Source photo : Giphy

4. Un week-end dans un hôtel sous-marin

Un temps réservés à quelques nantis argentés, la montée des océans et la hausse des températures sur terre ont favorisé le développement des hôtels sous-marins, au point de les rendre accessibles au commun des touristes. Attention toutefois à bien choisir votre destination pour ne pas risquer de confondre un sac plastique avec une méduse ou une raie manta …

5. Un voyage intérieur pour se reconnecter avec soi-même

Le Financial Times en parlait déjà en 2020, le tourisme spirituel qui mélange méditation, relaxation et observation de la nature séduit aujourd’hui les clients de 60 à 110 ans. Une façon pour ces derniers de se déconnecter numériquement pour renouer avec leur être profond… et se rendre rapidement compte qu’ils se font royalement chier tout seuls comme des cons.

Source photo : Giphy

6. 10 jours all-inclusive sur les plages de l’Arctique

Débarrassée de sa couche de glace et de sa neige finalement pas si éternelle, l’Arctique est devenue un nouvel eldorado pour le secteur touristique. En plus des plages paradisiaques (avec du sable artificiel pour faire plus vrai), des zoos climatisés ont été créés pour accueillir les espèces « polaires » en galère à cause du réchauffement climatique. Il est également possible de découvrir l’Arctique par la mer, en embarquant sur une (Costa) croisière jusqu’au Pôle Nord et profiter ainsi de 24h de soleil (ou presque) par jour. C’est votre dermato qui va être content.

Source photo : Giphy

7. Un studio à 800 euros la semaine en Bretagne

Seulement 30 degrés le jour et 20 la nuit – la Bretagne est depuis plusieurs années la seule région relativement épargnée par les canicules estivales. Résultat : Lorient s’est transformé en Grande-Motte, Vannes en nouveau Saint-Tropez, les autoroutes A84, A83 et A11 sont passées à 8 voies pour limiter les bouchons estivaux. Quant aux prix des locations saisonnières, elles s’envolent chaque été en même temps que les températures, faisant des Bretons les nouveaux rentiers de l’hexagone.

8. Un aller-retour à Shanghai dans la journée grâce à l’hyperloop

Lancée en 2013, l’idée de ce train à très grande vitesse imaginée par Elon Musk boss de Tesla, a permis de rapprocher les grandes villes entre elles. Avec une vitesse de croisière de 1200 km/h, l’hyperloop relie par exemple Paris à Shanghaï en 4 heures. De quoi envisager quelques virées express au bout du monde l’espace d’une journée ou d’un court weekend.

Source photo : Giphy

9. Un séjour dans un pop-up hôtel

Pour survivre, le secteur touristique a dû s’adapter au contexte climatique et sanitaire changeant. Dorénavant, les hôtels sont pensés pour être mobiles et être déplacés facilement en fonction des saisons, des aléas climatiques (inondations, canicules etc.) et des éventuelles pandémies. Où comment relancer les mobile-home en les faisant passer ça pour un concept révolutionnaire.

10. Une semaine au bureau avec des collègues

En 2050, le revenu universel a depuis longtemps renvoyé tout le monde chez soi, pendant que les robots et les algorithmes font le boulot à notre place. Un fantasme de nos aïeux qui s’est aujourd’hui transformé en cauchemar pour les 70 millions de Français qui ne savent plus comment occuper leurs interminables journées. Pour éviter que la grogne ne prenne de l’ampleur, le gouvernement de Denis Brogniart (élu en 2046 lors après l’épreuve des poteaux) a décidé d’offrir 5 semaines de travail par an à chaque citoyen, histoire de renouer ponctuellement avec leur ancien job et se sentir de nouveau utile.

Source photo : Giphy

Et vous, vous avez déjà des plans pour l’été 2050 ?