On peut parfois critiquer la technologie, comme quand on voit les effets négatifs des portables sur le corps, mais s’il y a bien un truc qu’elle nous a offert de génial, c’est Google Maps (et son pote Google Street View). Sans ça, on serait encore obligé de demander notre chemin ou de se balader avec des cartes routières gigantesques et pas pratiques du tout. Mais c’est pas parce que c’est génial que certains n’ont pas le droit de troller et de se jouer du système pour s’amuser.

1. Un mec a fait croire qu'il y avait un bouchon sur Google Maps

Pour ça il s’est simplement déplacé avec 99 téléphones allumés sur lui, ce que l’IA de Maps a interprété comme étant 99 voitures les unes sur les autres, soit un gros bouchon. Comme quoi on peut avoir mis au point un des meilleurs systèmes GPS, il y a toujours des failles, même bidons.

Source

2. Les supporters de Manchester United ont trollé Google et les supporters de Manchester City

Quand on tapait « empty seats » (« sièges vides », en français) sur Google Maps, ça renvoyait sur le stade de Manchester City, ce qui sous-entendait que personne ne prenait de billets pour venir supporter les matches des Citizens (c’est comme ça qu’on les appelle quand on veut montrer qu’on connaît un peu le ballon rond). On apprécie fortement la blague.

Source

3. Les supporters d'Everton ont fait la même blague, mais en plus vulgaire

Là c’était contre Liverpool, et ce qui renvoyait vers le stade des Reds, c’était le mot « gobshites », qu’on ne va pas vous traduire ici (ça veut dire mange-merde) parce que c’est un peu trop cru.

Source

4. Cette personne qui a bon goût en matière de blagues

On peut apprécier ici un classique de l’humour humain. En effet, montrer ses fesses provoque généralement le rire, voire l’hilarité, voire les fêtes de fin d’année si on est fin décembre. Bravo à cet individu qui a su saisir l’opportunité d’apporter de la joie à des millions de personnes sur Internet.

5. Le chat qui avait eu son petit quart d'heure de gloire

Un chat errant à Rome s’était retrouvé pris en photo par Street View, avec l’air de ne pas savoir ce qu’il foutait là. Il suffisait de ça pour que tout le monde en parle. Enfin, quand on dit « tout le monde », c’est surtout Twitter hein. Vos parents n’en ont sûrement jamais entendu parler eux.

6. Quand les mecs du forum de jv.com ont foutu la merde chez les commerçants d'une petite ville

On va pas tout expliquer, mais en gros la ville s’appelle « Issou », comme un des délires du forum en question, donc les gars se sont dits qu’ils allaient laisser des avis inventés pour troller sur Google Maps. Puis ils ont changé les horaires des commerces de cette ville, et ont même indiqué que certains étaient « définitivement fermés ». Le problème, c’est que ça a fait perdre des clients à certains commerçants qui avaient déjà du mal à faire tourner leur boutique. Trop drôle de faire perdre des emplois. Bref, certains ne connaissent pas les limites du troll.

Source

7. Un australien a dessiné un pénis de 50 mètres de long pour qu'on le voie sur Google Maps

Une petite oeuvre d’art qui ne s’apprécie qu’en vue aérienne. C’est joli. Émouvant, même. Ici on aime tout ce qui touche au pénis. On fait même des cadeaux pénis.

8. Les élèves d'une école ont renommé leur établissement "Enfer sur Terre"

Plus précisément : « Prison de Hornsea, Enfer sur Terre ». On sait pas comment est l’équipe pédagogique mais ça doit pas être foufou.

Source

N’oubliez pas de jeter un œil aux images insolites trouvées sur Google Street View.