Si tu dois appeler ton père sur le fixe pour lui expliquer comment répondre à ton appel visio ou que ta mère t’envoie 50 émojis par message, ce top est fait pour toi. On vous a déjà donné les règles de l’apéro skype pour bien gérer le confinement, voici maintenant les règles de WhatsApp en famille. Tes géniteurs vont peut-être enfin comprendre ce qu’il faut faire et ne pas faire, pour continuer de communiquer avec eux sans vouloir jeter ton téléphone par la fenêtre. Si tu es confiné chez tes parents, courage ! Tu vas devoir rire pour de vrai aux images pas drôles qu’ils te montrent, et on sait que c’est pas facile.

Les règles par messages

1. Les chaînes, tu ne partageras pas

Comportement devenu typiquement parental : les chaînes de messages. On les voit sur Facebook, on les voit dans les villes et dans les campagnes mais par dessus tout, on les voit sur WhatsApp. Rien qu’en voyant la petite flèche « Message transféré », tu sais déjà que le contenu du message est dépourvu d’intérêt. Sans surprise, tu tombes sur une chaîne de type « Facebook va devenir payant » ou « Le gouvernement nous espionne via les compteurs Linky ». Ces chaînes sont diaboliques et tes parents naïfs tombent dans le piège et te harcèlent de messages complotistes et de « Envoie ceci aux gens que tu aimes ». Par pitié, que quelqu’un les arrête.

2. Les émojis, avec parcimonie tu utiliseras

Au début, ta mère ne comprenait pas comment marchait les emojis, c’était l’époque où elle mettait des points entre les mots car elle ne savait pas non plus comment faire un espace. Parfois, tu regrettes de lui avoir expliqué, car ta mère s’est transformée en kikoolol de l’époque MSN. Elle utilise tous les émojis disponibles, sans aucune cohérence évidemment. Ton père, lui, trouve amusant de ne plus utiliser de lettres et de faire des phrases rébus en émojis. Tu ne sais pas vraiment lequel des deux est le pire.

3. Les images Facebook pas drôles, tu éviteras

Ah tiens, un message WhatsApp de tes parents. C’est très probablement une image trouvée sur Facebook avec des émojis morts de rire mal détourés pour souligner le caractère prétendument humoristique du visuel. En général, c’est une blague un peu beauf sous forme de BD avec une qualité d’image digne de l’appareil photo d’un iPhone 3GS. Voilà une journée qui commence bien !

4. Les "Ok." tu arrêteras

Tout le monde a déjà reçu un « Ok. » de la part de ses parents. C’est blessant, tu te sens mal-aimé et tu voudrais leur téléphoner pour demander si tout va bien. En vérité, chacun sait que ces « Ok. » sont à prendre au premier degré et n’ont pas la vocation de t’envoyer chier. Chers parents, cela va vous sembler étrange mais ces « Ok. » nous blessent au plus profond de notre âme. Privilégiez plutôt le point d’exclamation, plus jovial et moins agressif.

5. Des groupes à 50 personnes, tu ne créeras pas

Est-ce que quelqu’un sur cette planète est capable d’expliquer l’intérêt d’avoir un groupe WhatsApp avec l’intégralité de ton arbre généalogique ? À part une poignée de personnes qui y parlent vaguement de l’organisation des prochaines vacances, les groupes de famille ne sont que blagues potaches, photos de jardins et chaînes de messages (on y revient toujours). Comme tous les gens sains d’esprit, tu as désactivé les notifications « pendant 1 an » et tu es déjà à 437 messages non lus.

Les règles en visio

6. À une distance raisonnable de l'écran tu te mettras

Tu ne comprends pas pourquoi tes parents ne sont pas capables de s’asseoir devant un écran comme des personnes normales. Parfois, ils se mettent à 5 mètres de la caméra. Souvent, ils ont le nez collé à l’écran. Tu comprends que ce n’est pas forcément intuitif, mais tu as l’impression qu’ils font exprès de ne pas comprendre. Peut-être que c’est le cas et que tes parents se moquent de toi depuis le début, va savoir.

7. Dans le micro tu ne crieras pas

« – ALORS COMMENT ÇA S’EST PASSÉ TA JOURNÉE ?????? – Très bien merci ! -TU AS BIEN TRAVAILLÉ ??? ». Par pitié, moins fort. On vous entend.

8. Ton doigt de la caméra tu enlèveras

Le fameux doigt sur l’objectif de la caméra, on le connait bien. C’est lui déjà qui gâchait toutes les photos de famille et les vidéos de tes spectacles de l’école. C’est pas comme si les téléphones et les tablettes aujourd’hui étaient suffisamment grands pour mettre ses mains ailleurs…

9. Le plafond tu ne filmeras pas

Pendant le dernier appel WhatsApp avec ta mère et ta grand-mère, tu as pu compter tous les carreaux du carrelage de la cuisine et examiner avec attention les motifs du papier peint. Après quelques tentatives d’explications, tu t’es résigné. Après tout, le plus important c’est qu’elles puissent te voir toi, confiné dans ton 30m² avec la vaisselle sale qui traîne et ton mec / ta meuf qui passe à moitié nu(e) derrière.

10. Un pantalon tu mettras

C’est gentil papa de m’appeler en visio pour me voir, mais il faut que tu saches que je te vois aussi. Je vois que tu es en slip dans le canapé, que tu regardes Dallas et que tu bois une Guinness alors qu’il n’est que 15h. Il y a clairement des trucs que ton père ne saura plus faire après le confinement, et ça se voit.

J’ai écrit ces 10 commandements de WhatsApp avec la même syntaxe que Maître Yoda pour montrer ma sagesse. Si tes parents suivent ces règles, le monde WhatsApp deviendra enfin un lieu de paix et de sérénité. Que tu passes le confinement en couple ou seul, pense à appeler tes chers parents pour prendre de leurs nouvelles. Si tes darons sont à fond sur la tech et qu’ils ne sont pas du tout concernés par ce top, dis leur de nous suivre sur Twitch, on fait des lives deux fois par jour à 8h30 et 16h.