Le travail est un fléau qui emporte chaque année une majorité des Français. Sur ceux-là, certains arrivent à dire qu’ils travaillent par passion et non pour l’argent, cachant généralement une vie personnelle aussi morose et vide qu’une salle de cinéma lors de l’avant-première d’un film de Nicolas Bedos. Personne de normalement constitué ne travaille pour autre chose que son salaire, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut accepter n’importe quoi pour se faire augmenter, parce qu’une augmentation est souvent signe de plus de responsabilités et d’obligation d’être sérieux. Voici donc quelques conseils pour ne jamais y être confronté.

1. Ne pas la demander

Déjà première indication : si on ne vous la propose pas, ne la demandez pas, c’est complètement stupide. Si vous l’obtenez vous aurez l’impression de devoir quelque chose à votre supérieur, comme le fait de travailler sérieusement ou de respecter vos horaires de travail. Croyez-moi vous n’avez aucune envie d’en arriver là.

2. Ne pas trop bien travailler

L’un des meilleurs moyens d’obtenir une augmentation est de bien travailler, quelque chose qu’il vous faut absolument éviter de faire si vous voulez rester dans cette petite zone de confort de médiocrité dont on se contente parfaitement. Faites-en le moins possible, n’hésitez pas à prendre un retard considérable sur votre travail ou mieux, à ne jamais le faire.

3. Ne pas s'attirer la sympathie de son supérieur

Si votre supérieur vous apprécie il est probable qu’il accepte ou propose de vous augmenter (surtout si vous bossez bien). Ne prenez pas ça pour de la sympathie, c’est sa façon à lui de croire qu’il vous possède, de vous tenir en respect. Envoyez le chier devant tout le monde en réunion sans aucune raison ou imitez le bruit d’un pet en soufflant dans votre main dès qu’il tente de parler.

4. Ne jamais se plaindre de son salaire (et faire semblant de vivre la grande vie)

Si vous vous plaignez de votre salaire continuellement vous risquez de soulever la question d’une éventuelle augmentation (si elle est justifiée évidemment). Ce serait là un immense malheur, faites donc comme si vous couliez sous le pognon : venez avec des fringues hors de prix et mangez du foie gras à chaque déjeuner tout en vous essuyant le visage avec des billets de vingt euros.

5. Essayer de se faire virer tous les deux ans de son poste

Plus vous restez longtemps à un poste plus vous risquez d’être augmenté, le secret réside donc dans le fait de changer souvent, de préférence en étant viré du poste précédent. Cherchez à travailler assez mal à chaque poste occupé pour qu’on vous fasse changer d’équipe ou qu’on finisse par vous virer.

6. Rater en beauté son entretien annuel

C’est là que tout va se jouer, l’entretien annuel est le meilleur moment pour obtenir une augmentation et c’est donc là qu’il faut tout rater. Commencez par appeler votre supérieur « ma couille » et racontez des conneries pendant vingt minutes. Ponctuez par une blague de cul ou une remarque offensante sur un collègue et riez très fort en lui tapant vigoureusement dans le dos.

7. Demander un montant indécent pour son augmentation

Si jamais on ne vous laisse pas le choix et on vous propose une augmentation quand même il vous faut demander un montant absolument indécent, genre quatre fois votre salaire au minimum. En dollars. C’est toujours plus classe de demander de la thune en dollars.

8. S'installer dans le bureau de votre boss

Quand on dit « s’installer » on ne parle pas de venir y travailler, on parle de s’y installer pour vivre, le camping est votre nouveau mot d’ordre. Achetez des plaques de cuisson, un lit de camp et profitez d’un jour où il quitte plus tôt pour aménager le logement et y passer la nuit. En vous découvrant couché dans la pièce le lendemain matin il y a peu de chances que votre supérieur vous propose un plus gros salaire.

9. Faire couler sa boite

Aux grands maux les grands remèdes : le meilleur moyen de bien en finir avec ces problèmes d’augmentation reste de faire couler sa boite. Bon alors oui, vous allez perdre votre salaire tout entier et c’est chiant, mais à un certain moment il faut savoir ce que vous êtes prêt à faire pour atteindre votre but.

10. Trouver un moyen de rester en télétravail continuellement

Ne vous présentez plus au bureau, restez chez vous et travaillez en faisant le strict minimum. Vous saurez que vous avez réussi votre coup lorsque votre supérieur vous demandera de vous voir pour faire un point. Présentez-vous à ce rendez-vous et insultez le pour bien démarrer l’entretien.