Le corps humain reste un mystère entier pour la science. Enfin pas vraiment, puisque les scientifiques ont quand même découvert beaucoup de choses sur le sujet, nous éclairant un peu plus sur notre condition physique et foutant en l’air ma phrase d’introduction par la même occasion (tel est le prix à payer pour acquérir la connaissance). Il y a quand même des études et des observations menées sur notre espèce qui sont intéressantes et qui nous permettent de lever le voile sur des questionnements ancestraux à l’utilité variable. La question « que se passe t-il dans notre corps si on boit trop d’eau ? » en fait indéniablement partie, et bien qu’on serait tenté d’y répondre rapidement par « bah on meurt », la réalité est beaucoup plus nuancée.

1. Vous pouvez avoir des crampes

Alors mettons au clair un truc tout de suite, tout au long de ce top, nous allons parler de boire de l’eau. DE L’EAU BUVABLE. N’allez pas boire l’eau du canal ou du bassin de traitement des eaux usées parce que là forcément vous aurez d’autres symptômes que je ne vais pas forcément aborder ici. Maintenant que nous sommes d’accord là dessus, parlons des crampes que vous pourriez avoir avec une surconsommation d’eau. Afin de garantir un sang en bonne santé, le rythme cardiaque et le fonctionnement musculaire, le corps humain a besoin d’électrolytes. Le souci c’est que boire trop d’eau peut faire baisser la présence de ces précieux électrolytes et provoquer par exemple des crampes et des spasmes musculaires. Donc POSEZ CE 50e VERRE D’EAU.

2. Vous pouvez avoir des nausées

En buvant trop d’eau, les cellules du cerveau peuvent commencer à gonfler, ce qui va augmenter la pression sur le crâne et peut potentiellement provoquer des nausées jusqu’au vomissement. Une importante fatigue peut également être ressentie dans ces moments là. Ces symptômes sont des signes potentiels d’hyperhydratation ou d’intoxication par l’eau (qui peut causer des symptômes plus graves).

3. Vous pouvez avoir des insomnies et un mauvais sommeil

Ok, je sais que ça à l’air complètement évident de dire « si vous buvez de l’eau avant de dormir vous allez vous réveiller plusieurs fois dans la nuit pour aller aux toilettes et du coup vous dormez mal ». Mais comme le révèle le professeur Mark Whiteley dans un entretien avec le Daily Mail, le cerveau libère une hormone anti-diurétique lorsque le corps est plongé dans le sommeil qui a pour but de ralentir la fonction rénale et nous permet « d’oublier » d’avoir envie d’aller faire pipi pendant la nuit. Sauf que si vous buvez douze litres d’eau avant d’aller vous coucher vous sabotez le travail de ce brave cerveau. Le professeur Whiteley conseille d’ailleurs de ne plus boire pendant les trois heures qui vont précéder le coucher. Fun fact : saviez-vous que la veille de batailles, les Amérindiens buvaient beaucoup d’eau avant de se coucher pour être naturellement réveillés quatre ou cinq heures plus tard ? Un peu d’histoire ne fait jamais de mal.

4. Vous pouvez faire de l'hyponatrémie

Plusieurs signes peuvent définir l’hyponatrémie (ou intoxication à l’eau), des nausées et vomissements, de l’asthénie (fatigue physique et affaiblissement de l’organisme), maux de têtes et confusions… La gravité de celle ci est liée à l’hypertension intracrânienne qui peuvent causer des crises compulsives et des troubles de la conscience menant au décès.

5. Vous pouvez avoir des maux de têtes

Cela est également l’un des symptômes de l’hyperhydratation qui correspond à un trop plein d’eau dans l’organisme, le corps absorbe plus de liquide qu’il n’en perd et cela peut provoquer une concentration importante de sodium dans le sang. Comme les nausées, les maux de têtes et migraines peuvent alors subvenir (sans qu’on prenne forcément conscience qu’ils sont liés à une consommation excessive d’eau). Dans certains cas vous pouvez aussi vous sentir confus, désorienté et subir des pertes d’équilibres.

6. Vous pouvez avoir des gonflements

Des mains et des pieds par exemple. Cela peut être lié à une forme de rétention d’eau. Comme dit dans le point précédent, le trop plein d’eau va en fait faire grimper la concentration de sodium dans le sang et si vous avez tendance en plus à trop saler vos plats vous ajoutez une possibilité de plus de la provoquer. Dans ce cas, les reins n’ont pas le temps de drainer l’excès de sodium et vous pouvez ressentir un gonflement au niveau des pieds ou des mains. Il est donc conseillé et de moins boire et de moins saler vos aliments.

7. Vous pouvez avoir un oedème au cerveau

De la même manière que le gonflement des membres, le cerveau aussi pour gonfler et, enfermé dans la boîte crânienne se compresser. Un oedème au cerveau est quelque chose de vraiment grave qui peut conduire à la mort et ne doit vraiment pas être pris à la légère. Le taux de sodium dans le sang et dans les cellules est habituellement le même, mais si le taux grimpe le sang peut se diluer et provoquer le gonflement des cellules, y compris celles du cerveau.

8. Vous pouvez faire un coma hydraulique ou hydrique

C’est l’un des symptômes potentiels de l’hyperhydratation qui peut être provoqué plus par une question de temps que de volume d’eau. Si par exemple vous buvez trois à quatre litres d’eau en une heure vous risquez l’hyperhydratation, alors que le même volume sur une journée serait dans la moyenne pour un homme adulte (3,7 litres par jour consommés en incluant l’eau des aliments). Ce type de coma peut arriver lors de bizutages étudiants ou de concours du genre et peut être décelé par des signes tels que des maux de têtes, des vertiges, des difficultés de langages et de la motricité.

9. Vous pouvez transpirer excessivement

Bien évidemment on ne parle pas ici d’une transpiration causée par de fortes chaleurs ou une activité physique mais bien de transpiration « inopinée ». D’ailleurs le mauvais réflexe pourrait être de boire encore plus parce que l’on sue, alors que cela va continuer de provoquer la sudation. En gros en buvant trop, votre corps va tenter de se débarrasser de cet excès en transpirant, donc si vous en remettez une couche en buvant davantage ça revient à réduire à néant son travail, comme en détruisant les LEGO de votre enfant tous les soirs alors que leur construction lui a pris la journée.

Bon, voilà un tour assez complet de ce qui peut arriver avec une sur-consommation d’eau. Bien évidemment la mort n’arrive que rarement dans ces cas là et il ne faut pas arrêter de boire de l’eau pour autant puisque l’hyperhydration peut-être tout aussi grave que la déshydratation. Vous pouvez aller voir les trucs chiants que fait notre corps, ce qu’il se passe dans notre corps si on arrête de manger des fruits et des légumes et ce qu’il se passe dans notre corps si on arrête de manger de la viande. Avec ça vous connaitrez encore mieux votre petit body.

Sources : Brightside, Auféminin, MedicalNewToday, Exquado, Ça m’intéresse, PlusMagazine.