Depuis quelques jours, on entend un peu partout des fake news homophobes sur la propagation du coronavirus. En effet, des représentants religieux de par le monde, dont un conseiller de Donald Trump, affirment que le Covid-19 ne viendrait pas du tout du pangolin ou de la chauve-souris mais des personnes homosexuelles. Un couple gay de Marseille a même reçu une lettre anonyme absolument infecte pour leur demander de quitter l’immeuble, certain ont décidément les pires voisins du monde. Puisque visiblement c’est la mode d’accuser les gens à tort et à travers des pires maux de l’univers, on a décidé d’établir une liste non exhaustive des gens qui sont réellement les plus susceptibles d’attraper le virus.

1. Les gens qui boivent du rosé pamplemousse

Ou toute autre sorte de vin aromatisé. Ce sont les mêmes personnes qui achètent des bretzels quand on leur demande d’apporter des biscuits apéro et qui prennent des demis de monaco en terrasse. Attention donc à n’acheter que du vin réellement potable.

2. Les gens qui répondent "à l'huile" quand tu dis "Allo ?"

On est tous bloqués chez nous et l’appel téléphonique est un des seuls moments d’interaction avec l’extérieur, mais il y a quand même des gens qui arrivent à gâcher ce moment. A l’attention de ces personnes, j’ai lu une étude (je ne sais plus trop où) qui affirme que prononcer les mots « à l’huile » au début d’une conversation téléphonique peut causer la perte de l’odorat (pareil pour les gens qui disent « J’peux pas, j’ai poney »).

3. Les grugeurs dans la queue du supermarché

Les résultats sont tombés. Après des tests sur plusieurs personnes contaminées, il a été prouvé que les personnes qui doublent dans la file d’attente des magasins alimentaires sont les plus susceptibles de développer une immunodépression. Restez disciplinés pour rester en bonne santé.

4. Les collègues qui prévoient des réunions le vendredi à 18h

Tout le monde est fatigué, on veut tous partir en weekend mais non : Denis en a décidé autrement car il faut absolument qu’on fasse ce brainsto ce soir. Quand tu as montré la une des journaux à Denis au début de la réunion, il est devenu très pâle, s’est essuyé le front et a décidé de décaler le brainsto à lundi matin. En effet, des études affirment que les personnes exerçant ce genre de pratiques sont les plus susceptibles de développer des symptômes connus du coronavirus.

5. Les festivaliers avec des bandanas et des lunettes de soleil irisées

Les festivals vont sûrement être annulés cet été et c’est un soulagement pour tous ces jeunes qui portent des t-shirts Tie-and-Die et des points de couleur autour des yeux. Il a été annoncé que cette catégorie de festivaliers était une des populations les plus à risque concernant le coronavirus et qu’il était préférable qu’ils n’entrent pas en contact avec le reste de la population.

6. Les gens qui font des travaux pendant le confinement

« Super, je vais profiter d’être confiné chez moi pour refaire tout mon appartement. On pourrait carrément abattre des cloisons et percer des trous un peu partout dans les murs mitoyens. » Très mauvaise idée Fabrice ! Une étude vient tout juste de sortir et elle amène des preuves sur la dangerosité des travaux en période de confinement. En effet, les personnes qui font des rénovations chez eux ou engagent des ouvriers pour le faire sont les plus susceptibles de tomber malade et d’avoir de la fièvre, un des symptômes majeurs du coronavirus.

7. Les gens qui ne mangent pas la croûte des pizzas

Le gâchis alimentaire est un scandale et c’est une insulte à la pizza, ce mets des dieux, qui mérite d’être engloutie dans son intégralité. La bonne nouvelle, c’est que ces personnes risquent d’y réfléchir à deux fois puisque qu’il s’avère que les jeteurs de croûtes de pizzas sont considérées comme une population à risques face à la pandémie de Covid-19. Un conseil, fais honneur à cette quatre-fromages.

8. Les gens qui jettent leurs mégots par terre

Tout le monde sait que les mégots sont des gros pollueurs et qu’il y a plein de trucs à faire avec les mégots au lieu de le jeter par terre. Pourtant, certaines personnes n’en ont visiblement rien à carrer parce que « de toute façon tout le monde le fait » et « c’est bon c’est juste un mégot ». On espère pour eux qu’ils changeront vite d’avis puisque les statistiques ont montré que cette population a le plus gros taux de contagion du Covid-19. Jette-le donc dans une poubelle, la planète ET ta santé te remercieront.

9. Les possesseurs de compteurs Linky

Vous n’avez pas entendu que le gouvernement contamine la population via les compteurs Linky ? C’est mon grand-oncle qui m’a envoyé l’info sur un groupe WhatsApp donc c’est forcément vrai…

10. Les homophobes, forcément

Selon une étude très sérieuse réalisée par moi-même, l’intolérance nuit au système immunitaire. S’agirait d’être plus ouvert d’esprit pour ne pas tomber malade.

Le mieux, c’est de rester bien loin de toutes ces personnes, le confinement a des avantages. Mine de rien, la solitude, c’est pas si mal finalement.