Tu t’ennuies en soirée ? Tu en as marre de mettre des râteaux à la pelle à toutes ces hommes ou femmes qui te collent aux baskets ? Pourquoi ne pas mettre la bonne ambiance et entonner une jolie chanson paillarde ? Nous t’avions déjà compilé quelques unes des meilleures chansons paillardes grivoises, aujourd’hui on élargit nos horizons avec les plus belles chansons paillardes tout court. Car oui il y en qui ne sont pas grivoises. Peu, mais il y en a.

1. Le Grand Vicaire

La force de cette chanson, ce sont clairement les paroles. On est dans l’exploration de divers champs lexicaux attenant à des domaines très variés tels que le jardinage, le milieu carcéral et la cordonnerie, le but étant de jouer sur le double-sens du terme final qui viendra clôturer brillamment chaque strophe.

Chez nous le vélo, c’est une coutume. Mon papa fait le boyau, ma maman fait la rustine, Et le curé la pompe…

2. Un dimanche matin

« C’est la Java, trou du cul du chat, la bite à Papa, les couilles à Jeannot/Julot, coincées dans l’piano, ça fait de la musiiiiiqueuuuuh’. Cette divine ode aux attributs masculins est en fait le refrain d’une plus longue chanson dont il n’est pas forcément utile de s’appesantir trois heures sur les paroles.

3. Bali Balo

Un classique. Connu et reconnu, cet hymne à la vie (on suit le petit Bali Balo tout au long de son existence) sort également difficilement de la tête. Très difficilement. Ce top a été très douloureux à rédiger, sachez-le. On espère que vous apprécierez cette version très « énergique » (gênante).

« Bali Balo dans son berceau, bandait déjà comme un taureau… »

 

4. Ouille, ouille, j'ai mal aux couilles

Magnifique duo de qualité vraiment supérieure, vous pourrez interpréter cette jolie chanson avec votre moitié, par exemple lors de votre mariage. Ce n’est qu’une suggestion…

« -Ouille, ouille, ouille, qu’est-ce que j’ai mal aux couilles… -C’est, c’est, c’est de m’avoir trop baisée… »

5. De Profundis Morpionibus

Publiée pour la première fois dans le Parnasse Satyrique du XIXème siècle par Auguste Poulet-Malassis, cette jolie chansonnette aurait été écrite par Théophile Gautier qui en aurait renié la paternité afin de pouvoir présenter sa candidature à l’Académie Française.

6. Le Pou et l'Araignée

Sachez que cette chanson relate l’histoire d’un pou souhaitant séduire une araignée. Loin de moi l’idée d’être rabat-joie mais il me semble que cette relation est vouée à l’échec.

« Et l’on entend dans les champs, s’enculer les éléphants. Et l’on entend dans les prés se masturber les chimpanzés. »

7. La Danse du Limousin

C’est l’hymne des étudiants en école de commerce bourrés. Incitation à la débauche et ce par un habitant du Limousin (la honte mdr… non je rigole, les limousins, ne vous vexez pas, on vous aime, plus que tout, plus que notre propre mère), voici les paroles de ce joli chant : « Et il va nous danser, la danse du Limousin. Et il va nous danser la danse du Limousin. Le Limousin a dit : »Enlève ta chemise ». Le Limousin a dit : « Enlève ta chemise ». C’est presque soft finalement.

8. L'avion, l'avion, l'avion

J’ai pleuré des larmes de sang en intégrant ce lien Youtube. En plus d’être super super super beauf, cette chanson est bien bien bien sexiste. À tel point que j’en triple certains de mes mots. Ce n’est pas ça qui l’ empêchera de rentrer dans votre cerveau et de ne plus JAMAIS. EN. SORTIR.

9. La Dispute du cul et du con

Tout est dans le titre. Une chanson très profonde.

10. Les filles de Camaret

Ultra populaire en France elle serait due à une vengeance de l’auteur, Laurent Tailhade, un journaliste anarchiste. Après allez savoir le pourquoi du comment. Il existe aussi une chanson grivoise intitulé « le curé de Camaret ». Bref, Camaret = fleuron de la chanson paillarde.

11. La Godinette

La chanson explique que Jeannette est sollicitée par François aux fins de relations sexuelles. Après avoir calmé les réticences de la jeune femme, qui a peur de « perdre la croix » (la virginité), le jeune homme parvient à ses fins : le couple se retire dans les bois. En fin de chanson, on apprend qu’à la suite de cette relation, Jeannette est tombée enceinte. La morale de la chanson est qu’une femme peut tomber enceinte même avec « une malheureuse petite fois ». Comme quoi la chanson paillarde est pleine de bons conseils d’éducation sexuelle.

12. La Grenouille

Elle est un classique des beuveries, des karaokés et autres rassemblements joyeux. Si vous êtes en école de commerce vous avez dû la chanter à peu près 1 347 fois.

13. La grosse bite à Dudule

« C’est pas une bite ordinaire, quand il m’la fout dans l’derrière-euuuu ». J’vous fais pas un dessin, vous avez compris qu’on frôle la grâce dans cette chanson.

14. La Rirette ou (Jeanneton prend sa faucille)

La Rirette, appelée aussi Jeanneton prend sa faucille, est une chanson paillarde française racontant sur le mode « humoristique » la rencontre entre une jeune fille et quatre « jeunes et beaux » garçons. Rencontre pouvant éventuellement être interprétée par un viol. Mais que c’est charmant dis-donc. On est sur un niveau de progressisme assez étonnant.

15. Vive La Bretagne

Evidemment. C’était inéluctable. Providentiel. C’est la chanson en l’honneur de la Bretagne. Mais siiii. Même qu’il y a un petit qui la reprend dans Les Choritses « Ils ont des chapeaux ronds, vive la Bretagne ! Ils ont des chapeaux ronds, vive les bretons ».

16. La petite Huguette

« Tripote moi la bite avec les doigts ». Merci, c’est on ne peut plus clair.

17. Qui c'est qu'a fait caca dans la bruyère

Rien que le titre pose les bases d’une question existentielle alimentant tous les débats d’un village, d’une nation.

18. L'Artilleur de Metz

Chanson en l’honneur des artilleurs, son refrain encense pourtant tout ce qui plait et fait une bonne chanson paillarde. « Artilleurs, mes chers frères / A sa santé, buvons un verre / Et répétons ce gai refrain : Vivent les artilleurs, les femmes et le bon vin ! »

19. Dans les prisons de Nantes

Une chanson très appropriée à n’importe quelle réunion de groupe si vous voulez pousser la voix en choeur et vous époumoner en chantant « L’ANN DIDOU DIDOU D’ANN DIDOU DI L’ANN DI L’ANN DIDOU DIDOU D’ANN »

20. Le bailli du limousin

Sans doute la plus populaire de toutes avec la tirade de Jean Reno qui suit, pourtant la chanson a été uniquement créée pour les besoins du film. Tous les pères de France se plaisent à la chanter et à se récrier quand ils n’ont pas assez mangé à table « où sont les poulardes ? j’ai faim (…) ces amuses bouches m’ont mis en appétit » C’est toujours le sourire aux lèvres qu’on re-re-regarde cette scène culte.

On espère que vous avez été comblés par ce moment d’intense poésie !

Et si vous en voulez plus on aussi les meilleures chansons engagées, la liste des plus grands chanteurs français de tous les temps ou encore les chansons les plus drôles.