Sortir un film ça coûte bonbon (et dans la mesure où je n’ai pas sorti moi même de film, mon analyse s’arrêtera là pour ce point). Mais il y a quelques rares exemples de films qui sont parvenus à touniké (comme on dit dans le jargon) avec un budget initial tout riquiqui et un succès au box office à faire décalquer un grille-pain (ça ne veut rien dire mais j’ai très peu de mots de vocabulaire). Pour cela, on s’est basé uniquement sur le coefficient multiplicateur entre budget de départ et gains au box-office.

1. Paranormal Activity (2009)

C’est ni plus ni moins le film le plus rentable de tous les temps. Avec un budget de départ de 15 000 $, le film a remporté plus de 193 millions de dollars au box office soit un gain multiplié par presque 12 940. Il a détrôné ainsi le précédent film d’horreur le plus rentable de tous les temps qui n’est bien sûr autre que…

2. Le Projet Blair Witch (1999)

Figure incontournable des films à micro budget qui ont tout cassé, le Projet Blair Witch a nécessité un investissement de 60 000 dollars pour un gain mondial de 248.3 millions de dollars. Soit 4138 fois la mise de départ.

3. Mad Max (1979)

Un petit budg’ à 200 000 dollars pour 99.75 millions de dollars de recette, c’est plutôt pas mal. Certes Mad Max Fury Road a rapporté 375 millions de dollars mais le budget de départ était autrement plus élevé avec 150 millions de dollars. Sur le premier opus de la saga post-apocalyptique, les gains représentent tout de même 499 fois la mise de départ donc on est sur un gros succès, comme quoi ça valait le coup de débarquer sur les écrans avec 3 ans de retard.

4. Super Size Me (2004)

Pas évident pour un documentaire de rafler autant de tunasses, et pourtant avec son budget initial de 65 000 dollars le film a rapporté 28.5 millions au box office, alors comparé à Mad Max c’est peut être peu mais en réalité c’est 438 fois la mise de départ donc calmez-vous bien.

5. El Mariachi (1993)

Bon là pour le coup on est vraiment sur le film à budget ridicule puisque Robert Rodriguez n’a investi que 7000 dollars au départ. Alors le film a certes rencontré moins de succès que Machete, Sin City, Planète Terror ou encore Spy Kids ou the Faculty, mais il a rapporté tout de même 285 fois sa mise de départ avec 2 millions de gains au box office.

6. La nuit des morts-vivants (1968)

Evidemment, quand on va taper dans les vieux films d’horreur de Romero comme celui-ci qui est devenu culte, il y a sans surprise un gros décalage entre budget et gain. 114 000 dollars contre 30 millions, ça fait son p’tit effet multiplié par 263. Le truc con dans l’histoire, c’est que Romero n’a jamais rien touché sur ce film à cause d’un contrat tout pété au départ, comme quoi ça faut le coup de bien lire toutes les lignes.

7. Rocky (1976)

Scénarisé par Stallone lui-même, tourné en 28 jours avec un budget de moins d’un million de dollars, il parvient à rapporter 225 millions de dollars, soit 225 fois la mise, ce qui en fait alors le film le plus rentable de l’année 1976 avec en plus 3 oscars au compteur et la belle promesse de 7 suites.

8. Halloween (1978)

Eh oui, encore un film d’horreur. Si le budget de départ n’est pas non plus totalement honteux (325 000 dollars), les gains ont été multipliés par 215 pour atteindre 70 millions de dollars au box office ce qui en fait un des films indépendants les plus rentables, merci John Carpenter.

9. American graffiti (1973)

ET BIM. 777 000 dollars de budget pour 140 millions de recette, ça fait une petite multiplication par 180. Comme quoi Georges Lucas était un type plutôt doué pour ce qui est du genre faire des films qui marchent pas trop mal.

10. Easy Rider (1969)

Ah bordel à l’époque on savait faire des films pour trois clopinettes qui rapportaient un flouze dingue. Avec le p’tit Easy Rider de Dennis Hopper et son budget de départ de 340 000 dollars pour des recettes de 60 millions, ça nous fait une multiplication par 176 donc pas dégueu.

11. Clerks (1994)

Peut-être plus connu outre-Atlantique, je ne peux que vous recommander ce film absolument génial et drôle sur les débats perchés de deux copains caissiers d’un vidéo-club. Avec une mise de départ de 27 000 dollars, le film en a rapporté 3.9 millions, soit 145 fois la mise. En revanche, entre nous, la suite Clerks II est clairement à jeter à la poubelle.

PS : vous fiez pas à l’affiche du film qui fait gerbos.

12. Once (2006)

OK j’ai pas vu ce film mais je viens de voir la bande-annonce et le New-York Times a dit que c’était « presque parfait » donc je vous laisse avec ça. En attendant, il n’a coûté que 150 000 dollars et en a rapporté 20.7 millions soit un petit multiplicateur de 138. Sympa, ça me donne plus envie de le voir que la critique du New-York Times.

13. Napoleon Dynamite (2004)

Là je peux vous le dire, on parle d’un de mes films préférés du cœur. Même s’il est peu connu en France, je vous invite à changer la donne. Parce qu’en plus d’être culte aux Etats-Unis, il a coûté peu d’argent : 400 000 dollars et ses gains se sont élevés à 46.1 millions de dollars. Rendez-vous compte, ça fait 115 fois plus.

14. En compagnie des hommes (1997)

Pour le kiff de voir Aaron Eckart en beau salopard séducteur. Sachez que le film s’est créé avec 25 000 dollars et en a rapporté 2.8 millions soit 112 fois la mise de départ.

15. Open water, en eaux profondes (2004)

Certainement un des films les plus angoissants que j’ai vus de ma vie et qui devrait vous couper l’envie de faire de sortie en plongée sous-marine. Pour 500 000 dollars de budget, le film a rapporté 109 fois la mise avec 54.6 millions de dollars.

On le redit ici, notre classement était basé sur le multiplicateur du budget, c’est pourquoi on y trouve des films à budget pas totalement honteux mais qui méritent leur place dans le classement au vu de la tunasse rapportée.

Et sinon on a aussi les films qui seraient plus courts si le personnage faisait ce qu’on lui disait, ou encore les films cultes mal résumés.

Sources : e-cinema, Sympa-Sympa, Brightside, The culture trip