Pour d’obscures raisons, les mairies de notre beau pays se sentent toujours obligées de décorer les ronds-points et autres espaces communaux avec des œuvres de commande d’un goût douteux. Bon, on comprend qu’elles n’aient pas les moyens de s’offrir des Miró à tout bout de champ, mais franchement rien du tout ou trois pots de fleurs ça ferait très bien l’affaire.

1. Rond-point "escargots", Lorignac (Charente-Maritime)

Pensé par un certain Jean-Luc Plé, cette mise en scène avait vocation à rendre hommage à la culture charentaise de la cagouille. Ça partait d’un bon sentiment donc. Seulement voilà : de loin, un escargot ça ressemble quand même beaucoup à un gros molard sur lequel on aurait posé une coquille.

2. Hommage à Confucius par Alain Jacquet, Montpellier (Hérault)

Avez-vous déjà vu : une saucisse géante chevauchant un donut ?

3. Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus, Metz (Moselle)

Ou comment avoir la sensation d’aller bosser à l’usine quand on va à l’Église.

Metz - Eglise Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus

4. Mémorial de la Résistance, La Courneuve (Seine-Saint-Denis)

Non, non et non ! On ne salit pas la mémoire des résistants français avec un vilain monument informe en granit rose. Notez tout de même que le mouvement de la dame en bas à droite prête légèrement à confusion (pour peu que vous ayez l’esprit un poil mal tourné).

Crédits photo (CC BY 3.0) : Selinger

5. Cathédrale de la Résurrection, Évry (Essonne)

Quelques questions nous taraudent : Pourquoi un toit penché ? Pourquoi des arbres sur ce toit penché ? Et surtout, pourquoi cette horrible brique rouge ultra glauque ? Si vous avez des éléments de réponse…

Crédits photo : Œuvre : Mario Botta

6. Les flèches des cathédrales, Autoroute Chartres-Orléans

« Les flèches des cathédrales est une représentation exemplaire de l’éphémère, du transitoire, du temporaire, ancré pour quelques fractions d’éternité dans le flot profond, régulier et puissant du temps qui finira par l’emporter » nous dit le site du Syndicat national des sculpteurs et plasticiens. Bon, si vous ne voyez que des grosses piques toutes moches pointant vers le ciel, pas de panique, c’est normal.

Les Fleches des Cathedrales

7. Statue d'Yvon Le Bellec, Valbonne (Alpes-Maritimes)

On ne doute pas qu’il y avait une idée à la base, mais là franchement Yvon t’as déconné.

8. Enceinte du square Auguste Balagny, Paris 17e

Il faut tout de même reconnaître à l’artiste un certain don pour transformer quelques briques et un peu de béton en un dégueulis plus vrai que nature.

9. Statue Nostradamus, Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône)

C’est vraiment pas cool pour Nostradamus quand même.

10. La main jaune, Châtellerault (Vienne)

Outre ce jaune assez douloureux pour notre rétine délicate, il aurait peut-être été de bon goût de ne pas représenter des voitures en train de se crasher contre le sol dans la mesure où il s’agit là d’une statue de rond-point.

La main (jaune) à Chatellerault

Si vous avez d’autres verrues architecturales en tête, n’hésitez pas à partager.

Source : Le Point