Les chevaliers, les histoires un brin fantastique c'est votre truc, ça vous émoustille. Ce n'est pas uniquement pour une question de place que vous avez une "table ronde" à la maison et un pyjama en cotte de mailles. Ou alors plus simplement ce qui vous botte ce sont les spectacles vivants grandioses, avec des tonnes de figurants et des lumières à n'en plus finir. Avec une scène de 8000 m² et des chevaliers partout, vous allez être servi. Et il y a plein d'autres raisons d'aller voir Excalibur le 24 septembre.

  1. Ça fait un petit bout de temps que vous n'avez pas croiser de chevalier: ni dans le métro, ni au boulot. Là vous serez servi.
  2. La voix de Robert Hossein: qui ne fait pas que "raconter" l'histoire puisqu'on est persuadé que Robert Hossein a en réalité plus de 1000 ans vu le nombre de projets sur lesquels il a bossé et qu'il a donc véu cette histoire de l'intérieur.
  3. Ca fait relativiser la crise actuelle et nos problèmes: quand à l'époque il y avait des légers différents ça ne se réglait pas par mail avec des "cordialement" à la fin mais plutôt à coups d'épées dans la tronche.
  4. Des chevaux dans le stade de France, ça change des chèvres habituelles: et ça n'empêche pas de crier "allez les bleus" si vous supportez les chevaliers de Gauvin et leur bannière azur lors du tournoi de joutes.
  5. Excalibur au fond c'est les "Feux de l'Amour" mais en 1h30 au lieu de 4578 episodes: Arthur se bat avec Guenièvre mais il l'aime et l'épouse. Morgan sa demie soeur veut aussi l'épouser et lui jette un sort en lui faisant un enfant incestueux qui sera plus tard tué par le Roi Arthur armé d'Excalibur, tandis que Lancelot, meilleur ami du roi, batifole avec sa femme. Remplacer Arthur par Steven, Lancelot par Dylan, on y est.

A découvrir au stade de France le 24 septembre, vous ferez un enfant ou un petit neveu heureux. Sans compter que vous pourrez vous la pêter en chevalier derrière.