Certains parents repoussent cette échéance au maximum, d’autres s’engouffrent dans la brèche dès qu’ils en ont l’occasion : le jardin d’enfants cristallise à lui seul la totalité de nos angoisses. Et surtout, on y croise tout un tas de gens bizarres.

1. Ce pré-ado de 12 ans qui joue les caïds en remontant le toboggan à l’envers

Alors que votre bébé de 6 mois s’apprêtait à descendre tranquillement. Alors entendons-nous bien : on n’a rien contre ceux qui remontent le toboggan à l’envers. Mais seulement quand notre propre enfant sait le faire lui aussi. Sinon ça s’appelle juste le seum.

2. Cette maman bienveillante

Elle explique très calmement à son fils que, non Isidor, ça ne se fait pas d’étrangler le petit garçon avec la ceinture de ton pantalon en lui criant « crève saleté ». Je comprends ton besoin d’exprimer ta colère mais entends mon mécontentement à ton égard.

3. Cette grande fille à queue de cheval qui a snobé votre chérie d’amour

Alors qu’elle voulait juste copiner avec elle. Heureusement, vous n’êtes pas une psychopathe et n’avez pas d’entrées chez la DGSE donc vous n’avez pas du tout prévu de faire de la vie de cette adorable petite fille un enfer façon Amélie Poulain qui inverse le dentifrice de l’épicier Collignon avec de la crème pour les pieds. STOP ! C’est NON !

4. Ce mec en imper qui squatte le banc

Il n’a l’air de surveiller aucun enfant en particulier mais semble avoir tout un stock de bonbons dans ses poches… Mickael Jackson à Neverland, c’est Pierre Perret à côté de ce type. FUYONS.

5. Ce père en costard, le nez dans son smartphone

Ça fait une heure qu’il envoie des mails et il vient de se rendre compte qu’il avait fait « répondre à tous » au lieu de bitcher en aparté. On lui dit ou pas que son gamin est à deux doigts de lâcher une gerbouille après son 27e tour de balançoire ?

6. Ce parent avec ses jumeaux qui courent dans des directions opposées

Il en perd un de vue toutes les 4 minutes et vous décelez la terreur à chaque micro seconde où cela se produit. C’est aussi flippant que touchant en réalité. Et puis on va pas se mentir : on est toujours content de voir un parent plus en détresse que nous.

7. Celle qui fait un sitting en haut de l’échelle

Elle bloque tout le monde mais elle ne veut ni faire du toboggan, ni descendre de l’échelle. En fait, cette petite fille, c’est le Gandhi du bac à sable mais sans aucune revendication. Sans doute la retrouvera-t-on plus tard sur les réseaux sociaux, suivie par 100K abonnés avec qui elle partagera ses codes promo.

8. Cette saleté de pigeon de m*rde qui traîne dans le bac à sable

Oui, on l’avoue, les pigeons nous rendent violents. Mais vous ne nous ferez pas croire que ça ne vous angoisse pas, vous aussi, de voir votre gamin s’approcher de cet abruti de volatile pour tenter de le caresser et faire copain copain ? Rien que d’en parler on a déjà chopé 3 maladies.

Crédits photo (Domaine Public) : Hyena~commonswiki

9. Ce gamin qui ensable tout le monde

Autour de lui, ils ont tous lâché la rampe depuis belle lurette. Un halo de fumée le précède constamment. Sa mère a fini aveugle et son père est devenu asthmatique. Tout le monde a oublié la couleur originelle de ses vêtements dont le filtre Instagram serait Sepia pour l’éternité.

10. Ces parents qui veulent absolument te tchatcher

Non on ne va pas adhérer à l’AMAP du quartier, non on ne viendra pas planter des tomates dans le bout de potager partagé de l’autre côté du toboggan et non on ne viendra pas s’opposer à la construction du logement social qui va déloger les fourmis à poil roux. Bon pour l’apéro ça peut se négocier si vous vous engagez à nous garder les enfants tous les samedis.

On vous espère anthropologiquement grandi après lecture de ce top. Surtout que vous avez sûrement, vous aussi, repéré quelques parents, enfants ou autres espèces vivantes chelou dans les jardins d’enfants, non ?