Il y a de nombreux types de parisiens différents : les bobos, les BCBG, les quadras branchés, les beaufs d’école de commerce, les babos en fac de lettres, les zonards en doudoune et mille autres clichés. Malgré les différences entre les parisiens, il y a toujours des signes que tu habites à Paris, des preuves qui ne trompent pas. Alors évidemment, il y a plein de bonnes raisons de quitter Paris et ceux qui partent doivent se fondre dans le décor des autres villes et de la campagne (mais ce n’est pas toujours facile). Heureusement, on a préparé des conseils pour camoufler son parisianisme et ne pas se faire repérer.

1. Cacher son émerveillement en découvrant la taille des supermarchés

Ce ne sont pas les supermarchés des autres villes qui sont grands mais bien ceux de Paris qui sont minuscules. Alors, pour que personne ne comprenne que tu n’es jamais sorti de Paris, fais l’effort de cacher ton étonnement devant la taille des rayons. Eh oui, il y a un rayon entier pour les sacs d’aspirateur alors que tu peines à en trouver chez toi, mais c’est totalement normal pour le commun des mortels alors arrête de fixer les gondoles avec ces yeux de merlan frit.

2. Ne pas demander à partir de combien ils prennent la carte

Il n’y a qu’à Paris que les commerçant se permettent d’instaurer un prix minimum pour payer par carte bancaire. Partout ailleurs (et surtout dans les petites villes), on peut payer sa bière à 4€ par carte sans aucun problème. C’est pareil au restaurant, à la boulangerie, etc etc.

3. Remplacer ta vapoteuse par des roulées

Il n’y a qu’à Paris qu’on trouve des boutiques de liquide pour cigarettes électroniques à chaque coin de rue alors il vaut mieux laisser ta vapoteuse de côté si tu veux passer inaperçu. À la place, achète du tabac à rouler bien nul (genre des News) et des filtres en stick. Voilà, tu es prêt. (ou arrête de fumer bien sûr.)

4. Ne pas parler du PSG

Étrangement, il y a des fans de l’OM partout en France mais les fans du PSG sont concentrés en Île-de-France. Pour que personne ne soupçonne ton lien avec la région parisienne, trouve une nouvelle équipe à supporter. L’ASSE par exemple, parce que c’est sympa Saint-Étienne.

5. Acheter un disque de stationnement pour sa voiture 

Bon, déjà, il s’agirait de passer son permis (ce serait pas du luxe). Et quand on a une voiture, il faut penser ensuite à se procurer un disque de stationnement. Mais si, tu sais, ce petit disque qui permet de se garer sans payer. Alors évidemment, ne demande pas où est le parcmètre si tu es en zone bleue.

6. Ne pas comparer les temps de trajet

« C’est fou quand même, tu mets 10 minutes pour rentrer chez toi en voiture alors que moi c’est 45 minutes de métro pour faire 4km… C’est vous qui avez raison en fait, on passe à côté de notre vie à Paris. » Voilà une phrase à ne pas dire pour ne pas se faire griller. Conseil d’ami.

Crédits photo : Topito

7. Porter une marinière et se faire appeler Erwan

La bonne manière de faire croire que tu n’es pas parisien, c’est de faire croire que tu es breton. Mais attention, cette technique est très risquée car les bretons sont partout et adorent parler de leur région donc il faut connaitre ton sujet sur le bout des doigts. Pour réussir ton coup, il faut absolument connaitre les termes suivants : les Vieilles Charrues (tu es dégoûté de ne pas pouvoir y aller cette année), la rue de la soif (la rue des bars de Rennes) et le beurre salé (tu ne touches pas au beurre doux).

8. Ne pas demander le prix du loyer

Demander le prix du loyer en entrant dans un appartement est un comportement typiquement parisien. « Ah ouais il est grand ton appart tu payes combien par mois ? Ah ouais c’est fou, c’est le prix d’un 12m2 dans le 20ème… ». Tout le monde s’en fout et cela va vite agacer les gens qui en ont marre qu’on compare leur ville à Paris.

9. Réserver en avance pour aller au restau

À Paris, tu as l’habitude de t’installer en terrasse dans n’importe quel resto sans même te poser de question. Ailleurs, il faut parfois réserver car il n’y a pas de resto Thaï à tous les coins de rue, ce qui est normal partout sauf à Paris.

10. Ne pas proposer de rentrer en VTC

Les VTC sont implantés dans environ 20 villes françaises, il reste donc un paquet d’endroits en métropole où tu as intérêt à surveiller l’heure des derniers bus pour ne pas rentrer à pied. Mentionner un nom de VTC dans une ville où les bus passent toutes les 45min, c’est une vraie provocation.

11. Supprimer les mots parisiens de son vocabulaire

Quand on vit à Paris, on intègre sans s’en rendre compte de nouveaux mots à son vocabulaire : des mots de parisien. Du langage de start-up bien sûr de type « call », « réu », « brainsto » et j’en passe mais aussi des expressions qu’on pensait utilisées dans toute la France mais qui sont typiquement parisiennes. Je pense notamment à « être sous l’eau », « être en roue libre », « quel enfer » ou « ça part en prod ».

12. Dire bonjour en entrant dans un magasin

Partout en France, on dit « Bonjour ! » en entrant dans une boutique et on dit « Au revoir » en sortant, même si on n’a rien acheté. Ça s’appelle la courtoisie et la politesse mais les parisiens ont complètement occulté ces principes de base de la civilisation.

Crédits photo : Topito

13. Ne pas s'extasier devant des animaux sauvages

À Paris, on ne voit que trois types d’animaux dans les rues : des pigeons, des rats et des Shibas (les chiens japonais là). Et puis, en arrivant ailleurs, tu te rends compte qu’il existe d’autres races d’oiseaux et même parfois des écureuils ou des vaches dans les champs. C’est fou non ? Et bien non, c’est juste normal et tu ferais mieux de ne pas faire l’étonné pour ne pas griller ta couverture.

14. Critiquer Paris tout le temps

La meilleure manière de prouver que tu n’es pas parisien, c’est de critiquer Paris. Beaucoup et tout le temps. Voilà les thèmes que l’on peut critiquer aisément pour se fondre dans la masse : la pollution, le bruit, la saleté dans les rues, la foule et bien sûr, la mauvaise humeur des gens.

15. Ne pas dire province

Évidemment.

Si tu veux faire le contraire et faire croire que tu es un parisien quand tu vas te balader dans la capitale, tu peux checker les différences entre un parisien et un touriste pour berner tout le monde.