Chaque année on retrouve les mêmes profils de candidats dans Koh-Lanta, mais, chaque année, la même question nous taraude : qui sera le gros rageux de la saison ? Qui sera le champion du seum, la championne de la colère, celui ou celle qui n’arrivera pas à gérer la défaite ? Parce que des gens comme ça, il y en a tous les ans (pour notre plus grand plaisir), et ils marquent à leur manière l’histoire de Koh-Lanta. On a décidé de leur rendre hommage aujourd’hui dans ce top, parce que, sans eux, les aventures seraient beaucoup moins marrantes.

1. Yves, qui attend toujours la bonne épreuve

Yves était un champion international de la mauvaise foi : à chaque nouvelle épreuve, il se ratait, mais avait toujours une bonne excuse. « C’était pas une épreuve pour moi », qu’il disait, mais le problème c’est qu’aucune épreuve n’avait l’air d’être pour lui. Du coup, il était chafouin. Là où il a réellement gagné le titre de plus gros rageux de sa saison, c’est lorsqu’il s’est brouillé avec ses coéquipiers et qu’il a aménagé son propre camp un peu plus loin sur l’île en dressant une pancarte « Trahison » pour bien montrer à tout le monde qu’il était tout colère. Un pur move de rageux. S’il vous plaît faites revenir Yves sur Koh-Lanta un jour, on l’aime beaucoup trop.

2. Myriam, qui n'aime pas les gens qui n'ont pas confiance en eux

Rageuse la plus récente à ce jour, Myriam n’a pas digéré l’éviction de ses copains, et encore moins la sienne. Au moment de son élimination, plutôt que de se remettre en question comme 90% des candidats le font habituellement, Myriam a préféré expliquer que c’était la faute des gens qui n’avaient pas confiance en eux (sympa), et qu’elle, contrairement aux autres, avait de réelles ambitions sur ce Koh-Lanta. Comme si les autres aventuriers étaient venus là pour bronzer quoi. On a senti le seum qui se dessinait sur son visage, et, disons-le honnêtement, on a aimé ça.

3. Moundir, qui n'aime pas la corruption

Moundir est probablement l’aventurier le plus célèbre de Koh-Lanta, mais aussi l’un des plus rageux. Toujours à foutre la merde sur le camp (et à l’origine d’un des plus beaux scandales de Koh-Lanta), Moundir a laissé exploser sa rage lors de son élimination en 2009, sur Le Retour des Heros. Après s’être fait virer par ses coéquipiers, il a voulu en venir aux mains avec Philippe puis a lâché sa plus belle punchline, à jamais gravée dans l’histoire du jeu : « Pourquoi être aussi corrompu ? Putain ! Education de merde ! Aucun honneur, aucune dignité, rien ! » De la belle rage comme on l’aime.

4. Delphine, qui aime les proverbes

En 2020, on a découvert Delphine, candidate relativement discrète jusqu’au moment où elle s’est fait évincer à l’issue d’un conseil des ambassadeurs entre Ahmad, Claude, Moussa et Alexandra. Frustrée de partir de manière aussi arbitraire (l’élimination juste avant la réunification est quand même la pire, on peut le dire), Delphine a alors lâché les chevaux et laissé exploser sa rage. Dans une longue diatribe contre Ahmad, elle nous a sorti quelques proverbes de premier choix, comme « A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire », « On ne rendra jamais un âne cheval de course » ou encore le fameux « Les moutons marchent en troupeau, les lions marchent seuls ». C’était magnifique.

5. Joseph, qui a joué les sapeurs pompiers

Aaaah Joseph : un court passage dans Koh-Lanta en 2020 marqué à jamais par le seum. Joseph est arrivé dans l’aventure avec un objectif assumé : réussir à faire le feu. Le problème, c’est qu’il galérait tellement à produire une flamme qu’il en est devenu un peu fou et s’est mis ses coéquipiers à dos. Du coup, quand il a enfin réussi à allumer le feu (et faire danser les diables et les dieux), c’était trop tard. Tout le monde avait décidé de l’éliminer au conseil suivant. En apprenant ça, Joseph est allé remplir la marmite d’eau avant de la jeter sur le feu pour que personne ne puisse profiter de son ouvrage, puis il a planqué les outils qui lui avaient permis de faire des flammes. Niveau rage, on peut difficilement faire mieux.

6. Hadja, qui a jalousé Alexandra

Voilà une autre pépite de rage de ces dernières années de Koh-Lanta : Hadja la handballeuse. Le problème d’Hadja, c’est qu’elle s’est présentée comme une grande sportive alors qu’elle était pas ouf sur les épreuves. Du coup, quand elle a vu qu’Alexandra, qu’elle considérait comme une nullos, était meilleure qu’elle en tous points, elle l’a prise en grippe. Elle était Jalouse avec un grand J. Mais la rage d’Hadja ne s’arrête pas là, puisqu’elle ne pouvait pas s’empêcher de crier « YES » quand l’équipe adverse se plantait sur les épreuves, et personne n’osait la contredire sur le camp de peur qu’elle ne s’emporte. Pas hyper adulte comme comportement.

7. Diane, qui voulait faire sauter Estelle

Diane fait partie des candidats les plus exécrables de l’édition Les Quatre Terres, et probablement de tout Koh-Lanta. Hyper mesquine et malpolie envers Estelle, la doyenne de son équipe, elle s’est pris un joli retour de bâton quand Estelle l’a sortie grâce à son collier d’immunité. Diane a pleuré, Diane s’est énervée, et, surtout, Diane a demandé une faveur au reste de l’équipe à propos d’Estelle : « Faites-la sauter ». Magistral. Non : Ragistral.

8. Jeff, qui aime balancer

Jeff a fait un parcours en dents de scie dans l’édition Koh-Lanta Johor : éliminé juste après la réunification, il est revenu sur abandon de Corinne pour éliminer son ancien pote Cédric avant de se refaire éliminer le 29e jour de l’aventure. Le parcours est honorable, donc, mais pas la manière, puisque Jeff n’a cessé de régler ses comptes avec tout le monde. La rage bouillonnait en lui, même après l’aventure. C’est sur les plateaux TV et dans les magazines people qu’il s’est le plus illustré en balançant contre la prod de l’émission une fois qu’il n’était plus sous contrat. De toute manière, il n’avait plus rien à perdre, puisqu’en participant aux Anges de la Téléréalité, il s’est fait blacklister de Koh-Lanta. On ne va pas s’en plaindre.

9. Mohamed, qui a failli buter tout le monde

Mohamed, participant de la saison 5 de Koh-Lanta, est indissociable de l’histoire de la chèvre. Il avait trouvé l’animal près du camp et voulait la tuer pour la manger, mais on lui a expliqué qu’il était interdit de tuer une chèvre enceinte. Complètement vénère, Mohamed a menacé de sa machette quiconque voulait lui retirer sa proie. La prod a mis un stop à son cinéma et Mohamed a fini par se calmer pour finir 3eme de son aventure, mais on se rappellera surtout de cet épisode de rage intense.

Et les secrets de Koh-Lanta, ça vous fout la rage ?