Ah la politique, c’est vraiment une affaire de bonhommes. Ouais bon OK, on trouve de plus en plus de zoulettes au gouvernement mais bon, les gonzesses vous savez ce que c’est hein, chiffons et compagnie et que j’te cause de shopping entre deux lois à voter.

Vous êtes choqué par mes propos ? Rassurez-vous, ils n’ont rien de caricatural.

1. "La France n'est pas un pays à prendre comme une femme" François Fillon

Haha. C’était avant la phase #rendslargent, ça. Il était encore heureux et pouvait dire n’importe quoi.

Crédits photo (CC BY 3.0) : Marie-Lan Nguyen

2. "Pour une femme, la faiblesse n’est pas tellement un défaut" Poutine

Une petite pique à l’égard d’Hillary Clinton lancée en 2014. Sympa.

Crédits photo (CC BY 4.0) : The Presidential Press and Information Office

3. "Cot cot cot" Philippe Le Ray (et autres députés)

Alors que la députée écolo Véronique Massoneau prend la parole, elle entend dans le fond de la salle un bande de blaireaux (et encore, c’est pas sympa pour les blaireaux) caqueter pendant qu’elle parle. Très classe.

4. "L'élection présidentielle n'est pas un concours de beauté" Jean-Luc Mélenchon

On n’est pas forcément fan de Ségolène Royal mais on peut être admiratif de son parcours tant on lui a envoyé nombre de saloperies comme celle-là.

Mélenchon le sniper

Jean-Luc Mélenchon n'a peur de rien.

Posted by Topito on Tuesday, March 21, 2017

5. "Mais qui va garder les enfants ?" Laurent Fabius

Et voilà. Encore un coup contre Ségolène Royal lorsqu’elle annonce sa candidature à l’élection présidentielle en 2007.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Junta de Andalucía

6. "Calme-toi, chérie et écoute le docteur" David Cameron

On est alors en 2011, une députée de l’opposition, Angela Eagle s’exprime contre David Cameron ce à quoi il ne trouve rien d’autre à répondre que « Calm down dear and listen to the doctor ».

Crédits photo (Creative Commons) : Unknown photographer

7. "Quelle est la différence entre un politicien et une dame ? Quand un politicien dit oui, il veut dire peut-être, quand il dit peut-être, il veut dire non et si il dit non, ce n'est pas un politicien. Quand une dame dit non, elle veut dire peut-être, quand elle dit peut-être, elle veut dire oui et si elle dit oui, ce n'est pas une dame" Sebastián Piñera

Le président du Chili en 2011 à la fin d’un sommet des chefs d’Etat au Mexique. Savoureux.

Crédits photo (Creative Commons) : https://www.gob.cl/

8. "J’ai découvert ce qu’est le point G des femmes... c’est la dernière lettre de shopping" Silvio Berlusconi

C’est pas comme s’il nous avait pas habitué à des déclarations aussi merdiques les unes que les autres, mais ça fout toujours un petit coup.

Crédits photo : Silvio_Berlusconi_(2010).jpg: www.la-moncloa.es

9. "Une personne qui choisit de rester délibérément stérile... n'a aucune idée de ce qu'est la vie" Bill Hefferman

Ce sénateur australien s’exprimait alors concernant la Première Ministre qui avait déclaré publiquement ne pas vouloir faire d’enfant.

10. "Vous me permettrez Madame la ministre de vous féliciter pour le choix de la couleur de votre tailleur. Le vert vous va effectivement à merveille !"

Incroyable comme ce qui pourrait passer pour un simple compliment se révèle horriblement sexiste. C’était Jacques Alain Bénisti, député UMP du Val-de-Marne s’adressant encore et toujours à Ségolène Royal. Allez, on le met à la poubelle.

11. "Najat est une communicante et une séductrice, mais elle doit se méfier des paillettes. […] Je crois que François Hollande aime les jolies femmes." Gérard Collomb

Très sympa de dire ça. Surtout quand il s’agit de répondre à la déclaration de NVB qui présente Gérard Collomb comme un « parrain » lui ayant donné le goût de la politique. Très classe comme réaction donc.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Arthur Empereur

12. "Le progrès, c’est de permettre aux femmes de rester à la maison." Marine Le Pen

Parfois, la campagne présidentielle de 2012 me manque.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Foto-AG Gymnasium Melle

13. "C’est bien la parité en politique, mais c’est bruyant." Nicolas Sarkozy

Il s’adresse alors à Valérie Pécresse, en 2015.

Crédits photo (CC BY 2.0) : European People's Party

14. "Peut-être avait-elle mis cette robe pour ne pas qu’on écoute ce qu’elle avait à dire." Patrick Balkany

Il parlait alors de la robe de Cécile Duflot en 2012 qui avait suscité beaucoup de réactions totalement cons.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Matt92300

15. "Un ministère de la condition féminine ? Pourquoi pas un secrétariat au tricot ?" Charles de Gaulle

On est en 1967. Et on est content de plus être en 1967.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Wegmann, Ludwig

16. "Pour moi, la femme idéale, c'est la femme corrézienne, celle de l'ancien temps, dure à la peine, qui sert les hommes à table, ne s'assied jamais avec eux et ne parle pas." Jacques Chirac

On était en 1978 et surtout on était en roue libre.

Crédits photo (CC BY 4.0) : Christian Lambiotte

17. "J'ai tenté de promouvoir des femmes au maximum, bien que nos dossiers soient très techniques." Stéphane Le Foll

Certainement pas l’homme politique le plus sexiste de l’histoire, on vous le concède, mais il suffit d’un petit lapsus pour tout foirer en beauté.

18. "Il y a des livres qui ont été écrits. Vous devriez les lire, ça vous éviterait de poser des questions désagréables… Elle est toujours comme ça la petite ?" Arnaud Montebourg

Pour saisir la condescendance frappante de ces propos tenus à une journaliste en 2014, je vous conseille la vidéo sur le site de l’INA.

19. "Si Hillary ne peut pas satisfaire son mari, comment peut elle croire qu'elle pourrait satisfaire les Etats-Unis ?" Donald Trump

Enfin bon, lui il est hors compet’, la preuve on vous a déjà fait la liste à part entière des « compliments » de Trump sur les femmes. Le pire de tous ? Certainement. Allez je le mets ex aequo avec celui qui suit.

Crédits photo (Domaine Public) : Shealah Craighead

20. "Jamais je n’irai vous violer, vous ne méritez même pas ça." Jair Bolsonaro

Bon alors là c’est carrément lunaire ! On est en 2003, le futur président d’extrême droite du Brésil est alors député. Alors qu’il échange (tout en douceur) avec une élue de gauche, Maria Do Rosario, il lui balance cette phrase à peine croyable. Ce à quoi elle répond « Je n’espère pas, sinon je vous frapperai ». Et le mec, sans plus aucun contrôle conclue par un « Si vous faites ça, je vous frapperai aussi. (…) Donc vous m’accusez d’être un violeur ? Salope. »

Et le temps passant, il s’est moyennement calmé puisqu’il nous sort en 2017 en parlant de ses enfants « J’ai quatre garçons. Pour le cinquième, j’ai eu un coup de mou et ça a été une fille ». Jair, tu gères.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Isac Nóbrega/PR

21. "Poissonnière" Pierre Henriet

C’est tout récent. Pierre Henriet, député de Vendée traitait ainsi Mathilde Panot avant qu’elle prenne la parole.

22. "Si elle n'est pas la simplement pour les apparences et pour servir de pot de fleurs, elle doit figurer à nos débats" Marc Le Fur

Remarque très savoureuse d’un député UMP auprès de Fleur Pellerin, alors Ministre chargée des PME, de l’innovation et de l’économie numérique.

23. "Même hôtel, même jour, même heure" Stéphane Ravier

Ce sénateur RN s’adresse alors à l’élue EELV Lydia Frentzel et sous-entend une invitation bien lourde à coucher avec lui.

Ça donne envie de se jeter dans le grand bain.

Sources : Le Figaro Madame, Arte, Madmoizelle, Neon, INA