On sait tous que les trucs qu’on voit dans les films d’action sont souvent faux ou même carrément impossibles. On voit les méchants manier des armes super lourdes avec une facilité indécente, tirer avec deux pistolets en même temps et éviter des balles. Mais bien sûr. C’est dommage parce qu’il existe des armes vraiment étranges qu’on aimerait voir dans les films. Certaines sont vraiment débiles, certes, mais elles ont le mérite d’exister.

1. Le pistolet patte de canard

Ce pistolet qui ressemble à une patte de canard a été créé au XVIIIème siècle pour les soldats de l’armée navale britannique. Le pistolet pouvait tirer 4 balles en même temps à 4 endroits différents et il était donc absolument impossible de viser. Déjà, c’est un problème, mais le plus embêtant dans cet objet c’est que le recul du pistolet blessait tout autant la personne qui le tenait.

2. La veste mitraillette

Dans les années 1930, une nouvelle invention complètement débile voit le jour : la veste mitraillette. La veste ressemble à un gilet pare-balle mais à la place de protéger des balles, il en tire sur la personne en face. Le produit a été créé pour des employés de banque afin qu’ils puissent se défendre en cas de braquage : des ficelles accrochées aux doigts sont liées au détonateur donc quand la personne lève les bras, l’arme se déclenche. Le problème, c’est qu’elle va aussi se déclencher si la personne fait coucou ou qu’elle interpelle quelqu’un. Moyen pratique.

3. Le bouclier pistolet

Le bouclier pistolet a été créé au XVIème siècle par les Italiens et était surtout utilisé par les soldats anglais sous Henri VIII qui en possédait un lui-même. L’idée était plutôt intelligente : un bouclier qui permet de tirer tout en restant protégé. Malheureusement, la réalisation n’était pas parfaite. L’arme intégrée au pistolet était une platine à mèche, une sorte de carabine qu’il fallait allumer soi-même tout en visant et en faisant attention de ne pas faire tomber la balle au sol.

Crédits photo (Domaine Public) : Daderot

4. Les tanks en forme de boule

Après la première guerre mondiale, les fabricants d’armes en tout genre ont décidé d’innover. Quelqu’un eut l’idée de créer un tank sphérique avec des armes à feu qui sortent un peu partout. L’idée a vite été abandonnée parce qu’en fait, rien ne fonctionnait. Les soldats, comme coincés dans une boule pour hamster opaque, n’auraient eu aucune visibilité sur l’ennemi.

5. Le pistolet harmonica

Alors non, malheureusement, on pouvait pas jouer de la musique tout en tirant. Ce pistolet s’appelle « harmonica » parce que les chambres forment un rectangle qui ressemble beaucoup à l’instrument. Alors que la plupart des revolvers ont un barillet, en forme de cylindre donc, le pistolet harmonica se démarquait par sa forme. C’est original, certes, mais c’est aussi très peu pratique car ce n’est pas du tout stable. Il était donc très compliqué de viser.

6. Des gadgets qui propulsent du gaz lacrymogène

Dans les années 1920 et 1930 aux Etats-Unis, des industriels ont commencé à commercialiser divers gadgets qui propulsent du gaz lacrymogène pour se protéger des agressions. Il y avait des petits pistolets, des dispositifs cachés dans les manches ou dans les stylos. Evidemment, il y a eu pas mal d’accidents.

7. La clé pistolet

Dès le XVIème siècle, une solution est apparue pour protéger les geôliers qui devaient rester armés tout en ouvrant les portes de cellules des prisonniers : des clés qui font aussi pistolet. Pourquoi pas après tout. Le problème, c’est de pouvoir ranger ensuite la clé sans se tirer dessus par mégarde.

8. Les gants électriques

Les tasers c’est bien sympa mais il faut quand même les tenir. Trop d’efforts. Alors, pourquoi ne pas inventer des gants électriques qui envoient des décharges à toute personne qui touche la partie extérieure ? C’est exactement ce qu’on fait des policiers dans les années 1930. Il parait que ça marchait très bien, même un peu trop bien.

9. Le mortier qu'on tient à la main

Un mortier, c’est un lance-mine installé normalement à même le sol pour absorber le recul de l’arme. On comprend vite pourquoi tenir un mortier à la main est une mauvaise idée quand on imagine la puissance du recul. De plus, à la fin du XVIIème siècle, ces mortiers servaient à lancer des grenades. Les oblats avaient donc intérêt à bien gérer leur timing pour ne pas exploser en même temps que la bombe.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Geni

10. L'Active Denial System (ADS)

Contrairement aux autres armes de ce top, ce système n’est pas stupide. Par contre, il est très étrange. Après 10 ans de développement en secret, l’entreprise Raytheon a sorti pour l’armée américaine un nouveau sytème d’arme non létale. L’ADS émet un faisceau d’onde électromagnétique et quand ces ondes touchent la peau, l’énergie se transforme en chaleur ce qui cause une sensation de brûlure très intense et très douloureuse mais ne laisse aucune trace.

Alors, ça t’a donné envie de partir faire la guerre ?

Sources : Wikipedia (1) (2)St Petersburg TimesPopular Science