De nos jours, on tolère de moins en moins de voir des animaux enfermés en cage. Mais je vous rassure, ce n’est pas pour ces raisons que certains d’entre eux se font voler. Malheureusement, c’est surtout pour le pognon. Rien qu’en France on trouvait en 2015 pas moins de 2000 animaux sauvages saisis par les douanes.

1. Les tamarins-lions dorés

Vous le comprendrez assez vite, les petits animaux sont les victimes les plus attendues des vols dans les zoos. Normal, c’est tout de même un peu plus simple à subtiliser qu’un lion ou un hippopotame. Vous trouverez donc parmi les animaux les plus volés ces charmants tamarins-lions dorés, un nom cocasse pour animal au physique tout aussi cocasse qui se revend dans les 5000 à 10 000 euros EASY.

Crédits photo (CC BY 2.5) : L’auteur n’a pas pu être identifié automatiquement. Il est supposé qu'il s'agit de : Stavenn (étant donné la revendication de droit d’auteur).

2. Les ouistitis argentés

Il y a des ouistitis basiques. Puis il y a des ouistitis qui se la pètent et qu’on appelle plus communément des ouistitis argentés. Comme leur nom l’indique, ils rapportent plus d’argent à la revente. Enfin non c’est pas pour ça qu’on dit qu’ils sont argentés mais disons que c’est un bon moyen mnémotechnique.

Crédits photo (CC BY-SA 2.5) : Original téléversé par NickW sur Wikipédia anglais.

3. Des perroquets

Là encore vous l’aurez compris ce sont les plus petits animaux (mais aussi les plus jolis) qui sont encore victimes de ce genre de vol. Comme quoi ça vaut pas le coup de se la péter avec des couleurs et des plumes làààà.

Crédits photo (Domaine Public) : Pearson Scott Foresman

4. Des bucérotidés

Vous ne saviez certainement pas ce que c’était mais à la vue de leur tronche on peut comprendre que ça vaille un sacré paquet de pognon. Pauvre animal victime de sa beauté…

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Olaf Oliviero Riemer

5. Des singes-écureuils

Aussi appelé le Saïmiri commun, ce charmant petit animal n’a rien d’un mélange chelou entre un singe et un écureuil (de la même façon que le moustique tigre ne chasse pas les gazelles dans la savane). Il est en revanche trop mimi. Et surtout il rapporte vla les tunes à la revente.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Luc Viatour

6. Les lémuriens

Un animal memable au possible (oui ce mot existe) qui pourtant mériterait de vivre en liberté plutôt que de se retrouver dans les vidéos avec ses gros yeux pathétiques.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Katta család.jpg: Veszprémi Állatkert

7. Les bébés animaux

Dans les vols recensés, viennent ensuite les bébés animaux. Là encore c’est assez logique, ils sont petits, inoffensifs, cons comme la Lune c’est trop simple de les dérober et de les revendre à un mec trop chaud pour avoir un lion dans son jardin. Ainsi on a déjà relevé deux vols de bébé gibbons dans le zoo de Fréjus et un vol de bébé ocelot en Seine-et-Marne.

8. Des gibbons

MDR le truc le ressemble beaucoup trop à un humain à ce stade moi je parlerai surtout de kidnapping.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Ladislav Král

Je précise juste au cas où ça vous donnerait de mauvaises idées que le trafic d’espèces est passible de 15 000 à 150 000 euros d’amende. Ah oui, et six mois de prison.

Source : Le Monde, National Geographic, Le Parisien