Vous avez sûrement suivi l’affaire : en fin de semaine dernière, Nicolas Bedos a décidé que les gestes barrières ça le faisait chier, et qu’au nom de la liberté, au nom de la vie, on pouvait s’en passer. Tout ça, il l’a écrit dans une envolée lyrique qui n’a pas manqué d’émoustiller ses fans (on vous met le texte juste en-dessous), mais qui lui a aussi valu un paquet de moqueries (bien méritées). Voilà quelques tweets sur l’affaire qui nous ont bien fait marrer tout au long de ce week-end.

View this post on Instagram

Bas les masques ?. Stop aux stops. Aimons, à tort et à travers.

A post shared by Nicolas Bedos (@nicolasbedosofficiel) on

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

11.

12.

13.

14.

15.

16.

17.

18.

19.

20.

Bref, même si on est tous d’accord pour dire que ça fait chier de porter un masque, continuons de le porter et de respecter les gestes barrière parce que contre toute attente nous ne sommes pas seul sur terre et que la santé publique c’est important.

Si vous aimez les tweets et l’actu, on a les tweets de la semaine. Si vous aimez les cons et l’actu, on a les teubés de la semaine et les champions de la semaine. Ça vous va ?