Il y a plein de chansons joyeuses qui sont glauques en réalité mais il y a aussi des chansons qui mettent vraiment mal à l’aise qu’on continue d’entendre à la radio alors que franchement, on préférerait tous écouter un petit son bien fun comme Le sens de la vie de Tal. Malheureusement, la vie est une chienne, que voulez-vous ?

1. Lemon Incest - Serge et Charlotte Gainsbourg

C’est tout de même fou quand on y pense : rien ne va dans cette chanson. Evidemment, on va déjà parler des paroles ignobles et du clip avec Gainsbourg et sa fille qui n’a que 13 ans à l’époque et ne comprend probablement même pas ce qu’elle dit. En plus de tout ça, la voix de Charlotte est insupportable, celle de Serge n’est pas vraiment mieux et même l’instru en fond est mauvaise. Je suis mal à l’aise dès les premières notes.

2. Je veux l'épouser pour un soir - Michel Sardou

Pour rester dans le thème de la pédophilie, on a Je veux l’épouser pour un soir de Sardou (le roi de la chanson de merde). On apprend donc qu’il voudrait « aimer une enfant » et « la prendre à ses parents » mais en plus, ce n’est pas n’importe quelle enfant puisqu’elle « saignerait du même sang » que lui. Fun.

3. L'handicapé - Paulo de Domoy

Cette chanson est moins connue que les autres et c’est tant mieux. Une enfant chante avec une voix nasillarde insupportable et l’idée globale des paroles, c’est que les personnes handicapées sont un fardeau pour leur famille et « seraient mieux là-haut ». Toujours sympa à entendre.

4. Le temps des colonies - Michel Sardou

Sardou a dit bien des fois que ses textes étaient à prendre au second degré mais ça ne nous empêche pas d’être profondément mal à l’aise en écoutant des paroles comme « Autrefois à Colomb-Béchar, j’avais plein de serviteurs noirs, et quatre filles dans mon lit, au temps béni des colonies »

5. Sur des musiques noires - Thierry Pastor

Si tu veux écouter une liste de chansons regroupées uniquement car elles sont chantées par des artistes noirs, tu es tombé au bon endroit. Des « musiques noires » ? Vraiment ?

6. La Petite - France Gall et Maurice Biraud

Ah sympa, encore un peu de pédophilie pour la route. La pauvre France Gall a été manipulée toute son enfance et adolescence par personnages abjects du monde de la chanson et celle-ci ne fait pas exception. En gros, un vieux pervers tente de violer la fille, encore enfant, de son meilleur ami et tout le monde trouve ça normal.

7. Être une femme - Michel Sardou

« Et si j’imaginais le quotidien d’une femme, ne serait-ce qu’un instant ? » Et bien non mon pote, ça ne marche pas vraiment comme ça. Et bizarrement, ça donne un titre super misogyne comme on aime.

8. Mélissa - Julien Clerc

Voilà encore une belle chanson qui semble joyeuse mais qui parle en fait d’une femme qui se fait harceler, qui appelle au secours sans recevoir d’aide et qui est entourée de voyeurs dégueulasses et de fétichistes. Oui c’est fou on avait jamais vraiment écouté les paroles jusque là.

9. Les Bêtises - Sabine Paturel

Je n’avais jamais vraiment écouté les paroles de cette chanson qui sont vraiment horribles. En fait, la femme est infantilisée au point de dire elle-même qu’il est impossible de la laisser seule et que si on la quitte, sa vengeance sera puérile et ridicule.

10. Les Villes de grande solitude - Michel Sardou

D’après cette chanson de Sardou, c’est tout à fait compréhensible de tuer le temps en violant des femmes quand on s’est bourré la gueule toute la journée. Pourquoi s’emmerder à être un être humain un minimum décent quand on peut braquer des banques, tuer des gens, foncer au feu rouge et boire les larmes des femmes violées ?

Oui, on a un petit souci avec Michel Sardou.