Canicule, inondations, incendies, tempêtes de feu, pandémie, montée des océans, fonte du pergélisol, méthane, 7ème continent de plastique, le dernier James Bond qui est pas terrible.

Voilà. Normalement avec cette série de mots, je vous ai déprimé pour la journée. Si vous êtes encore chauds patate on peut tout de même continuer ce top ensemble et découvrir dans la joie et la déprime les impacts concrets du réchauffement climatique sur notre corps. Vous allez voir c’est super cool.

1. La chaleur nous rendrait plus petit

Bon alors ne vous attendez pas non plus à rapetisser dès la prochaine canicule hein, c’est un processus un tout petit peu plus long. Des chercheurs ont montré que sur un million d’années, la taille des fossiles variait en fonction des variations climatiques. On ne parle donc pas seulement des humains (qui n’ont pointé le bout de leur nez que 200 000 ans avant hier). Il semblerait que les corps plus gros soient davantage présents dans des climats plus froids, et inversement avec les climats chauds.

Les effets de la chaleur sur notre corps et notre cerveau ?

Posted by GEO France on Friday, July 9, 2021

2. Des allergies en voulez-vous en voilà

C’est un moindre mal les allergies mais c’est très relou et les symptômes devraient s’aggraver fortement avec le réchauffement. Cela est notamment dû au niveau trop élevé de dioxyde de carbone qui augmente le pollen. Sympa non ?

3. De l'asthme

Evidemment avec les allergies suivent les difficultés respiratoires et l’asthme en particulier. Ce n’est pas à imputer spécialement au réchauffement climatique mais plus à la pollution : les particules fines issues de la combustion des énergies fossiles tapent l’incruste dans nos poumons et provoquent une inflammation. Bon en même temps, c’est pas comme si on ne se doutait pas que la pollution nous empêchait de respirer correctement mais c’est toujours bien de le rappeler.

4. Notre cerveau pète un câble

Au risque de vous déplaire, votre cerveau est composé de 78% de flotte. Alors forcément quand il fait trop chaud, il se déshydrate et cela va avoir un impact sur nos fonctions cognitives. On peut donc être sujet à de l’anxiété, des maux de têtes ou même des altérations du jugement (par exemple trouver qu’on est vachement bien habillé alors qu’en fait on n’est pas si bien habillé, horrible quand ça arrive ces erreurs de jugements, j’espère que vous voyez de quoi je veux parler).

5. Ton coeur en prend un coup

En période de canicule, notre corps va avoir besoin de transpirer davantage pour se rafraîchir. Or, pour cela le sang va devoir bosser un peu plus que d’habitude et circuler à pleine vitesse depuis les organes vitaux vers le reste du corps. Du coup, les organes vitaux se retrouvent en basse pression sanguine. Et un coeur en basse pression sanguine c’est un coeur qui bat plus vite. Si la pression baisse trop rapidement, on peut ainsi s’évanouir. Fun n’est-ce pas ?

6. Tes reins prennent cher

Vous l’aurez compris quand il fait chaud on se déshydrate. Et je sais pas si vous êtes au courant mais le taf des reins c’est justement de réguler la concentration de flotte dans le sang. Alors en cas de fortes chaleurs, ils se dérèglent complètement puisque c’est au cerveau de leur dicter leur mission et comme le cerveau est à la masse, les reins aussi.

7. Ton foie est dans les chaussettes

On vous avait déjà signalé que le foie était le meilleur des organes. Pour autant, il ne faut pas non plus trop lui en demander. Un dérèglement de la température peut altérer hautement son fonctionnement. Une étude menée dans un hôpital britannique a montré qu’au-delà de 40°, ce petit organe bien utile commençait à voir rouge.

8. Les moustiques vont devenir un véritable danger

Ils nous pétaient déjà bien les couillasses ces moustiques de cons mais je peux vous dire que c’est pas fini. Plus la planète se réchauffe, plus les moustiques seront dans la place. On devrait avoir 2 milliards de malades atteints de la dengue en plus d’ici 2080 selon l’OMS.

Trop cool le dérèglement climatique pas vrai ?

Sources : Neon, Nations Unies, Wikipédia