Chaque jour, on invente de nouveaux trucs pour améliorer le quotidien. Parfois, c’est utile mais souvent, ce sont des inventions débiles. Il y a plein d’inventions qui ont fait plus de mal que de bien et il y a même certains inventeurs qui ont regretté leur invention en voyant le bordel que ça a créé. Ces gens ont provoqué la mort d’innocents sans même le savoir et ça doit être difficile de vivre avec ça sur la conscience. Un conseil, n’invente jamais rien.

1. Les gens qui ont commencé à utiliser l'amiante comme isolant

L’utilisation de l’amiante remonte à plus 4500 ans mais c’est à la fin du XIXème siècle que cette matière a attiré l’attention de certains industriels. On se rend compte que sa résistance à la chaleur, au feu, à la tension et aux agressions électriques et chimiques fait de l’amiante un parfait isolant. Le problème, c’est que ce matériau est toxique. L’inhalation de fibres d’amiante provoque des cancers de manière presque systématique. On savait dès les années 1890 que l’amiante représentait un danger mais il a fallu attendre 1997 pour que son utilisation soit interdite en France. Cet isolant cancérigène a causé la mort de dizaines de milliers de personnes.

Crédits photo (Domaine Public) : Aram Dulyan (User:Aramgutang)

2. L'enfant qui a sauvé Adolf Hitler de la noyade

Il y a quelques années, un article de journal allemand de 1894 refait surface grâce à des historiens : il parle d’un jeune garçon tombé dans une rivière glacée et sauvé par l’un de ses copains. Le nom de l’enfant n’est pas précisé dans l’article mais les historiens s’accordent à dire que c’était très probablement Hitler, alors âgé de 5 ans. Si on avait laissé ce gamin se noyer, peut-être que la Seconde Guerre Mondiale se serait passée différemment.

3. Les gens qui ont décidé de mettre du mercure partout

Le mercure est un métal, liquide à température ambiante, qu’on a longtemps utilisé à tort et à travers avant d’imposer des contrôles à cause de sa toxicité. On trouve du mercure dans les batteries et il a longtemps été utilisé dans les plombages dentaires, les lampes, les thermomètres et certains médicaments. Aujourd’hui, la plupart des animaux marins sont intoxiqués au mercure et ils représentent donc un danger pour les humains qui mangent du poisson.

Crédits photo (CC BY 3.0) : Bionerd

4. Alfred de Montenuovo, présent à la mort de François-Ferdinand d'Autriche

Si tu as un peu écouté les cours d’histoire au collège, tu sais que l’assassinat de François-Ferdinand, l’héritier du trône de l’Empire austro-hongrois, est l’événement déclencheur de la première guerre mondiale.

Lors de sa visite de Sarajevo, notre cher F-F et sa femme Sophie sont accueillis par Alfred de Montenuovo, le grand-maître de la cour de l’empereur. Petit problème, Alfred n’apprécie pas trop que Sophie vienne d’un « rang inférieur » et décide donc de retirer la troupe de 40.000 hommes de la capitale car la duchesse ne mérite pas les honneurs militaires. Très bonne idée. Ainsi, personne n’a pu empêcher leur assassinat quelques heures plus tard.

Crédits photo (CC0 1.0) : Unknown photogrepher (1914)

5. Marie Curie en découvrant le radium

En 1898, Marie Curie et son mari découvrent le radium par extraction d’un minerai d’uranium. À l’époque, on ignore tout de la radioactivité. La découverte du radium a permis de grandes avancées, notamment dans le milieu médical avec l’invention de la radiothérapie, mais son utilisation dans des objets du quotidien pour sa couleur fluorescente a tué à petit feu des milliers de personnes.

Crédits photo (Domaine Public) : André Castaigne

6. Philipp Morris

Philip Morris était un petit importateur de tabac qui travaillait dans sa boutique à Londres dans les années 1850. Après sa mort, sa famille reprend le business et commence à exporter les cigarettes de la marque vers les USA. La famille Morris crée ensuite la marque Marlboro qui devient en 1972 la marque de cigarettes la plus vendue dans le monde et ne sera jamais détrônée.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Cezary p at pl.wikipedia - Cezary Piwowarsk

7. Les gens qui ont décidé de faire des tuyaux de distribution d'eau potable en plomb

Le plomb est un métal qui a été beaucoup utilisé dans la plomberie, la peinture, les fusibles, les cosmétiques, les jouets et bien d’autres domaines. Le petit problème, c’est qu’on s’est rendu compte que le plomb était très toxique et cancérigène. On appelle aujourd’hui l’intoxication au plomb le saturnisme et de nombreux enfants sont tombés malades en jouant avec des jouets en plomb dans des chambres peintes avec du plomb et en buvant de l’eau qui a séjourné dans des tuyaux en plomb. Mauvaise ambiance.

Crédits photo (Creative Commons) : Alchemist-hp (talk) (www.pse-mendelejew.de)

8. Christophe Colomb en apportant la variole sur le continent américain

Quand les Européens ont débarqué sur le continent américain à la fin du XVème siècle, ils ont apporté avec eux plein de maladies horribles. Les cales des bateaux étaient remplies de rats qui transportaient la variole, une maladie qui a exterminé la majorité des Native Americans. Bon, cette enflure de Christophe et ses potes les auraient sûrement tués ou réduits en esclavage si ce n’était pas arrivé donc on ne peut pas vraiment dire qu’il a tué ces gens sans le savoir.

Crédits photo (Domaine Public) : L. Prang & Co., Boston

9. Andrew Wakefield, le pire antivax de l'Histoire

Andrew Wakefield est un ancien médecin et la première personne à affirmer qu’il existait un lien entre les vaccins et l’autisme. En 1998, il publie une étude frauduleuse expliquant que le ROR (le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons) causerait « l’entérocolite autistique », une maladie qu’il a inventé. Après de nombreuses critiques, l’Ordre des médecins britannique retire son titre de médecin à Wakefield et démontre la fraude. Cette fake news a créé une controverse sur le rôle des vaccins dans l’autisme qui continue aujourd’hui. Dans le monde, plus de 140.000 enfants meurent chaque année de la rougeole car il n’ont pas accès au vaccin, c’est donc un peu triste de remettre son efficacité en question.

10. La personne qui aurait pu tuer le premier moustique porteur du paludisme

Jusqu’en 1897, on pensait que le paludisme s’attrapait en s’approchant trop près des marécages. C’est un médecin anglais qui prouva que les moustiques étaient les vecteurs de cette maladie. Si seulement le tout premier à se balader avec cette maladie avait été tué d’une bonne claque…

Crédits photo (Domaine Public) : Content Providers(s): CDC/James Gathany

Sources : Wikipedia (1) (2) (3)Futura-SciencesThe Daily MailSlateSciences et Avenir