La danse, c'est de l'art. Il faut être sportif, agile et avoir du rythme pour bien danser. Mais depuis le temps des valses, la danse est devenue de plus en plus sensuelle et sexuelle. Les sonorités musicales ont poussé de plus en plus les corps à se rapprocher et à se tenir chaud. On a considéré comme "Dirty", des danses qui ont été et qui sont toujours considérées comme "osée" et contrairement à ce que vous pouvez penser, la danse "dirty" n'est pas qu'un truc de filles :

  1. Le Twerk Mélange des mots Twist et Jerk, le Twerk est la danse du sexe, né à la fin des années 90 et mondialement connu grâce à Miley Cirus et des centaines de vidéos YouTube. tessmacher-twerking
  2. Le Kizomba Né en Angola, le Kizomba était d'abord un genre musical avant d'être une danse. Arrivé en Europe par le Portugal, le principe de la danse est de garder le haut du corps droit tandis que le bas doit être énergique.
  3. Le Daggering Le Daggering est la version Jamaïcaine de la danse sexuelle, tellement qu'elle est même bannie sur les télévisions nationales. Le principe est simple, il faut simuler l'acte sexuel. Certains docteurs mettent d'ailleurs en garde ceux qui voudraient reproduire les mouvements en plein acte, ils ont dû faire face à de nombreuses opérations de fractures du pénis. daggering
  4. Mulher Melancia aka "la femme Pastèque" Mulher Melancia est une star au Brésil, tellement qu'elle mérite une place dans ce top pour elle toute seule. Son surnom, la femme pastèque, lui vient tout simplement de la taille de ses fesses. Surra da Mulher Melancia
  5. Le Zouk Créé au début des années 80, le zouk est la danse des Antilles. Aussi appelé Collé Serré, le mouvement du bassin est très important pour épouser la forme de son partenaire.
  6. Le Cancan Le Cancan était une danse prohibée au début du siècle car considérée comme très osée et érotique. Pour autant, les danseuses de French Cancan ont su envoûter le Tout Paris et sont encore aujourd'hui à la tête des plus grands cabarets parisiens. Le style s'est rajeuni, les robes sont beaucoup plus courtes et les bustiers encore plus serrés. mobscene
  7. Le Grinding Les Caraïbes, c'est la capitale des danses érotiques. Le Grinding, traduit littéralement par "le broyage", est une danse qui doit se faire en ne déliant pas les fesses de quelqu'un d'un côté et le sexe de quelqu'un d'autres de l'autre. grinding
  8. Le GoGo Dancing Dès les années 60, les GoGo Dancers sont les noms qu'on donnent aux danseurs qui mettent l'ambiance en boîte de nuit. Au départ très féminin puis peu à peu unisexe, le gogo dancing peut se rapprocher aujourd'hui des stripteaseurs qui eux aussi sont là pour mettre l'ambiance. magic mike
  9. Le Sandungueo ou Le Perreo On l'appelle aussi la danse du Reggaeton. Né au Panama dès le début des années 90, le reggaeton mélange le reggae avec les rythmes sud-américains. C'est une musique pour danser et c'est mieux d'être très proche pour le faire. perreo
  10. Le Lap Dance Né aux Etats Unis, le Lap Dance nous provient des strip club des années 70 qui voulaient proposer des prestations payantes et non sexuelles à ses clients. A la bordure avec la prostitution, le Lap Dance est très réglementé dans les pays où des clubs en proposent. lap dance
  11. (bonus) Cet homme On n'est pas sûr que cette danse s'exporte mais ça a l'air vraiment sympa. sexy creepy

Alors, on danse ?

Source : Wikipedia, Tumblr (non je mettrai pas le lien de mes recherches de gif)