Nous y voilà, le grand jour. Dans quelques minutes la fusée SpaceX va décoller avec à son bord quatre astronautes dont Thomas Pesquet. Mais comme dans tous les voyages, il y a quelques trucs à bien vérifier avant de partir histoire de pas passer un moment de merde. Alors voilà, on donne les conseils vraiment basiques des derniers points à checker avant le décollage. C’est cadeau Thomas.

1. Que la porte de la navette est bien fermée

Classique, aussi bien valable en voiture qu’en navette spatiale. D’ailleurs surtout en navette spatiale, c’est pas parce que quatre personnes sont en charge de fermer le truc que c’est forcément bien fait, donc on vérifie plutôt deux fois qu’une.

2. Que tout le monde a bouclé sa ceinture

Ça c’est un basique du permis de conduire, on vérifie bien que tout le monde a sa ceinture d’attachée et on REDEMANDE parce qu’il y a toujours un gamin derrière qui n’écoutait pas parce qu’il jouait à un jeu à la con sur son portable.

3. Qu'on a bien fait le plein d'essence

C’est clairement pas le moment de merder là dessus, partir sans le plein c’est s’exposer à payer plus cher sur l’autoroute, et dans le cas d’une navette spatiale autant vous dire que récupérer du carburant c’est pas le truc le plus simple du monde, donc on check bien la jauge avant de démarrer.

Crédits photo : Topito

4. Que la date du dernier contrôle technique est en règle

Inutile de vous le dire, c’est un bordel si c’est pas le cas donc on vérifie bien la pastille à la con même si franchement fallait y penser avant.

5. Qu'il y a tous les papiers dans le véhicule

Carte grise, permis de conduire, de quoi faire un constat (pas forcément très convaincu que ce soit utile dans le cas d’une navette spatiale mais franchement avec les assurances faut se blinder c’est toujours des enfoirés).

6. Que quelqu'un a pris de quoi faire les sandwichs

Deux écoles, ceux qui les préparent en avance et ceux qui les font dans la bagnole. Quoi qu’il en soit, il ne faut surtout pas oublier le pain et de quoi les préparer (pensez au couteau putain, on le répète à chaque fois) sinon tout le monde tire la gueule tout le voyage et on crève la dalle.

7. Que la glacière est bien stabilisée

Faut pas déconner avec la bouffe, ce serait quand même con que les yaourts à boire se renversent sur les chips, surtout si le pilote conduit comme mon oncle. Donc on trouve un moyen de bien caler ça entre les jambes du membre de l’équipage qu’on aime le moins (parce que c’est chiant d’avoir la glacière entre les jambes).

8. Que tout le monde a pris son chargeur de téléphone

Relou de tomber en rade pendant le voyage, que ce soit pour la musique ou le GPS ou simplement pour prévenir mamie qu’on est bientôt arrivé, il faut de la batterie. Donc on pense bien à vérifier ça également.

Crédits photo : Topito

9. Que la fenêtre des chiottes est bien fermée

Comme dans les camping-cars, y’a toujours un petit malin qui va chier avant le départ et laisse la fenêtre ouverte pour aérer. Donc là clairement faut vérifier avant le départ que ce n’est pas le cas et que la chasse d’eau a bien été tirée. Il y a toujours un dégueulasse dans l’équipe.

10. Qu'on a bien trouvé la fréquence de Rire & Chansons

Inconditionnel du voyage, la station de radio accompagne petits et grands sur presque tous les voyages : des humoristes qui ne plaisent pas forcément à tout le monde, des sketches entendus 2000 fois et beaucoup (beaucoup) de musique de U2, les ingrédients d’un voyage réussi.

Allez, si tout ça est bien vérifié on peut décoller. Bon voyage champion !