Devenus des stars avant d’avoir perdu toutes leurs dents de lait, ces enfants stars ont pour certains réussi une carrière à peu près correcte et pour d’autres sombré dans un énorme sachet de coke (ce qui n’est pas très recommandé à huit ans). Ce qui est sûr c’est qu’ils ont tous pris un sacré coup de vieux et que ça ne nous rajeunit pas.

1. Danny Lloyd (Shining)

La coupe au bol lui allait à merveille, par contre le bouc c’est pas exactement ça. Quand je pense que ce mec est désormais prof de biologie à l’école, trop la chance ses élèves.

2. Haley Joel Osment (Sixième Sens, A.I. Intelligence artificielle)

Bon bah depuis qu’il est plus un petit garçon tout mignon, on ne le voit plus trop au cinoche. Mais il sera à jamais dans nos cœurs.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : GabboT

3. Macaulay Culkin (Maman, j'ai raté l'avion)

Macaulay, ou la preuve vivante des méfaits du crack sur la santé. Heureusement, il a réussi à se sortir de ses problèmes de drogues il y a quelques années et va désormais beaucoup mieux !

4. Lindsay Lohan (Freaky Friday, Lolita malgré moi)

Drogues + Alcool + Beaucoup beaucoup de chirurgie. Après on ne juge pas hein, moi perso j’adore me botoxer la tronche tous les matins avant de boire du sang d’enfant.

5. Jonathan Lipnicki (Jerry Maguire, Stuart Little)

Devenu full BG, Jonathan Lipnicki est clairement une personne avec qui on a envie de partir en vacances.

6. Drew Barrymore (E.T.)

Alcoolique à 9 ans, cocaïnomane à 12, Drew Barrymore aura eu ce que l’on appelle un gros passage à vide avant de faire son come-back au début des années 2000 et de ne plus jamais disparaitre du paysage médiatique.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Eva Rinaldi

7. Jonathan Ke Quan (Les Goonies, Indiana Jones et le Temple Maudit)

Son rôle de Demi-Lune auprès d’Indiana Jones a mis un terme à sa carrière. Et c’était déjà vachement bien : les Goonies, quelques épisodes de série télé dont un pour Les Contes de la Crypte, l’acteur américain d’origine vietnamienne s’est mis à fond aux arts martiaux et s’est retrouvé chorégraphe en charge des cascades sur X-Men et The One. Bien joué.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : GabboT

8. Jake Lloyd (Star Wars, épisode I : La Menace fantôme)

Traumatisé par les moqueries de ses petits camarades au moment de la sortie du film et par la surmédiatisation dont il a été victime, Jake Lloyd n’aura jamais donné suite à sa brève carrière d’acteur. C’est triste.

9. Ludwig Briand (Un Indien dans la ville)

Comme Danny Lloyd, Ludwig Briand aura un temps succombé à l’appel du bouc. Ça lui a coûté sa carrière. Depuis, il est devenu champion de poker, la reconversion idéale quand on peine à se refaire.

10. Linda Blair (L'Exorciste)

Menacée au moment de la sortie du film par des gens qui pensaient qu’elle était vraiment possédée, puis chopée en train d’acheter de la drogue en pleine rue, Linda Blair ne fera finalement pas une grande carrière de cinéma. Elle peut toutefois se vanter d’avoir décroché trois Razzie Award de la pire actrice dans sa courte carrière.

https://www.instagram.com/p/CZFPN3GFjUj/

11. Antoine du Merle (Les Trois Frères)

Qui, malgré sa présence au casting des Trois Frères : le retour, restera à jamais dans nos cœurs.

12. Abigail Breslin (Little Miss Sunshine)

La petite reine de la danse est devenue une adulte merveilleuse.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Gage Skidmore

13. Jamie Bell (Billy Elliott)

Déjà génial dans ce film sur la danse, Jamie Bell a aussi eu le bon goût de devenir un acteur très cool. Je sais pas vous mais moi je voudrais que ce soit mon beau-frère.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Harald Krichel

14. Benoît Magimel (La vie est un long fleuve tranquille)

Mais que s’est-il passé ?

15. Freddie Highmore (Charlie et la Chocolaterie)

Désormais star dans The Good Doctor, le petit Freddie a fait du chemin. Par ailleurs, c’est clairement pas le genre de personne qui fout la merde à un repas de Noël.