Rien de mieux qu’un petit coup de pouce financier pour rêver d’un coup de soleil ! Que ce soit du côté des entreprises, des collectivités ou des agences publiques, différents dispositifs existent pour partir en vacances sans y laisser sa chemise. Que vous tomberez de toute façon bien assez tôt…

1. Tu as entre 18 et 25 ans : jusqu’à 200 euros grâce à l’Agence nationale pour les chèques vacances

Tu as entre 18 et 25 ans, tu es étudiant boursier, en contrat d’apprentissage ou d’alternance, tu es volontaire en service civique, ou en contrat aidé, ou tu remplis une des nombreuses conditions mentionnées sur ce lien ? L’ANCV (Agence nationale pour les chèques vacances) peut financer jusqu’à 75 % du prix de ta réservation de vacances, avec un plafond établi à 200 euros. En 2020, ce sont 3.800 jeunes qui ont profité de cette aide bienvenue. Ça se tente !

2. Tu as entre 3 et 16 ans : profite d’une aide au temps libre (ça tombe bien tu en as à revendre)

Mise en place par la CAF, ce coup de pouce permet de financer des activités de loisirs, sportives ou culturelles, hors hébergement. Il se présente sous forme de bons prépayés qui sont envoyés automatiquement aux familles qui répondent aux conditions d’obtention. Cette aide financière n’est valable que pendant les vacances scolaires.

3. Tu fais partie d’une famille nombreuse : gratte de grosses ristournes sur les trajets en train

Toutes les familles de plus de 3 enfants peuvent bénéficier d’une carte de réduction valable 3 ans sur les billets de train. Les remises sont proportionnelles au nombre de marmots dans la fratrie, s’échelonnant ainsi entre 30 et 75 % de ristourne. Pour une fois, tes frères et sœurs te feront te serviront à quelque chose !

4. Tu as plus de 60 ans : jusqu’à 400 euros in the pocket

Si tu lis ces lignes, c’est que tu es resté jeune dans ta tête, et c’est déjà pas mal ! Surtout, tu n’es pas venu pour rien. En effet, le programme Senior en vacances s’adresse à toi, à condition que tu ne sois pas imposable. Il concerne également les aidants familiaux ou professionnels des personnes en situation de handicap ou de dépendance (toi par exemple), sans condition d’âge ni de ressources. Cette aide financière versée par l’ANCV (Asso Nationale de Chèques Vacances) encore elle, peut prendre en charge jusqu’à 50 % du prix du séjour.

5. Tu travailles dans une entreprise de plus de 50 salariés : vive le Comité d'Entreprise !

Les CE négocient très souvent des réductions sur des séjours en famille ou en colonie de vacances pour les enfants. Il faut juste être à l’affût pour en profiter avant tes rapiats de collègues. Et si tu ne pars pas en congés, les CE proposent également des remises sur des événements culturels et autres abonnements (mais pas encore à Netflix, désolé).

6. Tu as juste besoin de partir en vacances pour pas trop cher

Comme l’année dernière, Covid oblige, les mairies, départements et régions peuvent proposer des dispositifs d’aides pour des vacances ou activités locales. Chèque prépayé, participation financière à des séjours en famille, bourse voyage pour les jeunes, le plus simple est de contacter chaque administration locale ou régionale afin de faire le tour de ce qui est proposé.

7. Tu es un peu à sec en ce moment : des séjours et billets de train négociés grâce à la Bourse Solidarité Vacances

Rien de tel que les vacances quand on est un peu au creux de la vague ! Cette bourse donne accès à des remises de -50 à -70% sur les séjours vacances, ainsi que des billets de train au tarif unique de 30€ A/R ! Pour en bénéficier, il faut obligatoirement passer par un référent social. Grand manitou de la débrouille!

8. Tu es auto-entrepreneur ou indépendant : le chèque vacances est également fait pour toi

Tout le monde connaît le principe du chèque vacances, sorte de ticket restaurant à valoir sur tes futures dépenses dans plus de 200 000 points d’accueil. Mais ce que l’on sait moins, c’est que les indépendants et professions libérales sont également concernées. Le chèque vacances permet ainsi de se faire plaisir tout en profitant d’une déduction fiscale.

9. Tu es plein aux as : joue de tes charmes auprès de tes financiers (tes parents quoi !)

Le paradoxe quand on est riche, c’est qu’on n’a jamais assez d’argent pour se faire plaisir. Et ceux qui pensent que le bonheur n’a pas de prix, n’ont jamais essayé de réserver une villa à Saint-Tropez en plein mois d’août. Heureusement tout n’est pas perdu, et la solidarité familiale fonctionnera toujours à bloc !

10. Tu es jeune et prête à t’occuper de gamins pendant les vacances : deviens fille Au Pair en France ou à l’étranger pour l’été

Certes, garder des enfants pendant la journée alors que tu as mieux à faire – au hasard : rien du tout, mais sur la plage – n’est pas le meilleur plan vacances qui soit. Par contre, l’avantage d’être fille au pair pendant l’été, est que tu es payée, logée et nourrie pendant toute la durée du séjour, dans des lieux de vacances souvent pas trop dégueux. Et avec un peu de chance, tu pourras même profiter de tes nuits pour sortir et vivre ta jeunesse !