On trouve un paquet de films basés sur une histoire vraie » comme « Titanic », « The Social Network » ou encore « Charlie et la chocolaterie » qui met en lumière le peuple fier et ombrageux des Oompa Loompa. Mais concernant les enquêtes on peut également trouver de véritables histoires qui ont marqué notre époque et que des films ont réussi à résumer en plus ou moins deux heures, ce qui est quand même une prouesse (quand c’est bien fait). On vous propose d’en voir quelques exemples ici et non des moindres.

1. Serpico (1973)

On pourrait écrire des dizaines de lignes pour vous convaincre de voir « Serpico » pour des raisons diverses comme la réalisation impeccable de Sydney Lumet ou la prestation magistrale d’Al Pacino mais nous allons nous contenter simplement de l’histoire. Le film raconte comment le vrai policier Franck Serpico a dénoncé la corruption au sein de la police de New-York en mettant littéralement sa vie en danger. Une longue enquête passionnante pour ce qui reste probablement l’un des meilleurs films policiers jamais réalisé après « Ace, le chien policier ».

2. Spotlight (2015)

Enquête ne rime pas toujours avec police comme le sujet de cet excellent film le prouve. Spotlight se concentre sur l’équipe de journalistes du « Boston Globe » qui a mis en lumière les affaires de pédophilie de Boston qui remontaient jusqu’au Vatican. La véritable équipe avait d’ailleurs remporté le prestigieux prix Pulitzer en 2003 pour cette affaire incroyable, et le film avait lui décroché l’oscar du meilleur film. Une affaire horrible à la proportion vertigineuse qui donne un film passionnant et effrayant.

3. Erin Brockovich

Le célèbre film avec Julia Roberts qui s’inspire de la vie d’Erin Brockovich s’attarde sur le combat de la jeune femme pour dénoncer un scandale de pollution dans les eaux potables aux États Unis. Cette enquête qu’elle mène presque seule l’amène à dénoncer les agissements de la « Pacific Gas and Electricity company » pour couvrir plusieurs empoisonnements jusqu’à ce que la société dédommage finalement les personnes concernées grâce à son travail. Julia Roberts qui elle n’avait rien foutu dans toute cette histoire a par ailleurs décroché l’oscar de la meilleure actrice.

4. Memories of murder (2003)

Encore un chef d’oeuvre que l’adaptation de cette enquête policière aux allures de « Se7en » dirigée d’une main de maître par Bong Joon-ho. La traque complexe d’un tueur en série dans une bourgade reculée de Corée confiée à des agents dépassés par le manque de preuves et de moyens est savamment mise en image. Passionnant, rythmé, contemplatif, percutant et surtout une absence totale et remarquée de Dany Boon au casting font de ce film un inconditionnel.

5. Arrête-moi si tu peux (2002)

Tout simplement l’un des meilleurs films de Spielberg, « Arrête-moi si tu peux » nous raconte la traque de l’escroc Franck Abagnale pendant de nombreuses années et étonne par la succession de situations cocasses qui composent son histoire. Considéré comme un chef d’oeuvre par pas mal de cinéphiles et comme un « mode d’emploi » pour Patrick Balkany, le film place son intrigue des deux côtés de l’histoire en montrant également la longue enquête de Carl Hanratty pour réussir à mettre la main sur Abagnale. Un DiCaprio remarquable même s’il entre dans la liste des acteurs qui n’ont pas du tout l’âge de leur personnage avec ce film. Et en même temps compliqué à faire sur un biopic.

6. Zodiac (2007)

Retraçant l’enquête vertigineuse et la traque du fameux serial killer américain, Zodiac se concentre à la fois sur l’inspecteur en charge de l’affaire et sur le dessinateur d’un journal de San Francisco. Sans être vraiment journaliste ni policier, ce personnage de Robert Graysmith se lance à corps perdu dans une enquête de plusieurs années, tentant tant bien que mal de poursuivre sur son temps libre la traque que la police abandonne plusieurs fois. Des acteurs géniaux, une mise en scène parfaite et une paire de scènes mémorables, Zodiac est un film qu’il faut absolument voir, contrairement à « Voyage au centre de la Terre 2 : l’île mystérieuse. »

7. Donnie Brasco (1997)

L’infiltration de l’agent de police Joseph Pistone au sein de la mafia new-yorkaise est mise en image dans cet incroyable film de Mike Newell qui fait partie des meilleurs films de mafia. Le danger imminent et les risques omniprésents encourus par le personnage principal nous plongent dans une longue enquête sous couverture passionnante et effrayante, le tout tenu par le duo Al Pacino et Johnny Depp qui fonctionne à merveille. Le genre de duos qu’on avait pas vu depuis Charly et Lulu.

8. Les incorruptibles

On retrouve évidemment ce film de De Palma au panthéon du film de gangster qui met en image la lutte d’une brigade spéciale d’enquêteurs qui tentent d’arrêter le célèbre Al Capone. Une longue enquête aussi difficile et dangereuse qu’une partie de bowling sur l’autoroute. Un casting prestigieux, des scènes cultes et une bande originale mémorable sont alors au service de ce scénario basé sur l’histoire vraie d’Eliot Ness et de sa bande d’incorruptibles. Une des histoires vraies qui ont plus mal fini que les films qu’elles ont inspiré par contre, et ça c’est triste.

9. Qui veut la peau de Roger Rabbit (1988)

Et là vous vous dites « ah mais qu’il est con ce rédacteur de mettre ce film là dedans, c’est pas du tout inspiré d’une vraie enquête » et vous vous trompez. Roger Rabbit est en réalité inspiré de trois trucs : le film était à l’origine la suite d’un autre film (Chinatown), une adaptation du roman « Qui a censuré Roger Rabbit » mais également une affaire des années 30 qui est elle bien réelle. Le plan machiavélique du grand méchant était de détruire Toontown pour y construire une autoroute et cela fait directement écho à l’affaire des « Tramways américains« . Pour la faire courte il s’agissait d’un gros complot de magnats de l’automobile visant à faire détruire des lignes de tramways pour booster les ventes de voitures dans plusieurs grandes villes.

10. La Momie 3 (2008)

Et là vous vous dites « ah mais qu’il est con ce rédacteur de mettre ce film là dedans, c’est pas du tout inspiré d’une vraie enquête » et là vous avez raison par contre, c’est évidemment une grosse connerie et c’est même pas une enquête.

Vous remarquerez que dans l’ensemble on trouve en plus des films d’une grande qualité, ce qui en fait un top doublement utile.