ALLELUIA, ce soir c’est la reprise de Koh-Lanta. Peut-être même qu’à l’heure où vous lisez ces lignes, vous êtes déjà en train de mater le premier épisode de la saison avec tous les nouveaux aventuriers et Denis qui leur explique des jeux incompréhensibles. Mais parlons-en, d’ailleurs, des aventuriers : c’est pas un peu toujours les mêmes profils qui reviennent chaque année ? On est bien d’accord. A chaque fois on nous refourgue les mêmes candidats, du coup je me suis permis de dresser un casting type de Koh-Lanta. A vous de deviner qui est qui.

1. Le petit jeune hyperactif toujours souriant

Quand on nous montre son portrait pendant un épisode, on voit qu’il est accro au sport mais ne peut pas s’empêcher de bouffer des trucs bien gras avec ses amis. De toute façon il s’en fout, il est jeune et il sait qu’il va défoncer tout le monde sur les épreuves. Pendant l’aventure, on ne l’entend jamais râler, il donne toujours un coup de main à tout le monde, et il reste en dehors des embrouilles parce que lui il est cool. Attention quand même, il risque à tout moment de se faire trahir par ses potes. C’est ça le problème quand on est trop gentil.

2. La mère courage

Elle, elle a des enfants et si elle ne te le rappelle pas à chaque épisode, c’est qu’il y a un problème. Dans son portrait, elle explique sur une musique triste que ses enfants c’est toute sa vie. Sur les épreuves, elle explique qu’elle a tenu super longtemps parce qu’elle pensait à ses gosses. Sur le camp, elle explique qu’elle est active parce qu’elle est habituée avec ses gamins à la maison. Bref, c’est une maman, et on l’a bien compris.

3. L'entrepreneur qui pense qu'il va montrer aux jeunes qu'on peut toujours être fort à 52 ans

Alors lui, c’est toujours un bon gros relou. Il ne peut pas s’empêcher de donner des leçons à tout le monde parce qu’il a réussi à monter tout seul sa propre boîte de vente de rouleaux de PQ, mais finalement il se blesse en essayant d’ouvrir une noix de coco et rejette la faute sur la machette. Il raconte avoir fait du sport toute sa vie et considère les « petits jeunes » comme des gros branleurs mais finit toujours par se faire victimiser sur les épreuves comme sur le camp. Il fait limite mal au cœur tellement il est nul.

4. La jeune un peu discrète qui arrive en finale sans qu'on l'ait remarquée

C’est simple, on ne l’entend jamais. Elle fait sa vie tranquillement : serviable sur le camp, efficace sur les épreuves, toujours dans les bonnes stratégies et jamais en danger. Elle a juste compris que moins tu l’ouvrais, plus t’avais de chances d’aller loin. C’est souvent la meilleure des stratégies.

5. Le stratège en carton fan de poker

Lui il nous fait toujours rêver. Il arrive dans l’émission en annonçant être le meilleur des stratèges, prêt à manipuler tout le monde pour arriver à ses fins. Sa phrase préférée c’est : « Je suis pas là pour me faire des amis mais pour gagner Koh-Lanta. » Généralement, il se fait griller au bout de 3 épisodes comme étant le gros lourd qui essaie de dresser les aventurier les uns contre les autres et se fait sortir comme une merde. Les vrais bons stratèges, eux, ne s’en vantent jamais.

6. Celui ou celle qui a oublié d'apprendre à nager avant de venir

Là, on a affaire à un aventurier qui a décidé d’être un gros fardeau pour son équipe. Dès qu’il y a une épreuve aquatique, tout le monde espère qu’il va tirer la boule noire mais ça n’arrive jamais. Alors les bons nageurs sont obligés de l’aider et se promettent de l’éjecter au prochain conseil. Finalement, quand le conseil arrive, c’est le stratège en carton qui saute à sa place parce qu’il a fait chier tout le monde.

7. La doyenne nulle sur les épreuves mais très active sur le camp

Elle a 65 ans, elle possède un prénom de vieille du genre « Claudette » ou « Sylvie », et sait très bien qu’elle est un poids pour son équipe pendant les épreuves. Pour se rattraper, elle est gentille avec tout le monde et fait la bouffe. Généralement, elle fait son petit bout de chemin dans l’aventure en passant à travers les mailles du filet des éliminations. Si elle passe la réunification, elle peut aller très loin parce qu’absolument personne n’a peur d’elle. Être la doyenne, c’est un gros avantage en fait.

8. Le papy humble

C’est la version masculine du doyen : un grand-père venu se prouver qu’il pouvait encore faire des trucs de jeunes sur une île déserte. Il ne cherche pas vraiment à gagner et prend chaque étape comme « du bonus ». Du coup quand il se fait éliminer (parce qu’il se fait toujours éliminer), il le prend avec le sourire et part se la couler douce au soleil. C’est un chic type.

9. Le mec qui se fout la pression pour faire du feu

Lui il est arrivé sur Koh-Lanta avec UN objectif : faire le feu pour son équipe, et si possible battre le record de rapidité. Il s’est entraîné dans son jardin pendant des mois, mais le jour J il n’y arrive pas. Du coup, il nous sort des trucs du genre : « Mais je comprends pas, je l’ai déjà fait 1000 fois, mais là le bois il est pourri aussi… » Il refuse toujours l’aide des autres et se met à pleurer quand Patrick fait un feu en deux secondes de son côté.

10. Le mec stylé en toute circonstance

Il a ramené sa plus belle chemise, ses plus belles chaussures ou son plus beau chapeau, et il porte tout le temps ses fringues « stylées » même si c’est pas du tout pratique sur une île déserte. En vrai, son look est merdique mais si ça lui fait plaisir alors on est content pour lui.

11. La petite fille à papa

On le voit dans son portrait : elle est très proche de son papa qui lui a offert son premier cheval, sa première voiture et sa première maison. Elle est venue prouver à ses proches qu’elle pouvait être « une vraie aventurière » mais saoule tout le monde en pleurant dès qu’il tombe trois gouttes de pluie. Insupportable.

12. Le mec trop baraqué

Il arrive sur Koh-Lanta en pensant être une machine de guerre, mais il a tellement de muscles qu’il n’est utile que dans les épreuves où il faut porter des trucs lourds. Passé la réunification, il ne gagne plus une épreuve mais continue de penser qu’il fait peur à tout le monde.

13. Le vrai sportif

Pas bien gros, pas bien musclé, pas grande gueule, le vrai sportif est celui qui est vraiment taillé pour les épreuves de Koh-Lanta. Il peut tenir accroché à une branche pendant 12 heures, courir pendant 3 jours et se revigore en mangeant un seul morceau de manioc pendant que le mec baraqué pleure parce qu’il manque de protéines. Normalement, le vrai sportif va assez loin dans la compète, mais il risque à tout moment de tomber dans une stratégie mise en place par les plus faibles.

14. Celle avec l'accent du Sud

Elle a l’accent du Sud, c’est tout.

J’en ai oublié ou pas ?

Alors j’ai plusieurs choses à vous dire : déjà, n’oubliez pas les récaps des épisodes de notre bon vieux Freezze tous les samedis, et puis allez jeter un coup d’œil à nos autres tops Koh-Lanta : les épreuves mythiques de Koh-Lanta, les candidats mythiques de Koh-Lanta, les plus gros scandales de Koh-Lanta, et notre super Test : Quel candidat de Koh-Lanta es-tu ? Ayéyéyayéyéyayééééé