Au milieu de toutes ces questions qu’on se pose pour choisir un candidat, l’IFOP a décidé de s’attarder sur un sujet profond en réalisant un « beer test présidentiel ». Le concept est simple, demander à 1000 français avec qui ils aimeraient le plus boire une bière. La réponse en positive en pourcentage est à mettre en opposition avec la réponse négative, par exemple si 31% des français veulent bien boire une bière avec Marine Le Pen, 69% n’en ont aucune envie. À vous de faire votre choix.

1. Jean Lassalle : 39%

Qu’est ce qu’on commande ?

De la mousse pas chère et de qualité discutable, le demi plus qu’abordable et qu’on boit sans soif. Avec une planche de fromage et du pain parce qu’il faut éponger.

Qu’est ce qu’on se raconte ?

Déjà on essaie de le comprendre le Jeannot, parce qu’il a tendance à bouffer les mots, ensuite on serait plus enclin à hurler des chansons paillardes qu’à échanger sur l’actualité en sa compagnie.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Antoine Lamielle

2. Emmanuel Macron : 37%

Qu’est ce qu’on commande ?

Une IPA d’une micro-brasserie du 18ème arrondissement historiquement installée dans le quartier depuis 10 mois. Chère, mal brassée mais avec un packaging vendeur.

Qu’est ce qu’on se raconte ?

Déjà on ne raconte rien, on écoute. On prend une leçon d’humilité et on s’estime heureux de pouvoir écouter cet homme parler d’économie et de tout ce qu’il a réussi à faire depuis cinq ans. Ouais, on l’écoute parler de lui concrètement.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Arno Mikkor, EU2017EE Estonian Presidency

3. Marine Le Pen : 31%

Qu’est ce qu’on commande ?

Un bon vieux vin français, un peu cher parce que quand même elle a été élevée dans le luxe la Marine, d’ailleurs on n’est pas à l’abri qu’elle renvoie la bouteille parce qu’elle est bouchonnée.

Qu’est ce qu’on se raconte ?

On parle de chats, d’élevage de chats, de nourriture pour chats, de refuges pour chats et un peu des étrangers qui volent les chats ou pire, ceux qui mangent leurs croquettes la nuit.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Foto-AG Gymnasium Melle

4. Philippe Poutou : 25%

Qu’est ce qu’on commande ?

Que la bière blonde coule à flot. D’ailleurs c’est le patron qui régale en envoyant à l’oeil les pots de terrine maison et les baguettes de pain. Quand je dis « le patron », je parle du mec qui a ramené la glacière sur le rond point où on boit, ça ne sera pas dans un bar avec Poutou.

Qu’est ce qu’on se raconte ?

Des blagues de cul, on rigole, on chante, on évoque de vieux souvenirs et on se prend dans les bras, la bonne humeur se mélange à l’haleine réconfortante chargée d’alcool des gens qui nous entourent.

Crédits photo : Photothèque Rouge/JMB

5. Jean-Luc Mélenchon : 24%

Qu’est ce qu’on commande ?

De tout, du rouge qui tâche, de la bière tiède, des shooters… Avec Mélenchon ça déconne sec et ça lève le coude à chaque fin de blague.

Qu’est ce qu’on se raconte ?

On refait le monde, on discute dans l’échange et dans la bonhommie. Bon y’a quand même un moment où il parle et il faut l’écouter sinon il s’énerve, mais dans l’ensemble on passe un bon moment.

Crédits photo (CC BY 4.0) : Fred Marvaux, European Parliament

6. Fabien Roussel : 24%

Qu’est ce qu’on commande ?

Un verre de martini avec une olive et une rondelle de merguez.

Qu’est ce qu’on se raconte ?

On parle travail. On se raconte sans filtres les boulots qu’on a fait avant et on échange. Enfin sans filtres… Il risque de pas forcément parler emploi fictif mais c’est pas à nous de le juger là-dessus, il a son petit jardin secret le Fab.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Zouhair NAKARA

7. Éric Zemmour : 22%

Qu’est ce qu’on commande ?

Le vin préféré du maréchal Pétain mélangé avec des pastilles Vichy. C’est pas incroyable comme mélange, on pourrait même aller jusqu’à dire que c’est proprement dégueulasse, mais on fait pas plus français.

Qu’est ce qu’on se raconte ?

On parle de la France d’avant, on se plaint beaucoup, on accuse énormément. On laisse flotter un silence quand quelqu’un qui n’est pas blanc passe dans le coin, puis on l’insulte quand il est parti. Une belle soirée.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Thesupermat

8. Valérie Pécresse : 21%

Qu’est ce qu’on commande ?

On boit du Champagne avec Pécresse, ceux qui ne peuvent pas payer leur bouteille n’ont qu’à aller boire du rouge tiède avec les candidats de gauche et se faire cuire le cul. Dur, mais juste. On n’en attendait pas moins d’elle.

Qu’est ce qu’on se raconte ?

On parle concrètement pognon, patrimoine, économies, placements intelligents et richesses variées. Mais tout en s’apitoyant cinq minutes sur ceux qui ne peuvent pas se payer la même chose parce qu’ils étaient trop cons pour faire de longues études.

Crédits photo (CC BY 2.0) : European People's Party

9. Yannick Jadot

Qu’est ce qu’on commande ?

Du vin bio et nature, fait par des petits producteurs qui s’engagent à ne pas utiliser de pesticides. On mange également une terrine d’algues, ou au mieux de lapin mais uniquement faite avec de l’animal écrasé sur une nationale.

Qu’est ce qu’on se raconte ?

On parle écologie, éoliennes, voitures électriques mais aussi de bodybuilding, Yannick Jadot étant passionné par cette discipline méconnue.

Crédits photo (CC BY 2.0) : greensefa

10. Nicolas Dupont-Aignan

Qu’est ce qu’on commande ?

Le truc le plus cher de la carte, qui se trouve être paradoxalement le moins bon. Mais on s’en fout, on n’a pas de goût ici, juste assez d’argent pour faire semblant d’en avoir.

Qu’est ce qu’on se raconte ?

Soirée questionnement : on parle opportunités, peut-être même plus d’opportunisme. Où est-ce qu’on va finir quand on se sera fait éliminer comme une crotte avant le deuxième tour ? À quel candidat qu’on vient d’insulter gratuitement on va se rallier quand on n’aura plus d’autres choix ?

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Debout la France

Bon, désolée pour Anne Hidalgo et Nathalie Artaud qui seraient sûrement de très bonnes camarades de beuverie. Si vous avez encore envie de politique allez voir les signes qui prouvent qu’une personne est de droite et les trucs moins difficiles à rassembler que la gauche, comme les sept boules de cristal de Dragon Ball.

Source : IFOP.