Kikouu le GIEC a sorti un nouveau rapport et comme chaque nouveau rapport ça nous met un peu plus dans le rouge. Normal puisque entre chaque rapport il ne se passe pas grand chose.

Pour rappel : le GIEC c’est qui donc ? Un groupe de scientifiques experts (en biologie, climat, économie) provenant de 196 pays qui travaillent (bénévolement) à l’élaboration de rapports sur le réchauffement climatique et ses conséquences. Leurs rapports sont purement scientifiques et se veulent objectifs. Il existe plusieurs versions, dont une synthétique d’une vingtaine de pages destinée aux hommes et femmes d’état. Le GIEC a notamment démontré l’origine anthropique du réchauffement climatique (= cé à nous ke cé la faute).

Le dernier rapport en date nous annonce entre autre qu’il nous reste 3 ans pour changer drastiquement nos modes de vie avant de basculer dans une planète irrespirable d’ici quelques années. Une annonce choc qui ne fait que s’inscrire dans la lignée des derniers rapports toujours plus alarmants. Normiche, étant donné que les choses ne changent pas (du moins pas assez).

Il faut un confinement mondial pour qu’on arrête de prendre l’avion, il faut une guerre en Ukraine pour qu’on limite nos déplacements en voiture à cause du prix du pétrole… Mais que faut-il faire pour qu’on écoute vraiment les rapports du GIEC ?

1. Que Will Smith expert en climatologie, foute une patate à Chris Rock expert en biologie sous-marine

Si le GIEC avait bénéficié de 1% de la fame de cet événement, on aurait sûrement déjà réduit à zéro le réchauffement global par rapport à l’ère pré-industrielle. C’est couillon, Will Smith et Chris Rock auraient été utiles en scientifiques du GIEC pour leur sens du happening.

2. En faire un album de chansons pour Orelsan

« Nique ta mer et suce son pergélisol, quand tu me chauffes, j’ai trop envie de te giec dans la face » lalala tidoudou. Bref j’y connais rien en parole de chanson, j’ai eu 2/20 au bac de rap.

3. Les faire valider par M'Bappé en conférence de presse

Ah ouais et si du coup l’équipe de France pouvait éviter de se déplacer uniquement en jet privé pour aller taper dans un ballon, ce serait sympa quoi. Je dis ça je dis rien hein, mais si vous êtes si sportif, vous avez qu’à y aller en courant plutôt les gars.

Paris-Lille en jet privé, la folie des Bleus

Posted by Sports.fr on Tuesday, March 29, 2022

4. Payer très cher les influenceurs à Dubaï pour qu'ils en fassent la promo entre deux sponso pour Louis Vuitton

On rigole, on rigole, mais si Nabilla parle un jour GIEC, nous seront peut-être sauvés.

En retirant sa vidéo, ce Youtubeur aux 4.5m d'abonnés n'a pas seulement perdu des milliers d'€. Il a envoyé un signal à...

Posted by Bon Pote on Tuesday, January 18, 2022

5. Les faire jouer sur scène par Fabrice Luchini

OK en terme d’impact ça peut sembler moins fort mais le truc c’est que le public de Luchini étant principalement constitué de vieux riches (la tranche de population qui pollue le plus), c’est bien de les cibler eux en particulier.

6. Imprimer le rapport du GIEC sur des produits ménagers dans la salle de bain

Mais si c’est une super idée comme ça quand on est aux toilettes et qu’on s’ennuie et qu’on a envie de lire les composants de ces produits ménagers, BAM en fait on lit le rapport du GIEC. Franchement mon idée est tellement ingénieuse que je mériterais de travailler pour McKinsey.

7. Demander au cabinet McKinsey de mettre au point des PowerPoint impactants sur ce sujet

Pour tous les problèmes du monde, McKinsey a une solution. D’ailleurs on devrait leur demander de trouver des solutions pour le réchauffement climatique aussi vu qu’ils touchent beaucoup plus d’argent que le GIEC (qui, je le rappelle, n’est financé qu’à hauteur de 6 millions d’euros par an, une somme franchement ridicule et qui explique pourquoi les contributeurs travaillent bénévolement).

8. Foutre des gens à poil dessus

Au bout d’un moment je ne sais pas pourquoi on parle d’autre chose. Pour donner de l’intérêt à un truc, il suffit de foutre des gens à poil dessus et ça marchera à coup sûr. C’est quand même pas compliqué bordel.

9. Sortir un film qui explique à quel point on en a vraiment rien à foutre des cris d'alerte des scientifiques

Wait…

Mais sinon en vrai c’est pas si compliqué les gars, on peut encore rectifier le tir en diminuant de 70% notre utilisation des énergies fossiles (enfin juste le pétrole et le gaz, le charbon, on arrête tout simplement). Comment ? on arrête de prendre l’avion, on chauffe moins, on isole mieux, on mange moins de viande, on prend la voiture que quand c’est indispensable, on se déplace à vélo. Bon voilà déjà si on fait ça c’est cool. Y’a pire quand même.