Ouiiiiiiiii on le saiiiiiiiit toutes les espèces sont utiles et la seule espèce nuisible sur la planète c’est l’humain parce que c’est nous qu’on est méchant même que c’est nous qu’on pollue et que c’est nous qu’on va tous mourir à force de niquer la planète. Merci. Nous sommes tout à fait au clair sur le concept d’Anthropocène. Aucune espèce ne peut s’éteindre sans impacter sur le reste de la chaîne alimentaire et de la biodiversité.

Mais quand même.

Y’a des espèces qui puent le jus de cul.

1. Les moustiques qui nous bousillent la vie

Inutile ici de rentrer dans les détails : on sait tous que les moustiques sont une espèce merdique, du moins pour l’homme. C’est en effet l’animal qui cause le plus de morts chaque année donc au bout d’un moment les gars on va pas vous défendre. En attendant qu’on chope tous le palu ou la dengue voici quelques astuces pour soulager les piqures de moustique.

2. L'Onchocerca volvulus qui te bouffe les yeux

Comme son petit nom l’indique, ce ver peut causer une onchocercose. Un nom assez charmant pour désigner un truc parfaitement immonde. Et pour cause, cette maladie est la quatrième cause de cécité dans le monde donc pas de quoi niaiser avec cette saloperie.

Crédits photo (Domaine Public) : Salvadorjo~commonswiki

3. La Wohlfahrtia magnifica qui pond dans ton oreille

Les mouches de manière générale j’ai rien contre. Mais les Wohlfahrtia magnifica, c’est non. Ces petites saloperies font parties des quelques espèces de diptères qui adorent coller leurs larves sous notre peau. Celle-ci tout particulièrement aime à se coller dans nos oreilles, développant ainsi des infections monstrueuses du tympan, de l’oreille interne et parfois même de l’encéphale. Une véritable saloperie qui vous bouffe de l’intérieur.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Alvesgaspar

4. La tique australienne qui te paralyse

Déjà les tiques de base on aime bof. Mais les tiques australiennes (comme toutes les versions australiennes de n’importe quel animal) c’est encore plus la merde pourrie du cul (c’est précisément comme ça qu’on la qualifie dans le jargon entomologiste). En effet, ces petites bestioles peuvent causer une paralysie de tous les muscles 24 heures après avoir frappé. A moins d’avoir retiré la tique avant, il y a très peu de chances de survie.

Crédits photo (CC BY 3.0) : Commonsource

5. Les pangolins qui n'ont juste aucun sens

OK c’est mignon les pangolins. OK de nombreux scientifiques ont réfuté l’hypothèse du pangolin comme origine de la pandémie. Mais entre nous, à quoi ça sert ? A part en faire un ballon de foot quand il se roule en boule y’a vraiment rien à tirer de cette ignominie animalière qui manque fortement de charisme.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Piekfrosch sur Wikipédia allemand

6. Les chats qui servent à rien ces boloss

Désolée de vous l’apprendre mais les chats sont considérés comme une espèce invasive. A force de bouffer des petits rongeurs et les rares oiseaux restants sur la planète les chats ne sont pas écolo (c’est la raison pour laquelle on vous a donné des tips pour sensibiliser votre chat au dérèglement climatique).

7. Naegleria fowleri qui te bouffe le cerveau

Ce micro-organisme peut faire des dégâts géants et son mode opératoire est plutôt du genre immonde. Cette amibe traîne dans la flotte et dès lors qu’on l’ingère, qu’on la respire ou qu’on se prend quelques gouttelettes, elle entraîne la mort le plus souvent par encéphalite. Voilà pourquoi on l’appelle humblement la « mangeuse de cerveau ». Je vous rassure, même si elle fout les jetons elle reste assez rare (310 cas ont été recensés en 50 ans).

8. Les ours polaires qui se la pètent un peu trop

Bon en soi j’ai rien contre les ours polaires. D’aucuns diraient que j’aimerais bien même qu’ils vivent. Mais on a un peu trop tendance à dire ALERTE SOS FAUT SAUVER LES OURS POLAIRES alors qu’en fait il existe plein d’autres espèces moins sexy et bien plus utiles notamment parmi les insectes. Alors ok dans le fond je veux bien qu’on protège les ours polaires mais en vrai les insectes c’est encore plus important (sauf ceux qu’on a mentionné dans ce top).

Crédits photo (CC BY-SA 2.5) : Ansgar Walk

9. Les puces de lit qui nous coûtent une blinde en termes de changement de matelas, de meubles, de vêtements, d'appartement et de famille

Ceux qui ont déjà connu l’enfer des puces de lit savent. Je vous le dis haut et fort : évitez les puces de lit.

10. Les poissons d'argent

Ouais c’est pas méchant mais ça emmerde tout le monde d’en avoir dans la salle de bain donc dégagez-moi cette merde.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Christian Fischer