Parmi les trucs immondes que font les jeunes parents, moucher leur enfant avec les doigts en cas d’excès de morve arrive tout en haut d’une liste dominée par les déjections en tout genre. Alors on va vous filer un petit coup de main tuto pour gérer ces situations de crise.

Inspirer et – surtout – expirer par le nez, tel est la clef. Tout est question d’entraînement et de jeux car l’enfant doit apprendre à différencier l’air qui sort du pif et celui qui sort la bouche (sont pas doués les mioches quand même).

1. Sur la paille

C’est souvent la méthode la plus recommandée, on fait souffler l’enfant dans une paille alors que son doigt bouche l’autre extrémité de la paille, dès lors il sera obligé de sortir son matos par le nez grâce à la pression de l’air.

2. Pensez à alterner

En effet, c’est peut-être pas instinctif pour vous mais un enfant doit apprendre à se moucher narine par narine.

3. Faire de la buée sur les vitres

D’abord avec la bouche. Puis avec le nez. Et s’il.elle s’en sort bien, il aura le droit de dessiner ce qu’il veut avec ses doigts. Non, pas un zizi. Parce qu’il n’a pas encore l’âge de dessiner des zizis partout.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Markus Schweiss

4. La plume qui s’envole

Toujours à faire avec le pif. Tellement poétique et évanescent. Ça le sera nettement moins si l’enfant est déjà enrhumé.

5. Le nuage de farine

Attention à ne pas inspirer dans la foulée. Sinon votre enfant aura déjà trouvé son costume pour mardi gras à l’école : « je suis Tony Montana, je n’ai peur de personne moi ! ». Ouais OK il n’aura pas la ref, mais il sera très stylé.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Mudd1

6. Le carnaval des confettis

Même topo qu’avec la farine. Inconvénient : vous risquerez de trouver des confettis cachés chez vous jusqu’à la majorité du-dit enfant.

7. Faire des bulles dans le bain avec le nez

AVEC LE NEZ on vous dit. Vous n’en loupez pas une. Plus sérieusement, restez bien à côté de l’enfant lorsqu’il s’exerce.

Prix : à partir de 209.3 chez Etsy

8. Lui offrir le livre Le petit dragon qui ne savait pas se moucher

Edmond est grave en galère. Dès qu’il éternue, une forêt brûle. Heureusement qu’un jour, il se rend compte que [insérer spoil] et que la vie devient plus belle. Procurez-vous immédiatement cet ouvrage de qualité.

9. Leur offrir un mouchoir en tissu à l’effigie de leur héros préférés

Ça n’a l’air de rien mais c’est bien motivant. Ou un à l’effigie de son pire ennemi qu’il rêve secrètement de voir recouvert de morvelle toxique.

Prix : à partir de 17.71 chez SilicaGelProducts

10. Jouer de la trompette

Parce que, oui, c’est rigolo de se moucher en faisant le plus de bruit possible. A 40 ans passés, vous continuez de le faire, c’est dire.

Crédits photo (Domaine Public) : The original uploader was Luna04 at French Wikipedia.

Bien ouéj champion ! Un enfant qui sait se moucher tout seul comme un grand, c’est un enfant qui sera moins sujet à ses sournoises maladies qui finissent en « -gytes » et qui imposent aux parents de prendre des congés au premier éclat de morve.

Source : magicmaman,