Comme chaque semaine, ajustetitre répertorie les articles insolites des journaux où des gens s’aventurent des les méandres de la bêtise. Et comme ajustetitre est un peu notre pote, il nous permet de trier tout ça et de vous les présenter afin que vous passiez un bon moment.

1. L’ancêtre sarthois d’Hillary Clinton

L’analyse de Topito: en même temps la Sarthe est un peu the place to be.

2. Toulouse : Ivre, il demande une chambre à l’hôtel de police

Il voulait une chambre pour se reposer et passer le reste de la nuit... #Toulouse

Publiée par Zinfos974 sur Vendredi 4 novembre 2016

L’analyse de Topito: « monsieur l’agent j’aimerais signaler que l’état de ma chambre est médiocre. Mon lit est trop dur et il n’y a aucun meuble. »

3. Ivre, il allume un barbecue dans l’escalier de sa résidence

L’analyse de Topito: c’est fini le temps des barbecues. Il est maintenant venu le temps des raclettes mon petit père.

4. Il conduisait... en se rasant les cheveux !

L’analyse de Topito: déjà qu’on ne peut plus fumer, téléphoner ou jouer à la console au volant, maintenant on n’a plus le droit de se raser ? C’est ça la démocratie ?

5. Pontarlier : il tague « nique la police » sous le nez des policiers

L’analyse de Topito: je n’arrive pas à dire si c’est un vrai thug, ou juste un gros débile.

6. Il avait essuyé ses mains pleines de fumier sur la veste d'un huissier

L’analyse de Topito: je ne vois pas pourquoi tu le prends mal car le fumier est un très bon fertilisant.

7. Il asperge de gaz lacrymo les bénévoles de la kermesse

L’analyse de Topito: enculée de kermesse, elle l’a bien méritée.

8. Un cambrioleur reçoit une flèche dans les fesses

L’analyse de Topito: moi aussi j’étais aventurier autrefois, puis j’ai pris une flèche dans le genou. Les vrais savent.

9. Musée de l'érotisme, des enchères pour toutes les bourses

L’analyse de Topito: c’est normal tout le monde aime les bourses bien dodues.

10. Cet autre Lionel Messi qui joue en DH

L’analyse de Topito: le mec porte un lourd héritage.

On vous embrasse très très fort et vous dit à la semaine prochaine.