Le clip, ou vidéo clip pour les bg, est un super media pour créer des œuvres d’art et laisser sa créativité de réalisateur s’épanouir. Il y a des clips avec des scénarios élaborés, des clips cultes, des clips polémiques, en gros tout nous montre que le clip est un vecteur d’art aussi important que le cinoche, la littérature ou le macramé. Mais on aurait pu se passer de certains d’entre eux qui étaient quand même vachement abusés et un poil creepy.

1. Blurred Lines - Robin Thicke

Des meufs à peine objectivées et un mec libidineux, le tout sur des paroles sexistes à chier, c’est quand même bien scandaleux, et pourtant le clip de Blurred Lines est passé des milliards de fois à la téloche pendant un an ou deux. Emily Ratajkowski, qu’on a découvert à ce moment-là, a d’ailleurs récemment révélé que Thicke lui avait saisi les seins sans son consentement pendant le tournage du clip. Comme quoi, que ce soit devant ou derrière la caméra, rien n’allait.

2. Cradle Of Love - Billy Idol

Bon, disons-le clairement, il s’agit d’un clip où une jeune fille (qui a l’air un tout petit peu mineure) vient chez son voisin pour se désapper et danser devant lui. C’est carrément gênant et on est en plein dans le cliché de la pauvre petite fille innocente qui devient tout à coup désirable parce qu’elle danse de manière lascive. Le pire c’est qu’on ne s’en rend compte qu’aujourd’hui que c’était un peu limite.

3. Famous - Kanye West

Vous vous souvenez sûrement de ce clip où Kanye et Kim K. dorment dans un lit immense aux côtés de mannequins de cire nus représentant des célébrités comme Taylor Swift et Donald Trump. À l’époque où c’est sorti, ça a légèrement choqué, mais pas plus que ça. Pourtant, en plus de la réalisation crado, c’est quand même assez scandaleux de montrer des gens à poil sans leur consentement, même s’il s’agit de reproductions en cire. C’est un peu comme si on faisait un montage de votre tête sur une vidéo porno. Vous ne seriez pas hyper contents.

4. Hello - Lionel Richie

Le clip, c’est Lionel Richie en prof de théâtre qui suit une de ses élèves dans les couloirs de manière très creepy. Elle, qui est deux fois plus jeune que lui, ne peut pas le voir parce qu’elle est aveugle. C’est légèrement flippant, mais bon elle est majeure et en fait elle avait l’air de le kiffer aussi, donc on ne va pas non plus appeler les flics. N’empêche : on ne suit pas les gens, ça ne se fait pas ok ?

5. Pretty Woman - Van Halen

Ce clip est bien dérangeant dans sa totalité, mais ce qui est vraiment scandaleux, c’est cette histoire de meuf agressée par deux nains. D’ailleurs, pourquoi toujours mettre des nains dans les clips et les films quand on veut créer une ambiance cheloue ? Ce petit côté « bêtes de foire » est légèrement abusé.

6. Baby one more time - Britney Spears

Au-delà du côté provoc’ de Britney qu’on a appris à connaître au fil des années, c’est juste honteux de jouer premier degré sur le fantasme de l’écolière sexy. Et, en même temps, ça permet de se rendre compte d’un truc bien flippant : si autant d’hommes fantasment sur les écolières sexy, peut-être que c’est toute la société qui a un problème.

7. Lemon Incest - Serge Gainsbourg et Charlotte Gainsbourg

Un père et sa fille collés dans un lit sur des paroles qui parlent d’inceste, les gars se sont dit qu’ils allaient le diffuser sans problème.

8. It's Chico Time - Chico

Pas très connu par chez nous, voilà le clip de Chico, un chanteur britannique qui avait participé à X Factor. Et pourquoi il est dérangeant ? Eh bien parce qu’il chante des paroles bien sexuelles au milieu de gosses qui dansent en souriant. Comme si c’était tout à fait normal.

9. Stacy's Mom - Fountains of Wayne

Bon, là, on arrive dans le scandaleux/marrant. Le clip de Stacy’s Mom, c’est l’histoire d’un gosse qui fantasme sur la mère de sa pote, alors forcément on nous abreuve d’images de femme à moitié nue et de métaphores de l’éjaculation, mais les ficelles sont tellement grosses que c’est plus drôle que scandaleux. Et puis vaut mieux un gosse qui fantasme sur une adulte que l’inverse.

10. Si demain (Turn Around) - Bonnie Tyler et Kareen Antonn

Mais là c’est juste parce que c’est scandaleusement moche. Autant le son que l’image. Comme ça y’a pas de jaloux.

Et maintenant on va se rincer les yeux avec les pires clips des années 90 (la chance).