Aaaaaah Miss France

Souvent critiqué, et à juste titre, le concours reste un évènement très regardé, et très commenté. Alors même si on est pas foutus de retrouver le nom de la dernière Miss France de tête, on a tout de même quelques bons souvenirs des différentes éditions. Souvent ringard, souvent misogyne, souvent gênant mais parfois drôle et touchant, on ne s’ennuie jamais même si on déteste se rendre compte que finalement, on est en train de kiffer.

Alors avant la grande kermesse version 2021, petit flahsback des plus grands moments des différentes éditions. On met son diadème, on fait coucou avec la main, et c’est parti.

1. Miss Provence qui bug.

Y’a des fois, ça arrive : on commence une phrase et au bout du deuxième mot, on ne sait plus ou ça va.

Et bien en 2015, Miss Provence à connu ça devant la France entière. L’émotion, bien sûr. Enfin peut être. Enfin espérons.

2. Et paf.

La première décision de Miss France 1989 ?

S’évanouir. Tout simplement.

Source photo : Giphy

3. Touchant.

« Je veux montrer à toute la France que j’adore de vivre. »

Bien dit ça.

4. Miss Meme.

En 2020, Miss Centre Val de Loire n’a pas décroché le titre, mais elle est devenu un meme pendant des mois sur Internet.

Et finalement, est ce que ce n’est pas une encore plus belle victoire ?

5. L'erreur fatale ...

Dauphine, troisième, vice-dauphine, cinquième dauphine tout ça, excusez-nous mais c’est pas clair.

Et ce n’est pas clair non plus pour les personnes chargés du classement final. Surtout en 1987, ou Céleste le standardiste vit la pire soirée de sa vie. Erreurs, bafouillements, le pauvre Céleste est complètement paumée. Et Guy Lux n’est pas vraiment là pour l’aider. Au contraire, il le défonce pendant 10 minutes.

Un moment historiquement gênant.

6. La chute de Miss Mayotte.

10/10 pour la technique.

8/10 pour le sourire.

2/10 pour le genou.

Bravo Miss Mayotte.

7. La prise de confiance.

Miss Côte d’Azur 2012 a un peu pris la confiance avant de répondre à Jean-Pierre Foucault.

Juste un peu.

8. Les costumes.

C’est à la fois le meilleur et le pire moment de chaque édition : les costumes régionaux.

Tous plus kitchs les uns que les autres, c’est compliqué d’être à l’aise là-dedans. Et nous, bien sûr, on se moque.

Sauf la fois ou Miss Centre est arrivée en chevalier badass. Là ok, c’était classe.

9. Tchou Tchou

Miss Provence voulait juste prouver qu’elle était calée en train.

Et JP Foucault décide alors de se foutre de sa gueule. Méchant JP.

10. Samantha Switch.

En 2013, Samantha Switch n’a pas été élue Miss France.

C’est tout bonnement scandaleux.