Il y a les uns et les autres, certains galèrent à se maintenir en Ligue 1, voire même en Ligue 2 (coucou Bordeaux), quand d’autres n’ont connu que l’élite dans leur histoire. Eh oui, certains de connaissent pas la défaite, et voici qui ils sont, on vous présente les boss du game.

1. Le Real Madrid (mais on pouvait s'en douter)

Pourquoi pas commencer ce top par le club champion d’Europe en titre ? Le Real, depuis 1929 n’est jamais descendu de la première division espagnole. Si en plus on évoque brièvement le palmarès du club, on se rend compte de l’hégémonie du Real en Espagne et en Europe (et ça fait un peu flipper).

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : ????? ??????

2. Le FC Barcelone (pas étonnant non plus)

Mais le principal adversaire du Real, le Barça, n’est pas en reste non plus. Depuis 1929 (donc comme le Real), les Catalans n’ont connu que l’élite. Ils n’ont pas non plus à rougir de leur palmarès, même s’il est un peu moins fourni que celui du Real, on compte quand même 26 victoires en Championnat d’Espagne, 5 Ligues des Champions ou encore 31 Coupes d’Espagne, c’est pas dégueu.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Josep Tomàs

3. L'Inter Milan

Autre mastodonte, italien cette fois-ci, ça fait 93 ans que l’Inter Milan reste dans le top des clubs italiens. Rivale de la Juve, qui a elle connu une légère descente aux enfers lors de l’affaire Calciopoli avec sa descente en série B, l’Inter Milan n’a pour son cas connu que la série A. 19 fois champions d’Italie et 3 fois vainqueur de la Ligue des Champions, ça se comprend.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Steindy (talk) 11:39, 29 November 2009 (UTC)

4. Les Boca Juniors

Club mythique d’Argentine, le Boca Juniors tient bien sa réputation de leader du pays. Rappelons que le Boca Juniors est le 5eme club qui a remporté le plus de titres internationaux, 34 championnats d’Argentine mais aussi 6 Copa Libertadores. Voili voilou, soit on fait partie de l’élite soit on en fait pas partie.

Crédits photo (Domaine Public) : Unknown authorUnknown author

5. Le Bayern de Munich

Vous avez bien compris, je pense, qu’on parle de tous les géants européens, en même temps c’est normal pour n’avoir jamais été relégué faut quand même être quelqu’un. Et c’est vrai que quand on pense au Bayern, on pense par exemple au petit Gerd Muller et ses 570 buts ou encore ses 6 Ligues des champions, on se dit que c’est un peu normal que le Bayern soit autant dominé la Bundesliga.

Crédits photo (Domaine Public) : Panini

6. Le PSG (à la différence de l'OM oupsi)

On va peut-être en énerver certains (je sais pas pourquoi je dis « peut-être » c’est sûr en fait)… Mais disons les termes : le PSG n’a jamais gagné la Ligue des Champions. Par contre il n’a jamais été relégué, et ça tout le monde ne peut pas en dire autant (je dis ça, je dis rien).

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Frenchyfoot

7. Au Portugal on retrouve Benfica...

Benfica est l’un des plus anciens club du Portugal. Créé en 1904, le club n’a jamais connu la seconde division, ce qui en 118 ans est quand même remarquable. Le Benfica est même membre fondateur de la Ligue Nationale en 1934 avec les deux autres clubs principaux portugais, Porto et le Sporting Portugal. Tant qu’à fonder une Ligue professionnelle, pourquoi la quitter ? C’est logique finalement.

Crédits photo (Domaine Public) : Unknown authorUnknown author

8. ...ou encore Porto

Même chose pour Porto, comme le Benfica, Porto fait partie du grand trio portugais aussi appelé « Os três » Porto a aussi participé à toutes les éditions du championnat portugais, en le remportant 30 fois. Pas mal comme palmarès aussi.

9. Le club mythique de Santos

A l’instar du Boca Juniors, Santos est un club emblématique d’Amérique du Sud. Santos, c’est quand même le club qui a compté Pelé dans ses rangs, ou plus récemment Neymar. Avec 8 championnats nationaux et trois Copa Libertadores, depuis 1912, le club n’est jamais descendu en deuxième division.

Crédits photo (Domaine Public) : Santos Futebol Clube

10. Ou celui de Flamengo

Pareil (ou presque) pour le Flamengo, deuxième club mythique brésilien. Les Rubo-Negro (rouge et noir en portugais) fait partie du top des 10 du classement FIFA des plus grands clubs du monde du XXe siècle. Le géant de Rio a remporté deux Copa Libertadores, et 7 championnats du Brésil, et n’a bien sur jamais connu autre chose que la première division.

11. Le Galatasaray

Repassons en Turquie pour vous parler du Galatasaray, sûrement le plus grand club du pays. Fondé par des anciens élèves d’un lycée nommé Galatasaray à Istanbul, le club a remporté 22 championnats de Turquie et 18 coupes de Turquie et est n’a connu que l’élite.

Crédits photo : Indiquez qui est l'auteur de l'image

12. L'Olympiakos

Le club de foot aussi surnommé Thrylos signifiant « légende » en Grec est le club le plus important du pays. 47 fois champions de Grèce, on comprend bien pourquoi ils ne sont jamais descendus plus bas que la première division.

Crédits photo : inconnu

13. Le Panathinaikos

Fondé en 1908, le Panathinaikos est un autre club majeur en Grèce. Le club de la capitale 20 fois champions de Grèce talonne (un peu) l’Olympiakos et n’a pas à rougir de son palmarès national.

Crédits photo (Domaine Public) : AnonymousUnknown author

14. L'Ajax Amsterdam

Créé en 1900, ça fait donc très très longtemps que l’Ajax fréquente le plus haut niveau néerlandais. Au niveau international l’Ajax a aussi son petit mot à dire sachant que le club fait partie du groupe très fermé des 5 clubs qui ont remporté au moins une fois chacun des championnats européens (Ligue des champion, Coupe de l’UEFA et la Coupe des coupes).

Crédits photo (Creative Commons) : Nationaal Archief, Den Haag, Rijksfotoarchief: Fotocollectie Algemeen Nederlands Fotopersbureau (ANEFO), 1945-1989 - negatiefstroken zwart/wit, nummer toegang 2.24.01.05, bestanddeelnummer 924-6096

15. Et enfin le Feyenoord

Et pour finir sur un autre club Néerlandais mythique, on doit évidemment parler du Feyenoord. 15 titres des champions et 13 coupes des Pays-Bas, le club a aussi réussi à remporter deux fois la Coupe de l’UEFA. Encore un qui fait partie de l’élite et qui ne l’a jamais quitté.

Crédits photo (Domaine Public) : Knurftendans

Ça nous donne une bonne petite idée de ce qu’est l’élite.