La nature est incroyable, d’ailleurs la nature a des super-pouvoirs, parce qu’il y a certains aspects de notre monde qui semblent assez improbables mais existent quand même. Au niveau du règne animal c’est exactement la même chose : certaines créatures sont dotées de caractéristiques uniques ou qu’elles partagent avec un nombre extrêmement restreint d’espèces et on va vous parler de ces exceptions de la nature parce qu’ici on aime les animaux et les trucs exceptionnels.

1. Les ménures : l'art de l'imitation vocale

Quand on a l’organe vocal le plus élaboré de tous les oiseaux chanteurs on a forcément quelques talents. Les ménures sont des oiseaux qu’on pourrait qualifier de polyglottes puisqu’ils arrivent à imiter le chant d’autres oiseaux avec exactitude pour les attirer. Mieux que ça, ils peuvent imiter les bruits de la nature et même ceux d’objets et inventions humaines : le bruit d’un train, d’une tronçonneuse, le déclic d’un appareil photo ou encore une alarme.

gmail.com" cc="https://www.gnu.org/licenses/old-licenses/fdl-1.2.html" url="https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Superb_lyrbird_in_scrub_edit2.jpg"]

2. La méduse immortelle : une méduse immortelle, comme c'était plus ou moins dit dans son nom

Quel est le pouvoir de la méduse immortelle ? En deux mots elle peut se régénérer tout simplement lorsqu’elle est blessée, qu’elle crève la dalle ou atteint un âge trop avancé. Elle retourne alors au fond de l’océan et se « transforme » en polype (son stade initial) avant de revenir adulte. C’est comme si une fois vieux ou blessé vous pouviez redevenir un foetus et reprendre votre vie. En théorie l’animal est donc « immortel » mais se fait souvent bouffer par des prédateurs avant de profiter de son pouvoir.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Bachware

3. Le rat-kangourou : celui qui n'a même pas besoin de boire d'eau

Si plusieurs espèces de « rat-kangourou » existent (dipodomys), certaines ont réussi à dompter leur habitat naturel désertique au point de n’avoir besoin que de l’humidité présente dans leur nourriture pour survivre. En mangeant certaines plantes et certaines graines ils récupèrent assez d’eau sans avoir besoin de boire en dehors de leurs repas. Un pouvoir plutôt arrangeant quand on vit dans des milieux chauds où il ne pleut presque jamais.

Crédits photo (Domaine Public) : Rex

4. Le faucon pèlerin : l'animal le plus rapide du règne animal

Considéré comme l’oiseau le plus rapide du monde (en tout cas en piqué) le faucon pèlerin pourrait atteindre théoriquement une vitesse de pointe située entre 497 km/h et 626 km/h. Si ça fait de lui l’animal le plus rapide au monde ça ne l’empêche pas de rater souvent sa proie, parce que manoeuvrer en vol à une telle vitesse ça peut vite devenir galère.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Lignier (georges.lignier@wanadoo.fr)

5. Les suricates : ceux qui portent des lunettes de soleil naturelles

Vous ne vous êtes probablement jamais demandé pourquoi le pelage des suricates était noir autour des yeux et du coup je suis navré de vous le dire mais vous ne vous posez pas les bonnes questions dans la vie. Ces animaux ont une vue perçante très détaillée afin de pouvoir aussi bien surveiller leurs proies que leurs prédateurs et les tâches noires autour de leurs yeux les aident à bloquer la luminosité du soleil pour s’en protéger tout en regardant le ciel à l’affut d’enfoirés d’oiseaux qui voudraient les bouffer.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : H. Zel

6. Le cachalot : l'art de l'apnée

Vu qu’il ne se déplace qu’entre 8 et 30km/h, le cachalot a tout intérêt à pouvoir rester longtemps sous l’eau sans remonter à la surface toutes les deux minutes pour respirer. Et vu que la nature est bien faite il y arrive puisqu’il peut rester sous l’eau sans retourner à la surface plus d’une heure et demie, ce qui est assez conséquent.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Gabriel Barathieu

7. Les opossums : l'invulnérabilité au venin

Les opossums sont de curieuses créatures, non seulement ils sont capables de faire semblant d’être mort pour tromper un prédateur mais en plus ils ont développé une résistance infaillible au venin. Du coup ils se nourrissent assez souvent de serpents et ne semblent pas avoir trop de problème s’ils se font mordre par ces petites bêtes rampantes pendant leur chasse.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Specialjake

8. Le colibri : voler sur place et en arrière

Déjà voler c’est classe, ensuite voler sur place ça devient plus rare et plus stylé, mais VOLER EN ARRIÈRE c’est vraiment l’ultra classe du vol et c’est l’un des seuls animaux au monde à réussir à faire ça. Rien que pour ce pouvoir le colibri trouve sa place dans ce top.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : User:Mdf

9. Les seiches : les maîtresses du camouflage

Si je vous parle de camouflage chez les animaux vous allez probablement penser au caméléon dont on a même fait du nom une expression pour dire de quelqu’un qu’il sait se fondre dans le décor. Ceci étant dit il se fait complètement éclater par la seiche dans ce domaine : cet animal peut non seulement changer les motifs de sa peau, sa couleur mais aussi sa forme et la structure de sa peau. En deux mots si il veut ressembler à une pierre il peut en prendre la forme et en imiter au mieux sa texture.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Hans Hillewaert

10. L'hippopotame : de la crème solaire antiseptique tout en un

Les hippopotames n’ayant pas d’écailles ou de poils pour protéger leur peau du soleil ils ont développé un autre type de protection. Il s’agit d’un fluide huileux de couleur rouge qu’ils sécrètent et qu’on pourrait penser être du sang qui recouvre leur corps et le rafraichit tout en tempérant leur température (ouais ça se dit il me semble). Ça fait aussi office de crème solaire, d’antiseptique et d’humidificateur en même temps. Sont pas cons.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Paul Maritz