Tel Dallas, la télé est un univers impitoyable.

Chute d’audience, dérapages, concurrence : pas de pitié. Les places sont chères et les patrons de chaine sont terribles. Alors on s’est intéressé aux licenciements les plus sauvages, ceux qui te font dire « ah oui quand même« . En espérant garder ma place chez Topito après ce top.

S’il vous plait quoi… Pas une Julien Lepers… Pas comme ça, pas maintenant…

Bon, on verra bien. En attendant, allons-y gaiement. Enfin gaiement…

1. Julien Lepers

TOP.

JE SUIS JE SUIS JE SUIS UN ANIMATEUR TV NÉ EN 1949 AYANT ANIMÉ LE JEU « QUESTION POUR UN CHAMPION » PENDANT 30 ANS AVANT DE ME FAIRE DÉGAGER PAR SAMUEL ETIENNE. J’AI FAIT TOUS LES PLATEAUX TV PENDANT 2 ANS POUR DIRE QUE JE N’AI PAS EU LE TEMPS DE SALUER MES ÉQUIPES. JE PARLE TRÉS VITE ET JE SUIS SOUVENT GENANT JE SUIS JE SUIS JE SUIS ?????

Oui. Gagné.

Attendez, comment ça dégagé ?

2. Sébastien Thoen

Vous vous souvenez quand Canal avait de l’humour ? Ah, la belle époque.

Maintenant c’est une chaine qui licencie ses collaborateurs quand ils parodient (brillamment) une autre chaine de groupe. Fini « Action Discrète » pour Sébastien Thoen et place à « Action aux Prudhommes ».

Sale affaire.

3. Stéphane Guy

« Je veux saluer l’ami Sébastien Thoen qui n’a pas eu la sortie qu’il aurait méritée. On lui souhaite bon vent. » dit Stéphane Guy en plein match quelques jours après l’affaire évoquée au dessus.

Il est viré un mois plus tard. L’esprit Canal.

Hé oui Habib on assiste à un superbe 4-4-2 avec un licenciement sur les ailes

4. Bernard Montiel

Invité à la radio, Bernard Montiel qui est alors déjà bronzé et encore présentateur de Vidéo Gag part en opération kamikaze. Il massacre la chaine, les animateurs et tout ce qui bouge. Il avoue même en direct « se faire chier dans Vidéo Gag mais venir pour ramasser un paquet de fric« .

Autant vous dire que ça passe moyennement chez TF1. Montiel est viré le lendemain et remplacé par Sébastien Folin.

5. Olivier Chiabodo

BOUUUUUUUUH LE TRICHEUR BOUHHHHHHH

En 1997, Olivier Chiabodo, co-animateur d’Intervilles (les vachettes, tout ça) est pris en flag’ de tricherie durant une épreuve, en favorisant une ville au détriment de sa concurrente.

Licencié par TF1 dans la foulée. Prends ça Mont de Marsan.

6. Dorothée

En 1997, Dorothée et tout son club continuent à faire des cartons d’audiences chez les plus jeunes.

Mais ce n’est pas suffisant pour TF1 (encore eux !), et la chaine décide de se séparer brutalement de l’animatrice pendant l’été. Ceci dit, après des années à enregistrer 40h de programme par semaine, la retraite à du faire du bien. Merci pour tout Dodo.

7. William Carnimolla

Vous vous souvenez de William ?

Bien sûr, présentateur iconique de « Belle toute nue ». Mais malheureusement alors que l’émission cartonne, William est viré par M6. On parle de « comportement de diva ingérable » en coulisses.

Etonnant …

8. Patoche

« On a convoqué ma femme qui est la directrice de ma boîte pour lui dire en cinq minutes que c’était fini »

Et ainsi disparait un monument. Pleure petite bonhomme en mousse… Pleure…

9. Fred.

SCANDALEUX.

Le duo Fred et Jamy semblait éternel …

Hé bien non. En 2016, France 3 décide de virer Fred. Et pire encore, de garder Jamy.

Il devait y avoir une sacrée ambiance dans la camion après ça.

Alors Fred, pourquoi on fait un AVC après une mauvaise nouvelle ?

10. Tex

Une blague sur les violences conjugales chez Hanouna, un bad buzz sur Twitter et un licenciement dans la foulée.

Surement le plus mérité de ce top 10. Allez hop, ça dégage.