Puisque nos fringues en disent long sur nous, il est préférable de bien les traiter. D’en prendre soin, de les choyer délicatement pour éviter de devoir les changer tous les ans. Un, c’est pas bien écolo. Deux, ça fout la haine. Trois, votre portefeuille n’a clairement pas besoin de ça. Bref, pour les conserver le plus longtemps possible, il y a quelques petites erreurs à éviter. Des trucs qu’on fait tout le temps, alors qu’on ne devrait pas.

1. Couper l'étiquette

Ça gratte, donc ça dégage. Un petit coup de ciseaux et ça va bien mieux. En réalité, et pour des raisons avant tout écolo, il faudrait la laisser. Pour recycler nos vêtements, les centres spécialisés dans la récolte, le tri et le traitement des fibres ont besoin de connaitre la composition des fringues en question. Devinez où se trouve ces infos ?

Cette erreur désastreuse que l'on fait toutes avec les étiquettes de nos vêtements

Posted by Voici on Saturday, November 20, 2021

2. Les laver à l'endroit

Les jeans, les vêtements noirs, les t-shirts, les pulls,… À peu près tout, en fait. Pour faire durer vos habits plus longtemps, pensez à les retourner avant de les jeter en machine. La cuve n’est pas la meilleure pote des coutures et tissus.

3. Et mettre de l’adoucissant

1) C’est inutile. 2) C’est tout sauf écolo. 3) Ça encrasse le tiroir de la machine. 4) Il provoque souvent des allergies. Ça fait déjà beaucoup de trucs négatifs pour un produit qui coûte un bras. La meilleure alternative : le vinaigre blanc. Je vous jure. (Source)

4. Le ranger directement après le repassage

Lorsqu’il vient d’être repassé, le linge est humide à cause de la vapeur et de l’humidité de la planche. On le laisse donc quelques minutes à l’air libre avant de le mettre au placard, histoire qu’il sèche. Sinon, votre meuble va puer le mal séché, et vos fringues vont se refroisser. C’est assez contre-productif.

5. Porter des sous-vêtements 100% coton

Oui, le coton est largement recommandé pour éviter les mycoses et autres infections (une bonne raison pour les porter, me direz-vous). En revanche, il faut savoir que cette matière vieillit relativement vite et perd rapidement son élasticité. On préférera donc les 80% coton / 20% élasthanne !

6. Ne pas laver les vêtements neufs avant de les porter

Je vous écris ce top, bien installé dans mon nouveau top, déniché pas plus tard qu’hier soir en solde. Faites ce que je dis, pas ce que je fais, donc. Il faut systématiquement passer vos vêtements neufs en machine avant de les porter, manière de laver les potentiels produits toxiques, allergènes et cancérigènes. Ça peut s’avérer utile, en effet.

7. Empiler couches de vêtements sur couches de vêtements l'hiver

Maximum TROIS couches : c’est la règle. Au-delà, vous risquez de transpirer beaucoup. Résultat : vos vêtements, désormais humidifiés par votre sueur (miam) vont vous donner plus froid. Ultra contre productif, une nouvelle fois. De même, préférez le coton au synthétique en sous-couche, cette matière étant plus respirante.

8. Et porter des couleurs sombres l'été

On ne vous apprendra sûrement rien ici, mais on va vous le répéter quand même. Les couleurs sombres absorbent les rayons du soleil : c’est pas la technique la plus efficace pour vous rafraîchir, quoi.

9. Choisir les cintres au hasard

Les cintres doivent être adaptés à la taille des vêtements pour éviter que des poches et plis ne se forment dessus à la longue. Ils doivent correspondre au poids et type de vêtement. De même, on évite de surempiler trop de vêtement sur un même cintre ! (Source)

10. ... et suspendre les vêtements tricotés

Tricots et laines doivent être pliés et non pas suspendus. Sur cintre, ils pourraient s’étirer et se déformer. Ce n’est pas forcément l’effet recherché à la base.

Drôle de conseil, mais pensez également à ne pas trop laver vos fringues. Enfin, certaines. Celles qu’on a pas besoin de laver tous les jours, quoi !