Monument parmi les 7 merveilles du monde depuis 2007, la statue du Christ Rédempteur de Rio attire chaque année plus de 600 000 touristes qui viennent s’amasser profiter de la vue et immortaliser leur présence de quelques selfies inoubliables. Un passage obligé que tu apprécieras encore davantage si tu as eu la bonne idée de parcours ce top juste avant.

1. Un Christ Rédempteur censuré dans le film catastrophe « 2012 »

On ne rigole pas avec le sacré même quand il s’agit de cinéma. Dans le film catastrophe de Roland Emmerich sorti en 2009, le monde était ravagé par la montée des eaux, emportant sur leur passage des monuments comme la Mecque ou le Christ Rédempteur de Rio. Deux événements qui déclenchèrent la colère divine, ou du moins celle de leurs prétendus représentants, qui obtinrent dans certains pays le retrait de ces deux scènes du film.

2. Un spot d’escalade sauvage

Chaque année, des petits malins profitent de la nuit pour faire l’ascension de ce christ de 38 m de haut. Inutile d’être un pro de la grimpette pour tenter l’aventure, une porte dérobée permet d’accéder à un escalier intérieur habituellement utilisé par les services d’entretien de l’édifice. En août dernier, ce sont d’ailleurs 2 youtubeurs parisiens réputés pour leurs aventures hors pistes qui se sont faits choper alors qu’ils se baladaient sur les bras du Christ rédempteur.

3. Une statue verte et phosphorescente la nuit

A l’origine, le Christ Rédempteur était recouvert d’une mosaïque en stéatite de couleur verte qui une fois éclairée, devenait phosphorescente ! Malheureusement, le temps est passé par là et les différents ravalements ont fini de modifier la surface de l’édifice. Aujourd’hui, la seule couleur verte que l’on peut voir au sommet de la montagne Corcovado, est celle inspirée du drapeau brésilien projetée chaque soir sur la statue à la nuit tombée.

4. Un monument frappé par la foudre en moyenne 6 fois par an

Du haut de ses 710 mètres au-dessus de la ville, le Christ Rédempteur joue chaque année pleinement son rôle de paratonnerre. Et si, ces coups de foudre sont l’occasion de faire de jolies photos, ils engendrent d’importants frais pour réparer les dégâts causés sur la pierre. En 2014 par exemple, il a fallu dépenser 500 000 dollars pour intervenir sur un doigt de la statue endommagé par un orage !

5. Le Christ, ce gros déconneur !

Si le Christ a les bras ainsi grands ouverts, ce n’est pas en signe de bienvenue, ni pour rappeler sa crucifixion, pour les locaux ce serait tout simplement parce qu’il attendrait que les habitants de Rio (les Cariocas donc) se mettent à travailler pour les applaudir ! Et ça fait quand même 90 ans qu’il patiente…

Source photo : Giphy

6. Un Christ avec des mains de femme

Une légende a longtemps couru sur l’identité de celui ou celle qui servit de modèle aux mains du Christ Rédempteur. Une des élèves du sculpteur franco-polonais en charge du projet, affirma sans ciller que ses mains étaient bien celles qui inspirèrent celles du Christ de la Baie de Rio… Avant de finalement avouer sur son lit de mort que c’était en réalité un gros bobard ! Aujourd’hui encore, certains vous diront que ce sont en fait les mains d’une célèbre pianiste brésilienne de l’époque qui ont servi de modèle. Une info qui entre-nous, nous fait une belle jambe !

7. Le miracle des ouvriers de la construction du Christ Rédempteur

Au début du 20ème siècle lorsque débutent les travaux pour l’édification du Christ Rédempteur, les responsables sont tenus de comptabiliser le nombre de décès survenus sur le chantier. Et alors que la configuration des lieux (construire une statue de plusieurs tonnes et de 30m de haut au bord d’une falaise…) faisait craindre le pire, aucun accident grave fut à déplorer pendant la durée du chantier. Un miracle pour certains dont Heitor Levy, un des principaux ingénieurs en charge des travaux, lui-même à l’origine d’une autre rumeur…

8. La légende de la bouteille disparue

Ce Heitor Levydonc, fut tellement marqué par l’immunité dont semblaient bénéficier ses ouvriers, qu’il décida de se convertir illico au christianisme. Par superstition ou par élan de zèle, il cacha à l’intérieur de la statue du Christ une bouteille en verre, avec à l’intérieur, les noms des membres de sa famille. Un Graal que personne n’a encore retrouvé depuis.

9. Des appartements avec vue sur le Christ Rédempteur hors de prix

A Rio, les appartement avec une vue sur la statue sont plus qu’un simple luxe. Beaucoup y voient une sorte de grigri censé les protéger du mauvais sort. Une chose est sûre, les biens qui profitent de cette vue se vendent bien plus chers que les autres… sans parler de leur succès à la location sur des plateformes comme Airbnb.

10. Une statue plus grande du Christ prévue en 2022 au Brésil

La ville de Encantado, 22.000 habitants seulement, située au sud du pays, s’est lancée en 2019 dans la construction d’une statue du Christ qui devrait mesurer 43 mètres de haut, soit cinq de plus que celle de Rio. Un blasphème à visée touristique qui a été financé entièrement par les fidèles locaux. Ce sont les habitants athées qui doivent être contents!