On sait que vous aimez bien les mystères, alors aujourd’hui on va se pencher sur une petite série de monuments qu’on a découverts mais dont on a du mal à expliquer la signification ou la conception. En gros, des trucs jolis qu’on ne comprend pas du tout, même avec nos méthodes de recherche du XXIe siècle. Comme quoi, on n’a pas besoin d’aller chercher des extraterrestres pour trouver des trucs qu’on pige pas : même nos propres constructions nous font buguer.

1. Saqsaywaman au Pérou

Saqsaywaman, c’est une forteresse ou un temple inca (on sait pas trop) situé à 3700m d’altitude, tout près de la ville de Kuzco. Ça a été construit vers le XIIIe siècle, et le truc c’est qu’on ignore comment les gars ont fait leur affaire. On a des blocs de calcaire parfaitement encastrés les uns dans les autres (on ne peut même pas glisser une feuille de papier entre deux blocs), et leurs bords sont bien polis et arrondis. Du travail de compet’ qui impressionne toujours aujourd’hui.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Diego Delso

2. Les caves de Longyou en Chine

Une vingtaine de grottes construites artificiellement, par la main de l’homme, ont été découvertes en 1992 en Chine près de la rivière Qu. Certaines caves font jusqu’à 1000m² de surface et, à certains endroits, 30 mètres de haut. On estime qu’elles ont été construites il y a 2000 ans, mais absolument aucun document historique n’y fait référence. On ne sait absolument pas à quoi elles servaient ni comment elles ont été façonnées. Ce dont on est sûr, c’est que c’est magnifique.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Zhangzhugang

3. La Puerta del Sol en Bolivie

A Tiwanaku en Bolivie on trouve ce monument, une porte de 4 mètres sur 3 construite dans un seul gros bloc de pierre. Les chercheurs pensent qu’elle faisait partie d’un grand temple ou d’une pyramide, mais personne n’est sûr de rien. On imagine aussi que les bas reliefs qui l’ornent représentent des mouvements solaires, et que le tout était une sorte de calendrier agricole. Pour en être sûr, il faudrait faire revenir un gars de l’époque. Mais quelle époque ? Même ça on a du mal à le dire.

Crédits photo (Domaine Public) : Mhwater

4. L'obélisque inachevé en Egypte

Dans la carrière d’Assouan, on peut voir un obélisque long de 42 mètres, couché sur le sol, pas complètement détaché de sa roche d’origine. Il a été abandonné là parce qu’il commençait déjà à se fissurer et qu’il était inutile du coup. Par contre, on n’a aucune idée de l’endroit où il aurait dû être planté. Pour la période de construction, ça devrait être pendant la XVIIIe dynastie égyptienne, soit entre -1550 et -1292. C’est un peu vague, mais ça date pas d’hier quoi.

Crédits photo (CC BY-SA 2.5) : Néfermaât

5. Les vestiges sous-marins de Yonaguni au Japon

En 1985, un instructeur de plongée a découvert par hasard une construction immergée de 75 mètres de long et 25 mètres de haut. A partir de là, les scientifiques n’ont cessé de se contredire sur l’âge de cette structure. Certains ont avancé qu’elle datait d’au moins 10000 ans, puis on a révisé l’estimation à 2000 ans. Concernant l’origine du truc, là aussi il y a débat entre ceux qui avancent qu’il s’agit d’une construction humaine, vestige d’une ancienne cité, et ceux qui pense que tout ça est naturel parce qu’il n’y a qu’un seul bloc. Le mystère est encore loin d’être élucidé.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Vincent Lou from Shanghai, China

6. Mohenjo-daro, le Mont des morts, au Pakistan

En 1922, un archéologue indien a découvert des ruines antiques sur l’une des îles du fleuve Indus, au Pakistan. On aurait ici les vestiges d’une cité de 40000 habitants construite durant le IIIe millénaire avant JC et abandonnée au XVIIIe siècle avant JC. Le mystère ici, c’est justement l’abandon de la ville : pourquoi une si grosse cité a fini par être délaissée par ses habitants ? L’hypothèse la plus plausible, c’est un changement du cours du fleuve Indus qui aurait rendu la ville moins attractive, mais c’est compliqué à prouver.

Crédits photo (Creative Commons) : The original uploader was M.Imran at English Wikipedia.

7. Les Sphères mégalithiques du Costa Rica

Il y en a une centaine au Costa Rica, où on les appelle tout simplement Las Bolas (« Les boules », oui ça nous fait toujours rire). Certaines d’entre elles font plus de 2 mètres de diamètre. C’est hyper joli, mais on ne sait pas du tout à quoi elles servent. Elles auraient été taillées entre -200 et 1500, soit une fourchette assez large, et c’est à peu près tout ce qu’on sait à leur propos. Quand on les a découvert dans les années 1930, on a commencé à propager des rumeurs selon lesquelles il y avait de l’or dans leur centre, donc des mecs en ont pété quelques unes pour tenter de récupérer le trésor qui, bien sûr, n’existait pas. Les boules.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Rodtico21

8. Les tunnels de l'âge de pierre

De l’Ecosse à la Turquie, on trouve dans toute l’Europe des réseaux de tunnels qui datent d’au moins 12.000 ans. On ne sait pas du tout à quoi ils servaient, mais on imagine que c’était une manière de se déplacer plus tranquillement en évitant les dangers du monde extérieur. N’empêche que ça a dû être un travail monstrueux de construire tout ça.