Il y a beaucoup de différences entre la vie en ville et à la campagne mais si l’on se penche plus précisément sur les soirées c’est tout un monde. Et force est de constater que ça a l’air carrément mieux de vivre à la campagne.

1. Les chaussures

En ville : tu fous des petites baskets Veja ou des talons de 18 cm de haut (au moins ça).

A la campagne : ton outfit de pieds se limite au port de bottes de pluie souvent blindées de boue séchée.

Prix : à partir de 110.99 chez Asos

2. Le lieu de soirée

En ville : un appart minus ou un bar hors de prix.

A la campagne : une grande maison. De toute façon les bars sont déjà fermés depuis 18h donc calme-toi bien.

3. Le niveau de la musique

En ville : la musique qui baisse à 22h parce que tes voisins font chier, ils ont déjà appelé les flics la dernière fois et te soulent même quand tu bouges un meuble le dimanche aprem ces vieux chacals.

A la campagne : la musique qui monte à 23h, tout simplement parce que t’as pas de voisin.

4. Le retour

En ville : tu prends le dernier métro ou le dernier bus. A la limite tu rentres à pied si t’as la foi.

A la campagne : rentrer en covoiturage avec tes potes PARCE QUE BIEN SÛR UN DE TES AMIS N’A PAS BU UNE GOUTTE DE LA SOIRÉE ET QU’IL PEUT RAMENER TOUT LE MONDE EN TOUT SÉCURITÉ J’ESPÈRE QUE VOUS NE DÉCONNEZ PAS AVEC ÇA. Bon sinon tu peux aussi dormir sur place parce que, encore une fois c’est une maison et il y a de la place, pourquoi se priver ?

5. Faire une ambiance stylisée

En ville : tu allumes des bougies (et la guirlande murale, seul atout décoratif qui te donne l’impression d’être Valérie Damidot).

A la campagne : allumer un feu de camp parce que yolo la famille on a des stères de bois. Plus étonnant encore, on sait ce que ça veut dire une stère de bois.

6. Les invités

En ville : tu peux pas inviter plus de 10 personnes sinon tu ne récupéreras jamais la caution de ton appart et tu verras les flics débarquer. Le choix de tes invités est plus sélectif que pour un mariage.

A la campagne : c’est ok pour les inviter les cousins du pote de ton frère.

7. L'alcool

En ville : de la bière légère parce qu’on n’est pas des sauvages.

A la campagne : la prune de papy qui va casser la tête de tout le monde parce qu’on sait pas vraiment ce qu’il a mis dedans et finalement cette histoire de chenilles processionnaires distillées semble faire l’affaire.

8. Les voisins

En ville : ce sont les gars qui appellent les flics au bout de 20 minutes alors que t’avais invité trois personnes et même pas encore foutu des chansons Disney.

A la campagne : OK ils ont un fusil mais ils sont loin et ils sont sourds.

9. Les jeux

En ville : tu sors l’appli picolo ou n’importe quel autre jeu sur ton téléphone parce que tu n’as pas de place pour stocker des jeux de société chez toi faut pas rêver non plus.

A la campagne : zépartiiii pour la pyramide humaine bourrés ou le beer-pong. On a de l’espace on peut faire ce qu’on veut.

10. À 2h du mat

En ville : c’est le début de fin de soirée, ceux qui devaient rentrer avec le dernier métro sont partis. SUPER AMBIANCE.

A la campagne : c’est le moment de faire une balade nocturne dans les champs parce qu’on peut faire ce qu’on veut on s’en fout toute façon.

11. Le son

En ville : petite enceinte bluetooth dans le salon.

A la campagne : t’as investi dans un énorme matos sono de festoche installé dans la grange pour cracher du son véner.

12. L'invité surprise

En ville : ton voisin ou les flics.

A la campagne : une vache ou les moutons du voisin.

13. Le lendemain matin

En ville : tu es tout seul pour déboucher ton évier rempli de vomi et pour porter les 3 kilos de bouteilles de bières vides avec des mégots dedans.

A la campagne : tous tes invitées t’aident à ranger (après avoir plié leur sac de couchage). En revanche, jeter les bouteilles s’avère être une mission puisque la poubelle à verre se situe à 500 mètres de chez toi.