On l’entend dans tout bon bar PMU qui se respecte : « les politicards, de toute façon, c’est tous des pourris. » C’est une affirmation qui met tout le monde d’accord, y compris les politiciens eux-mêmes qui ont tendance à tous se tirer dans les pattes dès qu’ils le peuvent. Mais bon, c’est le jeu, et ils le font tous de bon cœur. Par contre, certains d’entre eux se détestent bien au-delà du petit jeu de la politique si l’on en croit les ragots diffusés à droite à gauche. Et je préfère vous le dire honnêtement, moi, j’adore les ragots. Dans une autre vie, j’aurais pu être coiffeur ou pharmacienne.

1. Olivier Veran et Jean-Michel Blanquer

C’est l’info de ces derniers jours : Oliv’ et JM se seraient frités avant un conseil des ministres. La cause de la dispute, c’est la situation bordélique du moment et un Blanquer complètement dans la sauce qui essayerait de renvoyer la faute à son collègue. Bref, les gars foutent une ambiance de merde et ne sont pas prêts de s’inviter à leurs goûters d’anniv respectifs.

«Ecoute, Jean-Michel, il faut que tu te calmes»

Posted by Le Parisien on Wednesday, January 12, 2022

2. Xavier Bertrand et Laurent Wauquiez

Pourquoi Wauquiez et Bertrand se détestent ? Tout simplement parce que Bertrand voulait se porter candidat LR pour la présidentielle sans passer par une primaire et que Wauquiez, le chef des Républicains, a décidé qu’il y aurait une primaire. Mais il faut croire que leur détestation réciproque remonte déjà à quelques années en arrière, depuis que les deux se savent en concurrence pour accéder un jour à la présidence de la République. Si je devais donner mon avis – alors qu’absolument personne ne me l’a demandé – je dirais que j’aimerais les voir combattre en slip dans la boue. Je mettrais une petite pièce sur Bertrand, qui, malgré ses 10 ans de plus, a de solides appuis.

Depuis 2017, Xavier Bertrand et Laurent Wauquiez n'ont échangé que des noms d'oiseaux. Aujourd'hui, à quelques mois de la présidentielle, ils se retrouvent face à face.

Posted by JDD on Sunday, July 18, 2021

3. Emmanuel Macron et Manuel Valls

Emmanuel Macron n’aime pas Manuel Valls, et c’est probablement ce qui le rapproche le plus de nous, mais lui a des raisons plus personnelles de ne pas saquer l’ancien Premier Ministre. Ça remonte à l’époque où les deux étaient dans le gouvernement sous François Hollande. En 2016, Valls avait engueulé Macron à l’Assemblée, et l’image avait fait le tour des médias. Et Macron, lui, il est du genre rancunier. Faut pas le faire chier quoi. Du coup, encore aujourd’hui, si Valls essaie de faire copain-copain, il l’enverra chier bien comme il faut.

4. Edouard Philippe et François Bayrou

Bayrou a occupé pendant des années le créneau du centre avec son MoDem, alors maintenant que Philippe, qui est plus populaire que lui, s’est incrusté dans la même zone avec son mouvement Horizon, ben il l’a un peu dure. Du coup, les gens disent qu’ils se détestent « cordialement ». En gros, ça veut dire qu’ils peuvent se demander : « alors Edouard ça s’est bien passé ton réveillon ? » tout en se lançant des regards noirs histoire de marquer le coup.

5. Olivier Faure et Christophe Castaner

Avant, les deux étaient copains comme cochons et militaient dans le même camp. Depuis, Castaner a suivi Macron pour devenir son ministre de l’Intérieur et Faure a pris la tête du PS. À partir de là, ils auraient quand même pu rester bons potes, mais Faure en a décidé autrement le jour où il a balancé à tout le monde que Castaner se mettait minable en boîte de nuit. Forcément, ça fait jamais plaisir, alors Castaner a craqué et balancé à son tour qu’il connaissait lui aussi bien Faure pour l’avoir « accompagné dans ses divorces et ses séparations ». Traduction : Faure n’est pas non plus le dernier pour se prendre des cuites quand ça va pas, et ça va pas souvent. Évidemment, tout ça a jeté un froid. C’est triste une amitié qui se brise quand même.

6. Rachida Dati et Nathalie Kosciusko-Morizet

Là aussi, on a affaire à deux anciennes amies qui ont fini par devenir rivales. C’est NKM qui aurait trahi Rachida Dati en venant se mettre dans ses pattes pour la candidature à la mairie de Paris en 2013. Depuis ce coup bas, les deux s’envoient des piques par médias interposés à longueur de temps, et quand Nathalie a tenté de revenir vers Rachida, cette dernière lui a rétorqué un bon gros : « tu peux crever, je ne te parle pas ». Pas besoin d’être hyper calé en relations humaines pour comprendre qu’il ne s’agit pas là de la définition de « meilleures amies ».

Entre Rachida Dati et Nathalie Kosciusko-Morizet, l'amitié a volé en éclats.

Posted by Gala on Monday, April 5, 2021

7. Valéry Giscard d’Estaing et Jacques Chirac

Allez, on finit sur des anciens présidents passés de l’autre côté qui n’ont jamais pu se voir, ni se sentir, ni se goûter (et en même temps ça aurait été chelou). La rivalité entre VGE et Chirac a duré longtemps à partir de l’époque où le deuxième était Premier ministre du premier. Les deux n’étaient jamais d’accord sur rien et devaient prendre sur eux pour bosser ensemble, mais VGE a fait passer leur rivalité un cran au-dessus en 1976. Cette année-là, alors qu’il était en vacances au Fort de Brégançon, il a invité Chirac à dîner en compagnie de son moniteur de ski. VGE et la première dame étaient assis dans des sièges confortables, tandis que Chirac, Bernadette et le moniteur du président se tapaient des petites chaises toutes pourries. Grosse humiliation pour le grand Jacques qui a démissionné peu de temps après et n’a jamais pardonné. Finalement, les politiciens français, c’est juste des gosses.