Le cinéma, c’est une belle histoire de mensonges. Et bizarrement, on adore déceler les petits indices qui nous rappelle que l’on est bel et bien dans une fiction, les anachronismes dans les films, et autres erreurs chronologiques de films. Et en effet, il arrive que les acteurs fassent suffisamment n’importe quoi pour qu’on grille l’entourloupe de la mise en scène. Voyez plutôt.

1. Dans <em>Présumé Innocent</em>, quand ce journaliste foire totalement son scoop en oubliant de mettre une cassette d'enregistrement

2. Le personnage d'Arthur Dayne censé être "L'épée du Matin" dans Game of Thrones alors qu'il utilise une épée pour ambidextre

3. Le salut militaire de Steven Seagal dans <em>Piège en haute mer</em> est totalement foireux

Bon alors je vous avoue c’est assez pointu, je doute que beaucoup de spectateurs aient été traumatisés par cet impair. Bref si jamais un jour vous voulez devenir militaire et qu’on vous teste sur le salut à l’entretien d’embauche vous avez la solution.

PAS BIEN :

BIEN :

Source photo : Giphy

4. Le pote de Gaston dans <em>La Belle et la Bête</em> joue aux Échecs comme une brêle

Les experts reconnaîtront que l’homme joue ici son fou qu’il déplace d’une case blanche vers une case noire. Pour n’importe quel joueur d’échec même novice, c’est évidemment impossible.

5. Dans <em>Avengers</em> ce gros teubé de Tony Stark qui veut passer un coup de bigot alors qu'il n'y a pas de réseau

Et à ce sujet, on vous a déjà répertorié toutes les erreurs dans Avengers.

6. Dans <em>Titanic</em>, Leonardo DiCaprio alias Jack évoque un lac qui n'existe pas encore

Il parle en effet du lac Wissota, une retenue d’eau créée par un barrage en 1917. Et comme la sympathique histoire du Titanic se déroule en 1912, ça crée un petit bug dans la matrice. Là encore, jetez donc un œil à toutes les bourdes dans Titanic comme cette belle faille spatio-temporelle.

7. Dans le film <em>Fusion </em> le héros croit que le chiffre 1 est un nombre premier BOUUUUUH LE NULLOS

En ce qui concerne tout particulièrement les erreurs scientifiques dans les films, on en trouve un paquet. Et ça tombe plutôt bien parce que la grande majorité des gens qui regarderont le film ne sont pas des scientifiques. Bref dans cette scène en particulier Aaron Eckart pige que la combinaison pour décoder le message de son pote repose sur des chiffres premiers comme suit : 1, 2, 3, 5, 7, 13, etc. EH NON ! le 1 n’est pas un nombre premier. C’est con.

8. Dans <em>Les dents de la mer 4</em>, le requin produit des sons alors que les requins n'ont pas de cordes vocales GRILLÉÉÉ MYTHO LE REQUIN

Rappelez-vous dans ce joli bijou de cinéma, le grand méchant requin (interprété par un animatronic tout ce qu’il y a de plus gentil) se retrouve à produire un rugissement de douleur alors qu’on lui balance des « décharges » sonores dans l’objectif de le zigouiller. Mais les requins, aussi sympathiques soient-ils ne possèdent pas de cordes vocales. Donc non un requin ne peut pas rugir. Ni miauler.

Bref de toute façon rematez cette scène infernale digne du pire nanar.

9. Mikey avale sa ventoline n'importe comment dans <em>les Goonies</em>

Tu parles d’un asthmatique ! N’importe quelle personne concernée par ce problème respiratoire sait qu’une inspiration dans l’inhalateur dure 3 secondes et qu’on doit la garder 10 secondes en soufflant lentement. Alors que lui tète ça comme un biberon.

10. Les flics de <em>Bad Boys</em> savent clairement pas tenir une arme

Et jusqu’à preuve du contraire, nous non plus certes. Toujours est-il que n’importe quel flic sait qu’il ne faut jamais ô grand jamais garder le doigt sur la gâchette sauf quand il est sur le point de tirer vraiment.

Le cinéma c’est que du cinéma de toute façon.

Sources : Cracked