Des gens qui n’aiment pas leur taff, il y en a plein. Peut-être que vous-même vous n’aimez pas votre taff et que c’est pour ça que vous lisez ce top plutôt que de remplir votre tableau Exel. Moi j’aime bien mon travail si vous vous demandiez. Tout ça pour dire que même des footballeurs, riches et talentueux, n’aiment pas leur travail et trouve ça chiant de devoir s’entrainer tous les jours, on a presque envie de les plaindre (mais pas trop quand même).

1. Carlos Tevez

Déjà avant de commencer ce top j’aimerais mettre les points sur les i et les barres sur les t : vous verrez que beaucoup de footballeurs dont je vais parler aiment le foot en tant que sport mais pas en tant que métier, je vais m’expliquer par la suite (parce que je vous vois déjà arriver avec vos remarques).

Du coup, on peut commencer par Carlos Tevez. L’Argentin le disait bien, il s’est battu pour être footballeur non pas par passion mais pour sortir de la pauvreté. Tevez aime jouer avec le ballon, mais n’aime pas particulièrement le foot, il avait déclaré dans le média argentin El Clarin en 2018 « je n’aime pas le foot », et « si vous diffusez Barça-real et que sur une autre chaine il y a un tournoi de golf, je regarde le golf ». Pourtant c’est l’un des seuls joueurs du monde à avoir à la fois gagné la Ligue des Champions et la Copa Libertadores.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Agencia de Noticias ANDES

2. Alphonse Areola

Alphonse Areola disait en 2017 dans le Canal Football Club « ma femme connait plus les résultats de foot que moi ». Le gardien français avouait en effet ne pas vraiment s’émouvoir devant un match, et même ne pas connaitre grand chose au foot. Si jouer lui plait quand même (heureusement), regarder un match l’ennui profondément, bref le foot n’a pas vraiment l’air d’être sa passion quoi.

3. Benoit Assou-Ekotto

L’international camerounais est clair sur sa pratique du football : il fait ça pour gagner de l’argent. En 2010 il avait déclaré dans The Guardian : « c’est juste un boulot. Moi, mon job, je le fais pour gagner de l’argent, comme toutes les personnes sur Terre ». Ça a le mérite d’être clair. Et ce que Assou-Ekotto déteste particulièrement sont les stratégies de jeu, il aimerait jouer à l’instinct, expliquant qu’il se sent brider quand ça n’est pas le cas. Un vrai électron libre.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Ronnie Macdonald

4. Marc-André Ter Stegen

Alors niveau respect Ter Stegen a fait fort. Il avouait ne même pas connaître les noms de tous ses adversaires, il avait aussi déclaré dans El Pais « les gens rient quand je leur dis que je ne connais absolument rien au football », « parfois on me demande le nom d’un joueur et je n’en sais rien ».

Voilà, le mec n’en a clairement rien à foutre. Alors est-ce que ça veut dire qu’il n’aime pas le foot en tant que tel, je ne sais pas, mais son désintérêt pour le monde professionnel est quand même assez parlant.

5. Carlos Vela

Ce que Carlos n’aime pas, ça n’est pas le sport en lui-même mais bien l’univers dans lequel il évolue. Le Mexicain, passé par des clubs comme Arsenal ou le Real Sociedad, a même refusé de participer à la Coupe du monde 2014 pour cette raison. Il disait que son anonymat lui manquait et que l’univers du foot était un univers pourri. On veut bien le croire.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : ???????? ????????

6. Gareth Bale

Ok alors là on va nuancer tout de suite parce que je vous entend déjà crier. Il faut savoir que oui, Bale ne met pas le foot dans son top des sports favoris, et d’ailleurs il n’a joué qu’une dizaine de matchs cette saison et ne cache pas sa passion pour le golf dans les médias. Ça n’est pas tellement que Bale n’aime pas le foot, c’est que l’ancienne star de Tottenham préfère peut-être le golf. Il avait déclaré à l’ESPN, une chaine de télévision américaine : « je ne regarde pas beaucoup le football, je préfère le golf pour être honnête ». Après tout, chacun ses goûts.

Pour Bale c’est » Wales.Golf.Madrid, in that order. » (Pays de Galle, golf, Madrid, dans cet ordre), assez clair je pense.

7. Gabriel Batistuta

Encore une fois, pour l’argentin le foot n’était qu’un boulot. « Je n’aime pas le football, c’est juste mon métier », Batistuta a pourtant évolué dans de très grands clubs comme le Boca Juniors, la Fiorentina, l’AS Roma ou encore l’Inter Milan. C’était en fait un bon joueur qui n’aimait pas particulièrement le foot et faisait tout pour que son métier n’empiète pas sur sa vie personnelle (ce qui est assez compliqué dans le sport de haut niveau).

Crédits photo (Domaine Public) : Kanchelskis

8. Balotelli

Balotelli aime le foot en tant que sport ça c’est sûr, mais le joueur aime faire des remarques polémiques et surtout aime montrer qu’il ne rentre pas dans les rangs imposés par le monde professionnel du foot. Un très bon joueur mais un mauvais professionnel qui avait par exemple dit « je ne célèbre pas mes but parce que c’est mon métier, quand un facteur poste une lettre, est ce qu’il célèbre ? ». Est-ce qu’il fait ce genre de remarques pour faire parler ou le pense-t-il vraiment ? Impossible de savoir, mais vu comme il aime gâcher des opportunités et son talent, on se demande si Balotelli aime vraiment le foot professionnel.

9. Dani Alves

Dani Alves est un excellent footballeur qui a gagné plusieurs Copa América avec le Brésil, plusieurs championnats d’Espagne et une ligue des champions avec le Barça, et est aussi passé pas les plus grands clubs européens comme la Juve ou le PSG. Comment un tel footballeur pourrait ne pas aimer son métier ? Une fois de plus, Dani aime le foot, et c’est d’ailleurs pour ça qu’il est aussi bon, mais il déteste tout de qui tourne autour de ce sport. « Je déteste ce qui entoure le football. Je vis dans ce monde mais je n’en fais pas partie. Il y a des mensonges et d’autres intérêts »

Le monde professionnel ne correspond pas à Alves qui tente tant bien que mal de le fuir et ne s’épanouis pas dedans. Il faut dire que quand on se prend des bananes dans la gueule lancées par des supporters racistes, on comprend qu’il aime pas trop son boulot.