Perle du sud, Montpellier cache elle aussi son lot de petits secrets. Des endroits insolites, des anecdotes amusantes… le genre de savoirs que l’on amasse quand on y vit ou qu’on y passe suffisamment de temps pour aller au-delà des incontournables. Montpellier dont l’histoire foisonnante se lit un peu partout du nord au sud et d’est en ouest…

1. La maison du parachute

Le bâtiment situé 17 boulevard de l’Observatoire, construit au XVIIIe, s’appelle la Tour de la Babote. C’est là que fut inventé le parachute en 1783, par un certain Sébastien Lenormand. Ce dernier essayant ses différents prototypes en sautant du balcon de la tour.

2. Le puits magique

Rendez-vous dans la boutique de chaussures Erbé, rue de la Loge, pour découvrir le puits Saint-Roch qui pendant longtemps, fit l’objet de croyances plus ou moins surnaturelles. Il se trouve pile poil derrière la caisse. On racontait notamment que son eau était miraculeuse. Malheureusement, il fut par la suite prouvé qu’elle donnait surtout la diarrhée. OUPS.

3. La Villa des cent regards

Une espèce de château, dans le quartier Aiguelongue, datant des années 50, que l’on doit à Victor Grazzi, un maçon italien, qui fait figure de prouesse architecturale. Et pas seulement à cause des 100 fenêtres !

4. La statue de Louis XIV

Bien sûr, tout le monde connaît cette statue, située dans les jardins du Peyrou. Une statue qui fait l’objet d’une légende persistante pour le coup beaucoup moins connue. Il paraîtrait ainsi que le sculpteur se serait suicidé en s’apercevant, une fois son boulot achevé, qu’il avait oublié les étriers…

5. L'arbre à vœux

Un bel arbre sur lequel les habitants et les touristes viennent déposer leurs souhaits. On peut le trouver dans le jardin des Plantes qui, pour rappel, fait partie des plus vieux mais surtout des plus beaux jardins de France.

6. Le temple du street-art

Et là, c’est surtout aux visiteurs que l’on s’adresse tant les autochtones eux, connaissent l’endroit. Il s’agit donc de la promenade au bord du Verdanson, où les pointures du street art montpelliérain se réunissent pour créer. Un mur géant de 4 km en forme de superbe exposition à ciel ouvert.

7. Une fac vraiment très ancienne

La faculté de Montpellier existe depuis 1289. Certes entre temps, elle connut beaucoup de bouleversements, ferma puis ouvrit à nouveau mais quand même… Une faculté qu’on peut visiter. Et autant vous dire que ça vaut le détour. Surtout la partie anatomie avec une exposition qui en fascinera certain.e.s mais qui en dégoûtera d’autres…

8. Moines rock and roll

Le Rockstore, la salle de concert emblématique de Montpellier (celle avec une voiture rouge encastrée sur la façade), prend place près de la place de la Comédie dans un ancien couvent de moines cordeliers. Des moines qui reposent d’ailleurs toujours dans la crypte située sous la salle. Par la suite, après les guerres de religion, l’endroit devient un temple protestant puis une église catholique puis à nouveau un temple protestant. En 1903, le bâtiment accueille un garage, le premier de la ville, puis en 1927, c’est un cinéma qui ouvre ici. C’est en 1979 que les murs accueillent un club disco appelé Grand Odéon, avant l’ouverture du Rockstore en 1986.

9. Les filles de Zeus

Ce sont les Trois Grâces que l’on retrouve sur la superbe fontaine qui trône depuis 1793 sur la place de la Comédie : Aglaé, Euphrosine et Thalie, qui représentent respectivement la beauté, la joie et l’abondance.

10. L’œuf de Montpellier

Si vous prenez un peu de hauteur et que vous toisez la place de la Comédie, vous verrez une sorte d’œuf allongé. Il s’agit de l’ancien tracé de la place, à l’époque où elle n’était pas encore piétonne.

Et vous c’est quoi votre quartier préféré de Montpellier ?